Religion: les musulmans de Côte d’Ivoire entament le Jeûne, ce mercredi 16 mai 2018

Par Le Temps - Religion. Les musulmans de Côte d’Ivoire entament le Jeûne, ce mercredi 16 mai 2018.

Religion. Les musulmans de Côte d’Ivoire entament le Jeûne, ce mercredi 16 mai 2018.

«La lune été observée à 20 km de Bondoukou par l’imam Ali Ouattara et un nombre important de fidèles». Telle est l’annonce faite le mardi 15 mai 2018, à la Riviera, par l’imam Sékou Sylla dans communiqué conjoint du Conseil supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (Cosim) et du Conseil des Imams sunnites (Codis). Par conséquent, souligne le communiqué, la communauté musulmane de Côte d’Ivoire entame, le mercredi 16 mai 2018, le mois sacré de ramadan qui est le quatrième pilier de l’islam.

Marcel Dezogno

Commentaires

LES AMIS,
Les musulmans font le ramadan en fonction de la lune. Les chrétiens préparent la Pâques par le Carême en font de l'Instruction de l'Esprit.
Les musulmans n'attendent que surgissent la lune en cette période de l'année pour s'adonner au ramadan. Chez les chrétiens chaque instant de la présence ici-bas du frère ou de la soeur du Christ est Carême.
Chez les musulmans le ramadan conduit à imiter le modèle parfait en notre Humanité que Allah leur a fait connaître, Mahomet. Si par le Saint Baptême le Chrétien est entré en Communion avec le Père, le Fils et l'Esprit, c'est pour que Dieu soit son modèle de vie : aussi l'agir du baptisé doit être conforme à Celui de son Créateur.
Chez les musulmans n'entre dans le royaume d'Allah que celui dont la vie a su se conformer à celle de Mahomet. Chez les Chrétiens ne "demeure" dans le Royaume Céleste que celui dont la vie est conforme aux exigences de sa Communion avec Dieu, d'autant que dans la Foi chrétienne, le Royaume de Dieu, c'est Dieu-même. Jean 14,20 est hautement instructif à cet égard.
Chez les musulmans, pendant le Ramadan, cloches et trompettes accompagnent l'aumône. Chez les chrétiens, pendant le Carême, qui éveille en permanence le baptisé sur sa Communion avec Dieu et les exigences qui y sont liées, ce, tous les jours de son existence, la discrétion accompagne l'aumône.
Tout ce qui précède est de nature à permettre de faire la différence entre la Foi du véritable Salut et celle qui vient s'opposer à la Volonté de Dieu de voir toute l'Humanité sauvée, ce, six siècles après la Révélation définitive du Créateur par la Sainte Incarnation.
Ne peut donc venir après Jésus-Christ que l'Antichrist, l'Adversaire résolu de Dieu, pour s'opposer à toutes les oeuvres de vie du Créateur du ciel et de la terre.
C'est son rôle de 'opposer à Dieu. Et l'Islam est son instrument, qui conforte l'homme dans le péché.