ÉCONOMIE Cacao: échanges à Abidjan entre la Côte d’Ivoire et le Ghana sur le prix plancher

Par APA - ÉCONOMIE Cacao. Echanges à Abidjan entre la Côte d’Ivoire et le Ghana sur le prix plancher.

© APA par Saliou AMAH. Cacao. Echanges à Abidjan entre la Côte d`Ivoire et le Ghana d'une part, et les négociants, industriels et les chocolatiers d'autre part, sur le prix plancher, le Jeudi 3 juillet 2019 à Abidjan.

APA - Des réflexions sur la mise en œuvre du mécanisme de fixation du prix plancher du cacao entre les négociants, les industriels et les chocolatiers d’une part et d’autre part, la Côte d’Ivoire et le Ghana, ont été engagées mercredi à Abidjan, au cours d’une réunion.

Cette réunion intervient après celle de Accra tenue les 11 et 12 juin 2019, au cours de laquelle la Côte d’Ivoire et le Ghana, qui cumulent 60% de la production mondiale de cacao, ont décidé de proposer un prix plancher de 2600 dollars US la tonne (1,5 million Fcfa), en dessous duquel ils ne vendraient pas le cacao de leurs producteurs.

Un mécanisme garantissant le prix plancher avait été proposé et expliqué aux industriels du chocolat au terme des deux jours de travaux, pendant lesquels « le principe du prix plancher de 2600 dollars US tonnes a été accepté ».

Pour approfondir les réflexions de la mise en œuvre du mécanisme, les négociants, les industriels et les chocolatiers, ont proposé la mise sur pied d’un groupe de travail comprenant des techniciens, en vue d’entériner les propositions et sceller un protocole d’accord.

Le directeur général du Conseil café-cacao de Côte d’Ivoire, Yves Brahima Koné, a salué les experts qui sont venus apporter leurs expériences à la résolution de la problématique de l’amélioration du prix au producteur en vue d’accroître leurs revenus.

« Nous sommes tous d’accord qu’il est nécessaire d’apporter des réponses à la pauvreté de nos producteurs, c’est une chose positive parce que nous reconnaissons tous que ce sont des personnes qui vivent dans l’extrême pauvreté », a ajouté M. Brahima Koné.

Pour le directeur général du Conseil café cacao, organe en charge de la régulation de la filière, il faut toutefois inscrire cela dans le cadre de la durabilité de la cacaoculture, évoquant ente autre la question de la déforestation et la traite des enfants.

Le directeur général de Ghana « Cocoa board », Joseph Boahen Aidoo, s’est félicité de ce qu’il y ai eu « un consensus parfait et claire» d’améliorer le revenu du planteur. Car, dans la chaîne de valeur, le planteur porte le tribu de la pérennité de la filière, par conséquent il est impératif de renverser la donne.

« La situation du petit exploitant agricole devrait connaître un changement ». Et ce, dans un sens positif, a poursuivi le directeur général de Ghana Cocoa board. Pour lui, « un consensus sur les meilleures modalités pourrait améliorer le sort des paysans ».

Cette réunion est historique, car c’est la première fois que la Côte d’Ivoire et le Ghana, sous le leadership de leur deux chefs d’Etat, décident de s’attaquer à la pauvreté des producteurs de cacao, d’où la coopération bilatérale entre le Conseil du café-cacao et le Ghana Cocoa Board.

AP/ls/APA

Commentaires

ça va dans la bonne direction.

Parler. Parler. Parler. Pour répéter les mêmes choses. Pour perpétuer les redites. C'est ça aujourd'hui le mal des Ivoiriens de souche et donc natifs du Territoire National Ivoirien qui se disent pourtant patriotes.
Dans quel pays au monde dont les habitants laisseraient faire une telle chose : c'est à dire ils abandonneraient quasiment le sort de leur pays entre les mains d'un voyou de la trempe du burkinabé si mal élevé qu'est mossi dramane ouattara alassane !? Si ce type était si bien élevé, jamais il n'oserait faire ce qu'il a fait en Côte d'Ivoire, qui l'a pourtant accepté sur son Territoire sur la base de sa tradition hospitalière.
Les patriotes savent pourtant parfaitement dans quelles conditions cette crapule de mossi a accédé aux manettes décisionnelles de leur pays.
Mais chose bizarre, au lieu d'engager immédiatement le combat physique pour libérer l'Éburnie et organiser leur propre liberté, ils sont devenus les propagateurs de discours creux sans lendemain, qui ne se traduise dans le concret de leur existence, parce que de résignation. Pendant ce temps, wattra dramagène alassassin continue de faire ce qu'il sait faire en tant que mossi : appauvrir la Côte d'Ivoire par le vol de ses ressources économiques, qu'il perpétue par la violence, sous toutes ses formes, qu'il exerce sur le Peuple Ivoirien. Et le fait avec le soutien de ceux qui sont allés le chercher dans son propre pays pour l'intrôniser roi dans un autre pays.
Alors, il faut dire aux Ivoiriens ce qui suit. mossi wattra dramagène alassassin et ceux qui le soutiennent ne sont pas les maîtres du monde : ils passent pour tels, mais ne le sont guère. Il y a d'autres pays qui contestent en permanence cette prétention et qui sont même prêts à fournir des armements aux peuples qui en font la demande pour se libérer de toute oppression.
Et ça les Ivoiriens le savent parfaitement. Pourquoi alors sont-ils devenus des spécialistes de discours au lendemain non chantant de joie et de dignité !?
C'est cette exclamation doublée d'une interrogation questionnante que j'ai souhaitées porter à la connaissance des Patriotes miens.
Voici une certitude : le Patriotisme vaincra par les armes. Et par la maîtrise parfaite et intégrale du Champ d'Honneur.
Union. Unité. Dignité.

P

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Témoignage ! Je m’appelle Nelly GBOHOU, je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c'était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu'au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j'en ai parlé avec une amie qui m'a donné les coordonnés d'un Maître nommé HOUNON AZE à qui je devais m'expliquer. Comme j'aime beaucoup mon mari j'ai contacté cet Grand T’Homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m'a promis de me le faire revenir à la maison. J'ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exactement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu'il a pu me fait,et bien sure on s'est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L'Envoûtement Amoureux/L'entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité ) je vous conseille de faire comme moi. Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées :
Email: feticheurchango@gmail.com
Téléphone (whasapp/Viber) : +229 66 54 77 77

www.grand-marabout-retour-affectif.fr