Scandale : Le Président Alassane Ouattara affirme ne pas connaître Ocampo

Par IvoireBusiness - Scandale. Le Président Alassane Ouattara affirme ne pas connaître Ocampo.

Le procureur Luis Moreno Ocampo lors d'une rencontre avec le Président Alassane Ouattara au palais présidentiel d'Abidjan-Plateau, le vendredi 1er juin 2012.

Interrogé ce lundi 11 février 2019 sur radio France internationale (RFI) à propos de ses relations avec l’ancien procureur de la cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno Ocampo, le Président ivoirien Alassane Ouattara a formellement démenti le connaître. Il répondait aux questions du journaliste Christophe Boisbouvier.

« Est-ce que de fait il n’y a pas eu des liens très forts entre le premier procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, Nicolas Sarkozy et vous-même et que cela a abouti à l’inculpation de Laurent Gbagbo, et qu’aujourd’hui, il y a des juges qui disent : finalement le dossier est difficile à prouver ?
Je ne le connaissais pratiquement pas. Je l’ai eu au téléphone une ou deux fois.
Moreno Ocampo ?
Moreno Ocampo. Je me suis même fâché une fois avec lui. Laissons la justice faire son travail. Ce serait plus simple… »

IvoireBusiness est en mesure de prouver que les affirmations du Président Alassane Ouattara sont fausses, qu'il s'agit bien d'un mensonge d'Etat, et que ce dernier a rencontré l’ancien procureur Luis Moreno Ocampo à plusieurs reprises, notamment le vendredi 1er juin 2012 à Abidjan pendant près d`une heure au palais présidentiel du Plateau,https://www.ivoirebusiness.net/articles/cpiocampo-%C3%A0-abidjan-la-rech...
et une autre fois comme le montre ce reportage spécial de la chaîne de télévision nationale ivoirienne daté du 15 oct. 2011 .

Par ailleurs, le journal Mediapart dans son enquête sur le complot de la CPI contre Gbagbo a démontré la proximité entre le Président Alassane Ouattara et Luis Moreno Ocampo, laquelle a abouti à son transfèrement illégal à la cour pénale internationale. https://information.tv5monde.com/afrique/mediapart-revele-des-preuves-d-...

Nous y reviendrons.

Patrice Lecomte

Commentaires

Tout le monde entier savait que le mossi était menteur mais nier connaitre Ocampo, là, il a battu le record de l'apôtre Pierre.
Ce sont des signes tangibles de sa fin prochaine.
Notre patience et notre endurance paieront.

PATRIOTES,
Savez-vous ce que me disent des vietnamiens, cubains, algériens, angolais concernant la Côte d'Ivoire ?
En effet, selon ses amis, si comme ce qui est arrivé en Côte d'Ivoire avec mossi wattra dramagène s'était produit dans leurs pays, dès le lendemain de l'usurpation de pouvoir par ce burkinabé, ils passeraient à l'attaque et alassassin aurait eu en permanence le derrière feu jusqu'à sa chute, il n'aurait pas eu un seul jour de répit.
Ils s'étonnent donc de voir les Ivoiriens sans réaction pendant que mossi dramagène s'en met plein les poches et les nargue tous les jours avec ses complices internationaux. Autant le dire tout net, ils sont révolté et furax.
Ce que j'ai trouvé chez eux m'a beaucoup étonné sur la crise ivoirienne : ils connaissent toutes les ramifications du problème politique ivoirien, c'est à dire qu'ils ont appris au sujet de cette crise beaucoup plus que moi, on dirait même qu'ils en sont de grands historiens.
Pourquoi ne pas les comprendre ? En effet, le mossi a promis mélanger la Côte d'Ivoire, il a fait.
Il a réussi par la violence à se hisser à la tête des institutions de ce pays. Il fait tuer qui il veut. Il fait emprisonner qui il veut - pensons aux FDS, à CARTON NOIR, au Dr ISRAËL N'GORAN et à bien d'autres innocents injustement incarcérés et ainsi privés de liberté. Il bafoue le droit à la liberté d'expression de la pensée. Il fait usurper les biens appartenant aux Ivoiriens pour le bonheur des étrangers notamment pour celui de ses compatriotes burkinabés. Il substitue des sous-régionaux aux éburnéens dans les administrations ivoiriennes - le matin, tu arrives au travail, c'est un burkinabé qui occupe ta place, on te fait savoir que tu es remplacé parce que tu es licencié, sans aucun motif. Il permet à son pays - le burkina - d'exporter les biens agricoles que celui-ci ne produit pas : par exemple le cacao. Malgré que mossi dramagène wattra alassassin le Peuple-Ivoire de la sorte, il est étonnant à leurs yeux que les Patriotes ivoiriens ne luttent pas armes aux poings pour recouvrer la liberté dans leur pays.
Ce que dans les échanges je leur concède et donc reconnais.
Alors, Patriotes, si nous ne nous levons pas pour prendre les armes aux fins de la Liberté et la Souveraineté de la Côte d'Ivoire, les générations futures nous en voudrons. Non seulement ça, en plus, PAPA et CHARLES plus jamais ne retrouveront leur Terre natale.
Car tout est mis en place pour attenter à leur vie soit pour les maintenir en permanence et pour toujours hors de la Côte d'Ivoire.
Le plan mis en place par wattra dramagène alassassin et ses acolytes intègre l'appel interjeté par la salope fatou bensouda. Lequel lui sera accordé, ce qui va induire le fait que le procès va s'étendre sur 6 ans au moins.
En revanche, si les armes parlent en lieu et place de la justice humaine des tribunaux, au bout de 3 à 7 mois de combat intense, pour cause de paix, nous exigerons dans le cadre des négociations la "libération immédiate véritable" de PAPA et de CHARLES. Mais tant que nous affichons notre faiblesse en tournant en rond sur nous-mêmes, le Peuple, PAPA et CHARLES démeureront dans la souffrance que lui infligent en permanence le mal élevé mossi et ses crapules et criminels acolytes.
Alors, Partriotes, la Patrie nous appelle et espère sa délivrance par notre vaillance.

Un président menteur, sans cligner des yeux, pour la Côte d'Ivoire d'Houphet Boigny ! Vraiment, Ivoiriens, nous sommes tombés très bas ! Quelle humiliation pour le pays !

Le burkinabe ne connait personne. Pourtant on dit il connait le mobde des grands.
Un jour il dira quil ne connait pas Houphouet dont il se dit le vrai heritier en effacant son PDCI

Le burkinabe ne connait personne. Pourtant on dit il connait le mobde des grands.
Un jour il dira quil ne connait pas Houphouet dont il se dit le vrai heritier en effacant son PDCI

PAROLE DE JÉSUS-CHRIST
Matthieu 23, 33-36 : « Serpents, engeance de vipères ! Comment pourrez-vous échapper à la condamnation de la géhenne ? C'est pourquoi, voici que j'envoie vers vous des prophètes, des sages et des scribes : vous en tuerez et mettrez en croix, vous en flagellerez dans vos synagogues et pourchasserez de ville en ville, pour que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang de l'innocent Abel jusqu'au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez assassiné entre le sanctuaire et l'autel ! En vérité, je vous le dis, tout cela va retomber sur cette génération ! »
Patriotes miens, l'un des enseignements de ce texte est clair : le sang versé de l'innocent retombe toujours sur son auteur : on peut conjecturer pour dire même que Dieu ne laisse pas impuni l'assassin ou le meurtrier de l'innocent.
Comprenne alors qui pourra !

Quelqu’un disait que ce respectable Monsieur était un vrai menteur et a même insisté pour dire que le mot n’etait pas assez fort. L’on a dit que c’était des injures. Hélas. On s’est entretué pour nothing. Pauvre Afrique. Brrrrrrr