Coup de tonnerre/ Le Ministre Amon Tanoh avoue: "Les ivoiriens représentent le premier contingent des candidats à l’immigration irrégulière"

Par Ivoirebusiness - Coup de tonnerre/ Le Ministre Amon Tanoh avoue "Les ivoiriens représentent le premier contingent des candidats à l’immigration irrégulière."

La Côte d’Ivoire abrite du 12 au 14 mars le colloque régional de l’UNESCO sur « les migrations irrégulières de l’Afrique de l’ouest vers l’Europe" dont la cérémonie d’ouverture s’est tenue ce mardi à Grand-Bassam.

Grand-Bassam, Selon les statistiques de l'Organisation internationale des migrations (OIM), les ivoiriens représentent le premier contingent des candidats à l'immigration irrégulière avec 75 ℅ des migrants qui partent de la côte d'Ivoire pour aller en aventure vers l'Europe sans être véritablement au chômage, a annoncé le Ministre des Affaires Étrangères Amon Tanoh Marcel.

Le ministre Amon Tanoh Marcel a fait cette déclaration à l'ouverture du colloque régional qui se tient, du mardi au jeudi, à Grand Bassam, portant sur "les migrations irrégulières de l'Afrique de l'ouest vers l'Europe : quels défis pour les pays de la CEDEAO?".

Selon le ministre des Affaires Étrangères, la question migratoire reste une préoccupation majeure pour nos pays et particulièrement la Côte d'Ivoire. Il a souhaité, notamment, que ce colloque ouvre la voie à une gestion concertée et équilibrée des migrations dans un esprit de partenariat et de responsabilité partagée.

Il urge de créer des synergies permettant d'assurer la continuité de nos efforts collectifs afin d'élaborer un programme de recherche véritablement africain sur les migrants, a indiqué le directeur Bureau multisectoriel régional de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) pour l'Afrique Ouest, Dimitri Sanga.

" L'Eldorado est en Afrique et surtout en Côte d'Ivoire où le gouvernement mène des actions en termes de formations, d'emplois pour jeunes au lieu d'embrasser une aventure meurtrière", a déclaré la ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation technique, Kandia Camara, dans son appel aux jeunes ivoiriens.

Ces assises ont été organisées par la commission nationale ivoirienne pour l'UNESCO, en partenariat avec le bureau UNESCO d'Abidjan et le bureau régional d'Abuja.

Source: (AIP)

ko/nmfa/fmo

Commentaires

AMON TANOH, FILS INDIGNE DE CÔTE D'IVOIRE,

Ah bon ! Tu t'étonnes ! Tu es acteur complice de ce phénomène contre ton propre Pays et contre ton propre Peuple, et te voilà qui idiotement t'en étonnes !
Lis cette vidéo, pour avoir une idée de ce qui est arrivé aux kazars, qui ont commis l'erreur d'avoir accueilli sur le Sol, les juifs talmudiques. En Côte d'Ivoire, les Ivoiriens, par Houphouët Boigny, aveuglé par le sexe d'une sataniste, n'en ont-ils pas accueilli aussi une qui s'appelle dominique qui, depuis des années, a œuvré pour faire aujourd'hui ce que sa crapule de mossi et elle font en Côte d'Ivoire contre ce Pays et son Peuple !?
Regarde donc !
https://www.youtube.com/watch?v=z79q6ykMdjM
Bonne lecture.
Ne t'en fais pas : les Ivoiriens sauveront leur Pays, par les armes s'il le faut.
Les juifs talmudiques jamais ne réussiront à faire aux Ivoiriens ce qu'ils ont fait aux pauvres Kazars qui ont eu pitié d'eux et qui les ont imprudemment accueillis.
Les Ivoiriens sont donc prévenus et avertis.
Entendre : ce qui vaut pour les Ivoirien l'est aussi pour tous les pays africains.
NB : les armes que possède la milice de mossi wattra dramagène alassassin sont d'origine israëlienne. Milice à la tête de laquelle ce mossi a placé son frère en Démonie est donc équipée de cet arme. A l'origine cet arme a été conçue et fabriquée pour l'affrontement intra urbain mais son utilisation peut s'étendre au-delà de la ville pour un théâtre classic de belligérance.
Comprenne qui pourra.

PATRIOTES MIENS,
S'il vous plaît, n'insultez et ne méprisez pas notre lutte par deux choses.
La première : l'adhésion à la démarche de soro. Nous savons parfaitement le parcours politique de ce voyou et de ce criminel. Et de ses différents insultes et dénigrements contre PAPA GBAGBO, MAMAN SIMONE et le Peuple Ivoirien. On peut lui pardonner tout ce qu'il a fait de mal contre le Pays et son Peuple. Mais à la condition qu'il fasse la démarche suivante : Contrition, qui consiste à regretter profondément les actes commis ; Confession, qui se caractérise par l'énumération des actes peccamineux ; Demande de Pardon, qui coïncide avec l'imploration de la Miséricorde de Dieu ; Réparation des dommages matériels causés du fait de ces actes dans la mesure des possibilités du fautif après que le pardon a été accordé. Voici donc la démarche de celui qui reconnaît avoir fauté devant Dieu comme devant les hommes. Est-ce bien la démarche de soro qui par ses déclarations continue encore d'insulter le Peuple et les centaines de milliers de victimes de sa crapulerie ?
La deuxième : La minoration du nombre de victimes de soro, de wattra dramagène alassassin et du minable sarkosy ridiculisé par Poutine - https://www.youtube.com/watch?v=stCcNYpDpnA. Les médiats du pire après l'accomplissement de leurs œuvres diaboliques en Côte d'Ivoire claironnent partout que la crise électorale de 2010-2011 n'a fait que 3000 victimes. Or les faits sur le terrain démentent ce nombre. Tenez ! Dans la seule Région où se trouve la ville de Duékoué, il y a eu au moins 25 000 morts. Dans celle où se localise la ville de Lakota, le nombre de morts s'élève à 15 000 au moins. Or la guerre a eu pour théâtre tout le Territoire Ivoirien. Aussi, sans exagérer, on peut estimer le nombre total de morts de cette crise à plus de 100 000. Il ne s'agit ici que de morts et non de blessés et de femmes violées ! Alors imiter les médiats du pire pour claironner partout un nombre total de victimes qui s’élèverait à 3000, c'est s'associer à ces mêmes médiats pour répandre les mensonges dans les esprits et par là même insulter les consciences. Faire cela, c'est insulter nombre impressionnant des victimes véritables de cette crise.
Ainsi, suivre soro dans sa démarche, claironner un nombre faux de victimes, c'est une bêtise.
Arrêtez donc d'insulter et de mépriser la lutte d'émancipation de la Côte d'Ivoire et de l'Afrique.

C'est regrettable pour les ivoiriens qui sont trop pressés; dans neuf petits mois la Côte d'Ivoire est émergente et donc tout ce que vous voyez en Europe viendra vous trouver ici au pays. Quittez donc dans cette affaire de départ.

VRAIMENT ??? L'émergence n"est pas l'ouverture des vannes d'un barrage hydroélectrique ce n'est pas non plus un bouton poussé en haut ou en bas et c'est la lumière ... ce n'est pas non plus un accouchement après seulement 9 mois ... L'EMERGENCE c'est autre chose que les ivoiriens ne sont pas près de s'en rendre compte ... même quand les moutons bêlent à plein poumons... atrophiés " on avancent "
Dans plusieurs années, peut être il y aura un petit frémissement, mais ça ne saura pas 9 mois plus tard la naissance de cette fameuse " émergence "
IL Y A TANT A FAIRE ! ! !