Scandale : Arrestation de Damana Pickass par interpol Ghana

Par Ivoirebusiness - Scandale. Arrestation de Damana Pickass par interpol Ghana.

Damana Adia Pickass arrêté le 25 mars 2019 par interpol Ghana.

LU POUR VOUS

Suite aux mandats d'arrêts qui étaient lancés contre lui par le régime Ouattara, interpol Ghana a mis aux arrêts Damana Pickass ce jour en fin de matinée. Et pourtant dramane dit avoir annulé ces mandats par une ordonnance d'amnistie.

Malgré les explications données aux autorités policières Ghanéenes par le concerné et le ministre Justin Katinan Kone, porte parole du Président Laurent GBAGBO, celles ci sont restées inflexibles jusqu'à présent, expliquant n'avoir rien reçu du régime Ouattara pour l'annulation de ces mandats. Aussi sont-elles rentrées en contact avec Abidjan et sont dans l'attente de leurs instructions pour la suite.

Après des tours dans plusieurs services, le Vice-président est trimbalé de bureau en bureau et est en ce moment dans les locaux d'interpol Ghana, après un passage au ministère de l'intérieur.

Au moment où il parle d'amnistie et de réconciliation, Dramane continue de traquer et brimer les opposants.
Merci de dénoncer cet état de fait et d'alerter l'opinion.

Kakry Khaza
Rezopanacom

Commentaires

Voilà Ouattara le réconciliateur. Le chien ne change jamais sa façon de s'asseoir. Exilés qui êtes rentrés, demain préparez-vous à être arrêtés car Ouattara préféré la guerre à la paix et à la réconciliation. Quand il y a la paix, son corps le démange.

Ne t'en fais pas cher frère et camarade.
TONTON AFFI ne restera pas inerte face à ce qui t'arrive.
Il prendra ses responsabilités en tant que président du Parti de la Délivrance du Peuple Ivoirien.
Jésus-Christ et la Vierge sont avec toi.
Notre prière monte au Ciel pour toi.
Tiens bon.
Tu t'en sortiras.