Côte d’Ivoire : des agents de Fraternité Matin donnent un ultimatum pour poursuivre "les directeurs impliqués dans les détournements"

Par Alerte info - Côte d’Ivoire. Des agents de Fraternité Matin donnent un ultimatum pour poursuivre "les directeurs impliqués dans les détournements".

Fraternite-Matin-Greve-0001. Marc Yevou, porte parole du collectif des syndicats.

Deux syndicats des agents (journalistes et travailleurs) du journal gouvernemental ivoirien Fraternité Matin, ont donné un ultimatum de 08 jours à la direction pour poursuivre "les directeurs impliqués dans les détournements", à l’issue d’une assemblée générale vendredi.

"Nous donnons un ultimatum de 08 jours à la direction pour engager les procédures administratives et pénales" contre "les directeurs impliqués dans les détournements" qui s’élèvent à plusieurs "milliards de Fcfa", a indiqué le porte-parole de la Coordination des journalistes et professionnels des médias pour la défense de leurs droits et le syndicat des travailleurs de Fraternité Matin, Marc Yevou, à ALERTE INFO.

M. Yevou a exigé des sanctions contre le "réseau des personnes impliquées" dans ces détournements, après le limogeage mi-mars du directeur général adjoint du quotidien Mohamed Saganogo, en charge de la gestion administrative, à la suite de "dysfonctionnements".

"Si rien n’est fait, nous allons déposer un préavis de grève", a-t-il prévenu.

Début décembre, les agents du quotidien avaient manifesté pour exiger le départ du directeur général Venance Konan et de son adjoint M.Saganogo.

Le Journal d’Etat est confronté depuis plus d’une dizaine d’années à des difficultés financières. Le montant cumulé “des pertes successives” est estimé à “environ neuf milliards FCFA au 31 décembre 2016”, selon le gouvernement.

Fin novembre 2017, le gouvernement a adopté un "plan de redressement" de Fraternité Matin qui sera amorcé par "une subvention de 3,6 milliards Fcfa" et "un abandon des dettes vis-à-vis de l’Etat qui se chiffrent 5,5 milliards de FCFA". Ce plan comporte un volet social d’un coût de 1,4 milliard FCFA.
"

"Nous ne croyons pas" à ce plan social, a affirmé Marc Yevou, le secrétaire général de la Coordination des journalistes et professionnels des médias pour la défense de leurs droits.

EFI

Commentaires

SOGENAC LEADER EN GESTION
Vous avez un bien immobilier, un véhicule de transport, Vous n'avez pas la personne ressource pour la BONNE GESTION de votre bien.
POUR L'IMMOBILIER,
Nous occupons de
- la mise en location
- l'encaissement des loyers (5%),
- le suivi des travaux de CONSTRUCTION ( proposition de plan, devis,construction...)
POUR LES VÉHICULES DE TRANSPORT
Nous nous occupons de la GESTION du véhicule:
- suivi et réparation du véhicule
- assurance
- vidange
- 50% de la visite technique
Vous supportez les autres charges ( Charges annuelles)
- Patente
- Vignette
- Droit de ligne
- Carte de stationnement
- 50% de la visite technique
RECETTE MENSUELLE ENTRE 200.000 FCFA et 400.000 FCFA selon le type et l'état de votre véhicule.
Pour plus d'informations, contactez vous au:
(+225) 21322517 / 47810303

PATRIOTES,
une ivoirienne vient d'être arrêtée et jetée en prison suite à un jugement comme toujours inique : en effet, Nayanka Bell vient de se faire déposséder banditement de sa propre forêt au profit d'un burkinabé compatriote de mossi dramane ouattara. Cela veut simplement dire que depuis l'installation crapuleuse du burkinabé dramane alassane ouattara en Côte d'Ivoire les mossi piétinent les lois de ce pays et font les leurs sur la Terre éburnéenne.
Que faut-il attendre d'autre encore qui oblige les FDS et la Jeunesse patriotique à prendre les armes pour libérer la Côte d'Ivoire !?
Mossi ouattara a pris les armes pour usurper la Côte d'Ivoire, eh bien, c'est aussi par les armes que les Ivoiriens se doivent de l'en chasser.
C'est un impératif de liberté et de démocratie.
Sous l'Occupation les patriotes français ont pris les armes pour reconquérir leur liberté, les patriotes ivoiriens doivent les imiter simplement.

LES AMIS,
Je voudrais vous parler un peu du Ramadan en très peu de mots et de temps.
En effet :
1 - les musulmans font le ramadan en fonction de la lune. Les chrétiens préparent la Pâques par le Carême en fonction de l'Instruction inspirée de l'Esprit.
2 - les musulmans n'attendent que surgissent la lune en cette période de l'année pour s'adonner au ramadan. Chez les chrétiens chaque instant de la présence ici-bas du frère ou de la sœur du Christ est Carême.
3 - Chez les chrétiens, le Carême, qui est éveil continu à la Sainte Communion avec Dieu et détachement permanent aux choses du monde, ouvre constamment à la Sainteté et à la Perfection divines. C'est pourquoi le Seigneur des Cieux dit à jean 14,20 : "En ce temps-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous." Cette phrase de Jésus-Christ dit simplement ceci mais de manière profonde : En effet, le baptisé n'est plus une personne seule et isolée, il est désormais lié par la Communion d'amour, d'adoration et de salut avec le Père, le Fils et l'Esprit, il importe donc pour lui de conformer sa vie à Celle même de son Créateur en pensant, en parlant, en agissant comme Dieu et en omettant rien de la Morale même du Seigneur - ce qui n'est guère le cas dans l'Islam et le Ramadan. Ce qui implique une méditation profonde de la Sainte Bible et des sacrements saints de la très Sainte Eglise Catholique, car la parole évangélique est vie.
4 - Chez les musulmans le ramadan conduit à imiter le modèle parfait en notre Humanité que Allah leur a fait connaître, Mahomet. Si par le Saint Baptême le Chrétien est entré en Communion avec le Père, le Fils et l'Esprit, c'est pour que Dieu soit son modèle de vie : aussi l'agir du baptisé doit être conforme à Celui de son Créateur.
5 - Chez les musulmans n'entre dans le royaume d'Allah que celui dont la vie a su se conformer à celle de Mahomet qui est pourtant un méga pécheur. Chez les Chrétiens ne "demeure" dans le Royaume Céleste que celui dont la vie est conforme aux exigences de sa Communion avec Dieu, d'autant que dans la Foi chrétienne, le Royaume de Dieu, c'est Dieu-même. Jean 14,20 est hautement instructif à cet égard.
6 - Chez les musulmans, pendant le Ramadan, cloches et trompettes accompagnent l'aumône. Chez les chrétiens, pendant le Carême, qui éveille en permanence le baptisé sur sa Communion avec Dieu et les exigences qui y sont liées, ce, tous les jours de son existence, la discrétion accompagne l'aumône.
Tout ce qui précède est de nature à permettre de faire la différence entre la Foi du véritable Salut et celle qui vient s'opposer à la Volonté de Dieu de voir toute l'Humanité sauvée, ce, six siècles après la Révélation définitive du Créateur par la Sainte Incarnation.
Ne peut venir après Jésus-Christ que l'Antichrist, l'Adversaire résolu de Dieu, pour s'opposer à toutes les œuvres de vie du Créateur du ciel et de la terre. C'est son rôle de s'opposer à Dieu. Et l'Islam est son instrument, qui conforte l'homme dans le péché.
L'Islam est donc une croyance qui ne vient pas de Dieu.
Le Pape Jean-Paul II : "l'Islam n'est pas une croyance de rédemption (Entrée dans l'Espérance)."