Coupe du Monde: Emmanuel Macron dans tous ses états pendant France-Croatie

Par Le Figaro - Emmanuel Macron dans tous ses états pendant France-Croatie.

Emmanuel Macron dans tous ses états pendant France-Croatie.

Par Gilles Festor

LE SCAN SPORT - Présent à Moscou pour la finale, le président de la République a vécu le sacre des Bleus dans la peau d'un véritable supporter.

Après la demi-finale France-Belgique (1-0) où il avait littéralement explosé de joie sur le but de la victoire de Samuel Umtiti, Emmanuel Macron a une nouvelle fois laissé de côté la retenue protocolaire pour soutenir les Bleus dans la peau d'un vrai supporter face à la Croatie. Assis dans la tribune présidentielle aux côtés de sa femme, du président de la Fifa Gianni Infantino, de Vladimir Poutine et à quelques mètres de la présidente croate Kolinda Grabar-Kitarovic, le chef d'Etat français est passé par toutes les émotions au rythme des rebondissents de la finale (4-2).

On a vu le président bondissant de son siège sur les quatre buts tricolores après avoir fait tomber la veste, se montrer beaucoup plus calme lorsque les Croates ont trouvé le chemin des filets. Les nombreux buts de la finale ont aussi donné lieu à des poignées de mains chaleureuses avec son homologue croate, qui avait, elle, opté pour le maillot de la sélection. Le président des Français est aussi apparu extrêmement tendu, voire nerveux sur son siège en deuxième période lorsque le bateau bleu tanguait sous les assauts des attaquants croates.

Des moments de joie et de stress qui n'ont toutefois jamais altéré l'excellente ambiance semblant régner dans la tribune présidentielle. Macron et Grabar-Kitarovic ont ainsi multiplié les accolades. Le duo a même posé pour la postérité aux côtés de Giani Infantino et Vladimir Poutine avec un photographe de marque: la légende du football croate Davor Suker.

Lire la suite sur...http://sport24.lefigaro.fr/le-scan-sport/2018/07/15/27001-20180715ARTFIG...

Commentaires

CHRÉTIENS,
En Syrie, en Corée du Sud, en Côte d'Ivoire, voici ce que Jésus-Christ dit très nettement au chrétiens non Catholiques. En effet, dit le Seigneur des Cieux à l'endroit de ces chrétiens : " Dès lors qu'ils méprisent Celle en qui je me suis incarné, qui est ma Mère et aussi Celle de l'Église, je ne les reconnais pas en tant que mes disciples, frères et sœurs. Ce mépris de ma Sainte Mère, eh bien, compte en sera tenu lors du Jugement."
Manque de pot pour ces prétendus chrétiens, le Jugement dernier est déjà en cours depuis la Sainte Pentecôte.
Lorsque le Seigneur reviendra dans sa Gloire, il portera pour chaque personne sur terre le Verdict du Saint Jugement qui suit depuis 2000 ans son cours.
Dès lors qu'il est encore temps pour sa conversion radicale à la Foi chrétienne, qui est la seule et unique Foi de la Rédemption et du Salut éternels, ces prétendus chrétiens se doivent de vite regagner l'Unique Église de Jésus-Christ sur terre, la très Sainte Église Catholique.
Jésus-Christ n'a point plusieurs églises, car il n'y a pas plusieurs "Simon-Pierre". Aussi, toute prétendue église en-dehors de Celle fondée sur Simon-Pierre, la très Sainte Église Catholique, n'est point de Jésus-Christ. Sont donc concernées toutes les confessions protestantes et autres.
Si le Christ laisse faire, c'est seulement pour un temps, celui de leur intégration dans sa Très Sainte Église Catholique. C'est le temps de leur conversion véritable.
Ces confessions sont donc prévenues et averties.