Guerre totale à Béoumi : Trois tués et 40 blessés dans les violences interethniques. Couvre-feu décrété

Par Ivoirebusiness -Guerre totale à Béoumi : Trois tués et 40 blessés dans les violences interethniques. Couvre-feu décrété.

Meledj Mel, préfet de Béoumi, invite les populations au calme.

La guerre interethnique entre autochtones baoulé et allogènes djoula débutée mercredi 15 mai, semblait totale à Béoumi encore hier jeudi au moment où nous mettions sous presse. De violents affrontements étaient toujours signalés selon plusieurs sources concordantes jointes par IvoireBusiness.
En effet jeudi matin, des violences ont été enregistrées dans le village de N’Zueda situé à 500 mètres de la ville où des maisons ont été brulées et saccagées, selon le Prefet de Béoumi, M. Meledj Mel.
Deux personnes ont été tuées jeudi et une autre mercredi suite à ces affrontements.

Et le silence du gouvernement devant cette énième déflagration ethnique d’une rare violence commence à être assourdissant. Le Premier ministre Amadou gon Coulibaly semble aux abonnés absent et dépassé par les evènements.

Le bilan provisoire de ces violences fait état de trois personnes tuées et 40 autres blessées, des dégâts matériels enregistrés, selon un bilan provisoire du préfet Meledj Mel lors d’une réunion avec les chefs de communautés.
Il a également annoncé « un couvre-feu de 18H00 à 06H00 (GMT) » dans la ville et un renforcement du dispositif sécuritaire.
La tension était encore palpable dans la ville et le pire toujours à craindre.
Nous y reviendrons.

Serge Touré avec source jointe sur place

Commentaires

C'est ça le fruit de l'hospitalité. Ils sont comme les boutures de manoc. Leur village c'est là où ils passent la nuit. Yako aux baoulé.
C'est un avertissement fort pour les autres régions du pays.

Mr Touré svp, revoyez un peu votre leçon de grammaire, sur le chapitre des adjectifs possessifs et démonstratifs, sinon on a du mal à vous comprendre.
le dernier paragraphe de votre texte, la première ligne en posséde un (ses), qui devrait être (ces), à mon avis. Ceci altère la compréhension du lecteur, svp

Soyons humbles, simples, doux.