Côte d’Ivoire : La Russie réconcilie les Ivoiriens, l’opposition et le camp présidentiel à la même table

Par Linfodrome - Côte d’Ivoire. La Russie réconcilie les Ivoiriens, l’opposition et le camp présidentiel à la même table.

Le vice-président Kablan Duncan, Mme Simone Gbagbo vice-présidente du FPI, et l'Ambassadeur de Russie en Côte d'Ivoire, trinquant ensemble le 12 juin 2019 à l'occasion de la Fête nationale de la Russie.

Alors que la présidentielle d’octobre 2020 approche à grand pas et que la tension monte de plus en plus entre la classe politique ivoirienne, la République fédérale de Russie vient de réussir le pari de la réconciliation nationale. En effet, ce pays a réussi à convier à une même cérémonie les différents acteurs, et non des moindres de la vie politique ivoirienne. Et ce, à l’occasion de la célébration de la fête nationale de la Russie qui s’est déroulée le mercredi 12 juin 2019 dans un hôtel à Abidjan-Cocody.

Etaient présents à cette cérémonie, le vice-président, Daniel Kablan Duncan, le ministre des affaires étrangères, Marcel Amon Tanoh, le secrétaire général du Front populaire ivoirien de la tendance ‘’Gbagbo ou rien’’,Assoa Adou, l’ex-président de l’Assemblée nationale, Mamadou Koulibaly et Simone Ehivet Gbagbo, l’ex-première Dame de la République de Côte d’Ivoire.

En rupture de ban depuis la crise post-électorale de 2010, ces leaders politiques ont pu de nouveau se retrouver à une même cérémonie. Et ce, à l’initiative de l’ambassadeur de la Russie en Côte d’Ivoire, son excellence Baikov Vladimir Anatolievich. Coupes de champagnes levées, sourires aux lèvres, ambiance bon enfant, voilà en quelque sorte l’ambiance qui a prévalu à la soirée du mercredi 12 juin 2019 dans un hôtel à Abidjan-Cocody.

Au cours de cette cérémonie, Baikov Vladimir Anatolievich a indiqué que son pays est resté aux côtés de la Côte d’Ivoire dès son accession à l’indépendance en 1960. Puis d’ajouter que les deux pays collaborent étroitement sur les plans politiques, économiques et sociales, tout comme dans le domaine de l’éducation. Il a également souhaité que cette célébration de la fête nationale russe scelle le renouvellement et le réchauffement des relations entre les deux pays, à tous les niveaux.

Maxime KOUADIO

Commentaires

Que Simone gbagbo demande a la russie de nous venire en aide comme elle l'a fait pour la Syrie car les lucferiens et la france veulent nous voler notre future.

suis d'accord.

Le mokochi ne veut pas voir 2 ivoiriens se parler. Ce sont les Russes qui vont le faire a sa place maintenant.
Quelle honte !

La Russie reconnait la tendance GBAGBO comme le vrai FPI ; AFFI a été savamment ignoré. A ADO d'en faire autant.