Côte d’Ivoire: Les délégations générales France du PDCI-RDA rejettent le parti unifié

Par IvoireBusiness - Côte d’Ivoire. Les délégations générales France du PDCI-RDA rejettent le parti unifié et demandent au président Bédié de ne point céder à aucune pression.

Le président Henri Konan Bédié et les cadres de son parti, au cours d'une réunion du PDCI-RDA. Image d'illustration.

Déclaration des délégations générales France du PDCI-RDA

PARTI DEMOCRATIQUE DE COTE D’IVOIRE
RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE AFRICAIN

France

Eu égard à l’actualité brûlante sur le plan politique en Côte-d’Ivoire, nous, membres du bureau politique et du comité des sages des délégations générales du PDCI-RDA France sommes réunis ce dimanche 10 juin 2018 à Paris. Après l’analyse de l’actualité politique de notre pays, nous avons noté que :

1 / Certains partis politiques membres du RHDP (RDR, UDPCI, PIT, MFA) ont ratifié à travers des congrès extraordinaires le parti unifié RDHP et un autre (UPCI) l’a rejeté.

2/ Le PDCI-RDA l’un des deux membres influents de l’accord politique RHDP de 2005 s’est abstenu d’organiser un congrès extraordinaire à cet effet.

3/ La haute direction du PDCI-RDA convoque un bureau politique qui aura lieu le 17 juin 2018 à la maison du parti à Cocody.

4/ Le président Alassane Ouattara, président d’honneur du RDR a déclaré dans la presse étrangère, notamment dans jeune Afrique n° 2995 du 4 juin 2018 qu’il n’a rien promis au président Bédié.

Vu ce qui précède,

Nous, militantes et militants du PDCI-RDA, membres du bureau politique et du comité des sages des délégations générales de France, rappelons avec force que nous réfutons le parti unifié et relevons que la signature par le président Bédié de l’accord politique RHDP n’est nullement la ratification du manifeste du parti unifié RHDP mais plutôt la volonté de renouvellement de l’esprit de l’accord politique RDHP signé à Paris en 2005.

Et que pour tous les militantes et militants, la non organisation d’un congrès extraordinaire signifie de facto que le PDCI-RDA n’est pas concerné par le parti unifié et ne doit plus en faire un sujet d’importance pour la vie du parti et du pays.

Par conséquent, nous demandons au président Bédié, de ne point céder à aucune pression externe et interne dans son rôle de guide, car son devoir premier est de préserver le PDCI-RDA pour les générations futures.
Nous lui demandons également, de prendre, à l’occasion de ce bureau politique, toutes les dispositions utiles pour sauvegarder le PDCI-RDA originel en veillant à l’application stricte des résolutions du séminaire de Bingerville et de sa rencontre à Daoukro avec les délégués communaux et départementaux.

En ce qui concerne la déclaration du président Alassane Ouattara, président d’honneur du RDR, nous condamnons ses propos qui tentent de ridiculiser le président du PDCI-RDA et qui sont totalement contraires à son attitude face à l’appel de Daoukro au son duquel il avait fièrement dansé hier et dont il profite aujourd’hui encore des avantages.
Nous pensons qu’avec de tels propos il a volontairement botté en touche l’alternance chère au président Bédié mettant ainsi fin à toute alliance entre le PDCI-RDA et le RDR.

Pour terminer, nous voudrions ici, apporter nos encouragements et notre soutien total et indéfectible au président Bédié, à son secrétaire exécutif en chef, le Pr Maurice Kakou Guikahué, à monsieur Kouamé Kra secrétaire exécutif chargé des relations extérieures et des délégations générales.

Mobilisés et engagés, nous restons à l’écoute des mots d’ordres du parti pour la victoire en 2020.

Longue vie au PDCI RDA.

Fait à Paris le 10 juin 2018.

Ont signé :

Les délégués généraux de France, membres du bureau politique :
Messieurs Yao Basile (Paris Ile de France), Jean Loba Loba (Lille), Patrice Kanté Koffi (St Etienne), André kouamé (Lyon est), Léonard N’Goran (Lyon ouest), Darius N’guessan Kassi (Bordeaux), Calixte Konan (Marseille).
Les membres du bureau politique :
Mesdames Léontine Howa, Jeannette Taho Salahou, Céline Yassine, messieurs Nestor Koffi, Jean-Paul Baddy, Pascal Yapi Yapo, Frédéric Mobio, Bertin Vodji Hué, Diomandé Youdé Adama, Anselme Andoh.
Les membres du comité des sages :
Messieurs Kouakou Djé, Stanislas Kouadio

Commentaires

Notre préoccupation du moment, c'est de nous battre sur le terrain pour la liberté et la dignité de la Côte d'Ivoire.
Le mal élevé burkinabé peut armer qui il veut pour défendre son pouvoir de voyou, mais il ne saurait empêcher la détermination du Peuple Ivoirien.
La crapulerie burkinabée en Terre du Christ ne saurait se perpétuer, et doit donc prendre fin, mais a trop duré du fait de notre démission.
Le temps vient au galop où toutes les crapules d'où qu'elles proviennent seront soumises au Jugement populaire.
Car le Peuple sera survolté dans son action de purification territoriale.
Dès à présent tous les voyous sous-régionaux qui passent pour ivoiriens parce qu'ils détiennent des papiers ivoiriens d'identité illégalement et illégitimement obtenus doivent songer à quitter le Territoire Ivoirien le plus tôt possible. Sinon, ce serait à leurs risques et périls : car on ne va pas jouer les nazis chez son voisin. Nous les traiterons comme les Patriotes français ont traité les nazis allemands sous l'Occupation.
Le minable chirac et le mal élevé sarkozy, aidés par des crapules musulmanes, ont ôté la vie à plus de 300 000 chrétiens ivoiriens de 2000 à 2011, mais tout ça caché aux européens et tout particulièrement aux français, histoire d'éviter une autre révolution en France dont Chrétiens et Libre-penseurs prendraient l'initiative.
Mais la très Sainte Côte d'Ivoire ressuscitera bientôt, et ses enfants revivront la vraie Paix, celle que Jésus-Christ a donné en disant : "Je vous donne ma Paix, mais je ne vous la donne pas à la manière du monde ; c'est ma Paix que je vous donne. "
Cette paix, ce n'est pas la paix musulmane qui est celle du monde et des ténèbres parce que relevant de mensonges, de manque de liberté d'expression, et de crimes.
La Paix du Christ est Celle que procure la Lumière de la Vérité divines. Or Dieu est Lumière et Vérité (jean 1).
Or qui agit selon la vérité vient à la Lumière, mais celui qui agit selon le mensonge est encombré de ténèbres.
Or l'Islam est la croyance des ténèbres parce qu'il est mensonge sur toute la ligne.
En fait, qui peut venir après Jésus-Christ, si ce n'est le Menteur, l'Antichrist, le Diable !
Il est dans son rôle d'opposition à Dieu. Surtout après la Sainte Incarnation. Est-ce étonnant que l'Islam récuse Celle-ci ? Or qui la récuse, refuse de croire et d'accueillir Jésus-Christ, est simplement du Diable. Et donc ne saurait recevoir le Pouvoir d'être enfants de Dieu - les chapitres 1 et 3 de l'Évangile rapporté par Jean en parlent.
Dans le chapitre 1 il est question de naître de Dieu. Dans le chapitre 3 il est aussi question de naître de l'Esprit. Ce qui revient à la même chose. Or celui qui est né de l'Esprit et donc de Dieu, c'est celui-là qui peut voir le Royaume de Dieu et y entrer : il est membre de la Famille Divine et donc Citoyen du Royaume des Cieux.
Est-ce le cas des musulmans ? Non évidemment ! Ils ne le peuvent en suivant le Menteur Mahomet et son message de mensonges. Cela fait des musulmans citoyens du royaume des ténèbres.
Ce que je dis, je ne l'invente pas, c'est proprement biblique.
Les chrétiens qui par pure commodité relationnelle se permettent de dire que juif, musulman et chrétien ont le même dieu, autant le dire tout net, Jésus-Christ les vomit et leurs places ne sont plus dans le Royaume Céleste. Car on ne saurait être en Communion d'Amour, d'Adoration et de Salut avec la Sainte Trinité, mentir et dire des bêtises de cette sorte. Pour ces voyous de chrétiens, la Sainte Incarnation, la Passion, la Crucifixion et la Résurrection du Christ, sont des événements de pure forme. Ils doivent savoir que face à un adepte de la religion des ténèbres, la vérité qui doit prévaloir, et c'est ce que le Rédempteur a fait face à des crapules de son époque en Terre d'Israël. Le Chrétien a l'impérieux devoir de dire la Vérité au musulman afin de permettre à Jésus-Christ de le sauver en le sortant des ténèbres : c'est la Lumière Divine qui dissipera les ténèbres dans lesquelles le disciple de Mahomet est enseveli. Le plus important, c'est de dire Jésus-Christ au musulman, il appartiendra au Seigneur des Cieux de s'occuper du reste, lui qui est l'Excellent Berger.
Grâce à Dieu la Côte d'Ivoire sera libre et digne et retrouvera son lustre d'antan. Parce que simplement le Seigneur soutiendra notre action, car le Créateur se tient toujours du côté de ceux qui agissent avec vérité et justice.

Si vous Les délégués généraux de France, membres du bureau politique vous attendez la bénédiction du Président Bédié pour prendre vos responsabilités c'est que vous êtes foutus.
C'est à votre génération de gérer ce pays.
Vous croyez que le Président Macron est allé demander la bénédiction du président Hollande pour être là ou il est aujourd'hui.
Pour moi vous êtes que dans des postures vous n'êtes pas des leaders donc
continuer d'amuser la galerie car la génération de vos enfants se prépare pour vous succéder et vous verrez ce que signifie faire de la politique.