Côte d'Ivoire: Les Imams, le RDR, Ouattara, et la Côte d'Ivoire

Par IvoireBusiness/ Débats et Opinions -- Côte d'Ivoire: Les Imams, le RDR, Ouattara, et la Côte d'Ivoire, Par Excellence Zadi.

L'Imam Aguib Touré inculpé d'acte de terrorisme et déferré.

LU POUR VOUS

Il a suffi qu'un aventurier, agent de la haute finance internationale, prononce en 1999, cette terrible phrase:"c'est parce que je suis musulman et du Nord qu'on m'empêche d'être président..." pour que presque tous les imams de Côte d'Ivoire se détournent et détournent l'islam en Côte d'Ivoire de sa mission première, celle de l'élévation de l'esprit,.de la dévotion à Dieu, pour lui faire épouser une cause, celle de Ouattara.

À partir de cet instant, beaucoup vont transformer les lieux de culte où ils officiaient en lieux de conditionnement de l'esprit des fidèles à la haine de tous ceux qui ne pensent plus désormais comme Ouattara...Des tracts, même des armes y étaient dissimulés à l'effet de participer à la déstabilisation des institutions du pays..

En lieu et place des prières pour ne pas que la guerre civile survienne dans le pays, des incantations et prières spéciales étaient faites pour que la guerre advienne. Le président Laurent Gbagbo était devenu le plus grand dictateur que le monde entier ait jamais connu. Il nous confia un jour :"je sais que des sacrifices dans lesquels des bœufs noirs sont enterrés sont faits pour que je meurs...Mais c'est Dieu seul qui décide de la vie...".

En 2011, à la prise violente du pouvoir par Ouattara, c'est un grand soulagement que l'on a constaté au niveau de plusieurs imams qui avaient prolongé l'action guerrière de Ouattara. Oubliant que Ouattara s'était servi d'eux pour atteindre son-ses objectif(s).

En dehors de quelques imams ,privilégiés du système, il n'y a pas grand chose qui a changé dans la vie quotidienne des imams et des fidèles musulmans. En effet, les subventions pour le hadj dont ils bénéficiaient de la part de la présidence de Côte d'Ivoire ont cessé d'être disponibles, les conditions du pèlerinage sont devenues difficiles...Et les fidèles, ne pouvant rien dire, murmuraient.

C'est cette situation qu'a saisie l'imam Aguib Touré pour interpeller les autorités pendant la nuit du destin 2018. Il venait de signer lui-même son arrêt de mort. Lui Aguib, dans une posture, de Amadou Shekau, le patron de Boko Haram, avait stigmatisé le fait que les enfants des fidèles musulmans ne devraient pas fréquenter les écoles de culture occidentale... Il avait multiplié les prêches dans ce sens et les réseaux sociaux en avaient abondamment parlé.

Aguib Touré, ne savait pas lui-même qu'il était désormais dans l'œil du cyclone Ouattara. Et l'interpellation publique des autorités pendant la nuit du destin 2018, était l'occasion attendue. Aujourd'hui il est arrivé à la MACA où il méditera certainement sur son sort. Mais si les autorités ivoiriennes sont vraiment convaincues qu'il a été emprisonné pour activité terroriste, elles doivent le surveiller pour ne pas qu'il se radicalise davantage en entraînant également dans son lieu de détention quelques candidats au terrorisme.

C'est l'occasion pour nous, d'interpeller à notre tour les imams en rappelant que notre pays, la Côte d'Ivoire, est réellement confronté à une dictature, cette fois ci avec Ouattara. Ils doivent rejoindre le peuple qui est confronté à la mauvaise gouvernance des autorités actuelles en cessant tout soutien aux autorités.

Trouvent-ils normal que plusieurs de leurs fidèles dorment actuellement dans des cimetières (du jamais vu même durant la présidence de Laurent Gbagbo, l'anti musulman) parce que leurs maisons ont été cassées en cette période de pluies ?

Sont-ils heureux que les Ivoiriens soient divisés par un seul individu à qui ils continuent d'apporter un soutien ? Pour qui prêchent- ils réellement ? Pour le bien être du peuple ou pour le bien être des autorités qui continuent de maintenir les pauvres populations dans la misère ?

Ne peuvent ils pas rencontrer Ouattara qu'ils ont toujours soutenu pour lui demander de quitter le pouvoir d'État parce que sous son administration la Côte d'Ivoire continue de plonger ? S'ils se sont opposés à Laurent Gbagbo parce que, selon eux, il n'aimait pas la Côte d'Ivoire, ils peuvent également s'opposer à Ouattara parce que lui aussi n'aime pas les musulmans, et la Côte d'Ivoire, en voyant les actes qu'il pose? Tout est une question de bien-être de la population et non des dirigeants.

Par Excellence Zadi avec Alexis Gnagno

Commentaires

FRERE EN HUMANITE AGUID TOURE,

Une nouvelle m'est parvenue par la Toile selon laquelle tu invites les musulmans à s'abstenir de mettre leurs enfants dans les institutions catholiques d'enseignement. Je me suis alors demandé pouruoi une telle démarche, et donc ce qui peut bien inspirer véritablement ton intiative. Dans l'attente de la réponse à ce questionnement intimiste, je m'engage à te dire ce qui suit. Et ça va concerner des principes chrétiens.
1-Le Commandement d'amour de Jésus-Christ. En effet, selon ce commandement, le saint Chrétien, du fait de sa communion d'Amour, d'Adoration et de Salut avec Jésus-Christ, est invité à aimer Dieu, son Prochain comme Soi-même : Amour de Dieu, Amour du Prochain, Amour de Soi-même, voici le Principe fondamental qui gouverne la Vie du saint Chrétien. C'est donc ce Principe qui inonde tout son être. Et commande ses actes.
2-Des enseignements issus de ce Commandement
a) Voici la troisième folie chrétienne après celles de la Sainte Incarnation et de la Sainte Crucifixion : Dieu s'est fait homme, afin que en croyant en Dieu, on croit aussi en l'Homme. Afin que l'Amour que l'on a pour Dieu transite par l'Homme. Afin que l'Homme soit vénéré parce que objet de l'Amour Divin. Afin que tout mal fait à l'Homme soit un mal contre Dieu. Afin que l'Homme soit le Lieu de la Présence de Dieu. Aimer son Prochain, c'est aimer Dieu. Le Prochain est alors la mesure de notre amour pour Dieu. Et donc le Prochain est la mesure de notre croyance en Dieu.
b) Voici la quatrième folie : Voir mon Prochain, c'est voir Dieu. Jésus-Christ, le Fiston céleste du Père céleste, dira : « Qui me voit, voit le Père (jean 14).» Prophète Isaïe 9, 5 : « Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné, il a reçu le pouvoir sur ses épaules et on lui a donné ce nom: Conseiller-merveilleux, Dieu-fort, Père-éternel, Prince-de-paix... » : le Messie attendu par Israël pour la Rédemption et le Salut du monde est Dieu-même. Et donc par mon Prochain, c'est Dieu-même qui choisit de se faire proche de moi.
c)Voici la cinquième folie : Haïr, mépriser son Prochain et faire du mal à celui-ci, c'est pécher contre Dieu : tous les hommes étant les Prochains des uns et des autres, étant de ce fait liés les uns aux autres par l'Amour-Dieu est Amour-, déconsidérer son Prochain par la haine et le mépris, et faire du mal à celui-ci, c'est évidemment le faire contre Dieu. L'Amour et la vénération du Prochain, qui est objet de toutes actions charitables, font partie des exigences absolues dans la Sainte Foi Chrétienne. La Charité en tant que l'Amour en Acte.
Ainsi, par la Sainte Foi, la très Sainte Eglise Catholique en vient à faire des Choses Divines humainement étonnantes et déconcertantes : il faut ne naître que de la chair pour percevoir charnellement - pour ne pas comprendre - les Saints Actes de Charité que sème l'Eglise à travers le monde. Cependant que ceux qui sont nés de l'Esprit et qui sont Esprit s'en réjouissent.
Donc, frère en humanité Aguid Touré, ne t'étonne pas que l'Eglise Catholique accueille des enfants dont les parents sont musulmans dans ses institutions d'enseignement : c'est un acte de l'Esprit, que cet accueil qui leur est réservé. C'est un acte d'Amour et de vénération infinis envers ces enfants.
PS :
Voici seulement deux différences entre la Foi chrétienne et la foi musulmane.
1-voici l'équipement du témoignage chrétien que Jésus-Christ a donné pour que le monde accède au Salut éternel après l'accomplissement de la Rédemption : L'Esprit Saint, l'Evangile, l'Eglise. Pour la cause de l'Islam, le musulman reçoit de Mahomet  : le Coran, qui est un ramassis de mensonges et de contre-vérités, et l'épée. L'épée pour tuer et c'est là que réside la force de l'Islam : s'imposer aux autres par des actes barbares et le mensonge, et l'Islam l'a toujours fait. La Côte d'Ivoire et le Peuple saint de ce pays en souffre cruellement actuellement depuis plus de 20 ans : c'est par le mensonge et l'épée que mossi ouattara a usurpé le pouvoir politiue en Eburnie, qui est systématiquement pillée, qui est hélas devenue un champ de ruine, qui est devenu un mouroir à ciel ouvert, et le lieu où des citoyens du pays dorment désormais dans les cimetières. Du jamais vu sous les gouvernements précédents. Sous Gbagbo, Guéï et Bédié. Et pourtant ces trois sont dépeints dans les médias internationaux au service de l'ignominie et de mossi ouattara comme étant des Anti Islam et musulmans. Qui encore peut oser dire que le Bon Dieu n'existe pas !
2-Alors que chez le chrétien, faire du mal au prochain, c'est le faire contre Dieu-même, au contraire chez le musulman, tuer quelqu'un, c'est tuer l'humanité, mais en même temps les musulmans tiennent l'épée sanguinaire de Mahomet qu'ils ont reçue en héritage et continuent de massacrer avec : quelle contradiction ! Est-ce étonnant !? Non ! Car la vie même de Mahomet n'est qu'une vie de sanguinaire, de menteur, de voleur, de baiseur des femmes des autres et de cadavres de femmes décédées. Une vie sale quoi ! Si c'est un tel personnage que Allah envoie au monde comme modèle parfait à imiter, on comprend pourquoi le musulman sente le Mensonge et la Mort plutôt que la Vérité et la Vie. Ce dieu Allah n'a rien à voir avec le Dieu biblique qui a fini par se dévoiler entièrement par sa Révélation définitive et totale en Jésus-Christ. Jésus-Christ est Dieu fait homme, il est « Emmanuel », c'est à dire « Dieu avec Nous ».
Ce qui prouve que le Chrétien est Esprit né de l'Esprit (jean 3), et que le Disciple du Christ pose des Actes de l'Esprit. Le musulman, au contraire, qui est chair né de la chair (jean 3), pose des actes barbares de la chair. L'Islam n'a donc absolument rien à voir ni avec la Rédemption ni avec le Salut éternels. Comme Satan s'est toujours opposé à Dieu, l'Islam est son instrument qu'il utilise pour recuser la Sainte Incarnation et la Divinité de Jésus-Christ, pour s'opposer à la Rédemption et au Salut éternels. Le rôle de Satan, c'est cela, s'opposer à Dieu et combattre tout ce que le Créateur du ciel et de la terre fait pour l'Humanité. Et c'est parfaitement ce qu'il fait avec Mahomet, l'Islam qu'il a inspiré à celui-ci, et les musulmans ! Et donc ce n'est pas étonnant de voir les musulmans faire ce qu'ils font dans notre monde, et en particulier ce qu'ils ont fait et font en Côte d'Ivoire !
Entre Foi chrétienne et foi musulmane, il n'y a pas photo.

FRÈRE AGUID TOURE,
Tu es injustement incarcéré.
Tu n'as fait que user de ta liberté de parole.
Mais te voilà désormais privé de liberté pour avoir usé de ton droit à la parole.
Ce qui n'est pas normal.
Les patriotes doivent également exiger ta libération.
Tu dois recouvrer totalement ta liberté.