Côte d’Ivoire/Dernier Rapport de la Banque mondiale (intégral) : «La Possible dégradation de l’environnement politique pourrait ralentir les investissements »

Par Ivoirebusiness - Côte d’Ivoire/Rapport intégral de la Banque mondiale « La Possible dégradation de l’environnement politique pourrait ralentir les investissements » .

Abidjan Boulevard de Gaulle au Plateau centre d'affaires. Image d'illustration.

Selon le dernier rapport de la banque mondiale sur la Côte d'Ivoire daté du 1er juin 2019 ( 2019/06/01), des risques de dégradation du climat politique planent sur la Côte d'Ivoire à l'approche de l'élection présidentielle de 2020.

« Cette possible dégradation de l’environnement politique pourrait aussi conduire les opérateurs privés à ralentir leurs investissements », note le rapport.
« Ces risques politiques pourraient être exacerbés par le partage relativement limité des fruits de la croissance », ajoute la Banque mondiale. Selon les dernières statistiques disponibles sur la question et datant de 2015 : 46% des ivoiriens vivent sous le seuil de pauvreté.
Autrement dit, l’économie ivoirienne se maintient avec une croissance stable et un taux de croissance de 7,2% en 2019 contre 7,4% en 2018, mais les fruits de cette croissance ne sont pas visibles car près de la moitié des ivoiriens sont toujours pauvres.
Une aberration qu'il convient de corriger, toujours selon le rapport.

Ci-dessous le texte intégral du rapport de la banque mondiale intitulé Situation Economique en Cote d'Ivoire (French) ...http://documents.worldbank.org/curated/en/277191561741906355/Situation-E...

http://documents.worldbank.org/curated/en/277191561741906355/pdf/Situati...

Commentaires

Merci à la banque mondiale on ne mange pas croissance sinon la moitié des ivoiriens ne seraient pas pauvres ou bien la croissance de Ouattara est appauvrissante.

Moi, j'ai plus de 40 ans et j'ai toujours vécu en Côte d'Ivoire. Je n'ai jamais vu autant de personnes souffrant de pauvreté que dans ces temps de croissance économique. En fait, c'est dans les média que j'apprends qu'il y a croissance économique. Sinon das nos rue, que de personnes affamée. Cette croissance économique ne concerne que des personnes qui se reconnaissent, mais pas la population!

Merci la bas Takasso. Arretez de nous mystifier avec des taux de croissance à deux chiffres alors qu'aucun jeune ne travaille en Côte d'Ivoire et la Côte d'Ivoire est le premier pays pourvoyeur de migrants à la nage en Europe.

Mais que dire de la croissance de ouattara. Peut-être que le reliquat est dans sa poche? Moi, je reste toujours méfiant et sceptique vis à vis de ces experts de la BM. Car celui qui nous gouverne n'a t- il pas ses pas au FMI avant d'attérir là où il est? C'est pour dire que l'institution pèche aussi par la qualité de ses experts. Mon pays a connu de grands économistes qui ont démontré et continuent de montrer leur savoir -faire. Point besoin des experts de ces institutions pour savoir ce qu'ils affirment maintenant. Cela a été dit depuis belles lurettes. Ces médecins après la mort, apport quoi?