Burkina Faso : deux attaques font au moins 29 morts

Par Le Monde - Burkina Faso. Deux attaques font au moins 29 morts.

Les deux attaques se sont produites dans la province du Sanmatenga, dans le nord du Burkina Faso, dimanche 8 septembre.

Un camion de transport a sauté sur un engin explosif et un convoi de vivres a été attaqué dans le nord du pays, en proie à des terroristes.

Le Monde avec AFP Publié aujourd’hui à 04h17, mis à jour à 09h43

Vingt-neuf personnes ont été tuées dimanche 8 septembre dans deux attaques différentes, dans deux localités de la province du Sanmatenga, dans le nord du Burkina Faso, a annoncé le gouvernement.

« Ce dimanche 8 septembre, un camion de transport a sauté sur un engin explosif improvisé sur l’axe Barsalogho-Guendbila dans la province du Sanmatenga. Le bilan provisoire fait état de quinze morts et de six blessés qui ont été évacués dans les centres de santé pour une prise en charge appropriée », a affirmé le porte-parole Remis Fulgance Dandjinou dans un communiqué. Une source sécuritaire avait rapporté que les victimes étaient en majorité des commerçants.

A une cinquantaine de kilomètres de Barsalogho, « une attaque a été perpétrée par des terroristes ce dimanche contre un convoi de vivres sur l’axe Dablo-Kelbo. Cette attaque a entraîné le décès de quatorze civils et des dégâts matériels importants », a ajouté le porte-parole dans un autre communiqué. « Une dizaine de conducteurs de triporteurs ont été tués » dimanche, selon un élu local de Barsalogho, joint par l’Agence France-Presse (AFP), précisant qu’il s’agit d’un convoi de triporteurs chargés de vivres pour les populations déplacées de Dablo et Kelbo, qui a été visé par des individus armés. « Des renforts militaires ont été déployés et des opérations de ratissage sont en cours. Ce drame intervient alors que des importants efforts de sécurisation sont en cours dans cette région », assure M. Dandjinou.

Spirale de violences
Le Burkina Faso, pays d’Afrique de l’Ouest, est pris depuis quatre ans et demi dans une spirale de violences, attribuées à des groupes armés djihadistes, certains affiliés à Al-Qaida et d’autres au groupe Etat islamique. Depuis le début de 2015, les attaques djihadistes, de plus en plus fréquentes et meurtrières, en particulier dans le Nord et l’Est, ont fait plus de 570 morts, selon un décompte de l’AFP.

L’armée burkinabée, qui subit de lourdes pertes – l’attaque la plus meurtrière a fait 24 morts en août – semble incapable d’enrayer les attaques, tandis que la menace, d’abord concentrée dans le Nord, touche plusieurs autres zones du pays, dont les régions de l’Est et de l’Ouest. Ces attaques ont provoqué des exodes de populations, notamment dans le Nord. Des camps de déplacés sont situés près de certains centres urbains.

« Le gouvernement réitère sa disponibilité à accompagner les organisations et les institutions intervenant dans l’action humanitaire pour la réussite de leurs missions. Le gouvernement mettra tout en œuvre pour que les convois humanitaires dans les zones touchées par les attaques terroristes se fassent sous escorte de sécurité », a promis le porte-parole.

Les attaques avec des engins improvisés ont débuté en août 2018 et se sont multipliées depuis, coûtant la vie à plus de 80 personnes, selon un comptage de l’AFP.

« Le gouvernement invite les populations, et plus particulièrement les transporteurs, à se conformer aux consignes de sécurité et s’assurer de la praticabilité des voies par une collaboration avec les forces de défense et de sécurité », a souligné le porte-parole.

Un sommet exceptionnel des chefs d’Etat sur la sécurité dans la sous-région doit avoir lieu le 14 septembre à Ouagadougou, la capitale.

Lire la suite sur...https://www.lemonde.fr/international/article/2019/09/09/burkina-faso-deu...

Commentaires

ça c'est Blaise Compaoré qui fait ça. Voilà la mentalité des africains. Quand ils sont au pouvoir on a la paix, mais quand ils partent c'est le chaos. Seigneur vole au secours du Burkina Faso attaqué par les dihadistes satanistes. Merci Président Gbagbo, le grand leader de la Côte d'Ivoire de tous les temps qui a redonné à la Côte d'Ivoire et toute l'Afrique sa dignité. Merci pour ton hommage au Président Robert Mugabé qui s'est battu toute sa vie pour le bien de son peuple et de l'afrique. Que l'Eternel Dieu tout puissant le recoive dans son Royaume pour un retour bien merité.

PATRIOTES, Donnons nos vies à Jésus car il combat pour nous. Comme avec Josué dans la bible, il a fait rentrer son peuple d'exil du Ghana sur la terre de leurs ancêtres comme il le leur avait promis.
Dieu est vraiment au contrôle et la terre de la Côte d'Ivoire lui appartient réellement. Donnons notre vie à Jésus notre seigneur et notre sauveur car l'Eternel nous a déjà exaucés.
Patriotes nous sommes déjà à Canann dans le pays que l’Eternel a promis à nos pères, et où coulent le lait et le miel et avec Josué, nous allons conquérir tous les territoires de Canaan.
Seigneur, que ton Saint nom soit glorifié et sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre en Côte d’Ivoire, comme dans les cieux.
Toi le Dieu au dessus de tout Dieu, le Dieu d’Israël d’Abraham d’Isaac et de Jacob, qui annule d’un trait tous les décrets démoniaques, qui frappe de ta main puissante et fait périr tous ces agents du Diable qui égarent ton peuple par la pornographie, la sexualité débridée, et qui se ventent de connaissances démoniaques dans le domaine de spirituel, ceux qui s’appellent grands guérisseurs pour guérir plusieurs maladies par la magie blanche avec des rituels puissants avec des retours affectifs de l'être qu'on aime, et qui prétendent vous aider à reconquérir votre ex rapidement en 7 jours sans aucune conséquence, ceux qui pratiquent des rituels à distance, l’envoutement, et l’empoisonnement mystique.
Toi l’éternel des Armées, qui a envoyé ton fils Jésus Christ de Nazareth sur terre pour nous sauver par le sacrifice suprême du sang versé à la Croix, et nous consoler avec le Saint Esprit, frappe de ta main puissance les marabouts, les sorciers, les satanistes, les esprits démoniaques, les lucifériens, les marchands de la mort et de la misère, ceux qui répandent le sang du juste et celui de ton peuple de Côte d’Ivoire, ce peuple avec lequel tu as une alliance établie et éternelle.
Toi l’unique Dieu, le Dieu véritable, toi le Dieu d’Amour, de Joie, de pardon, de Compassion, de générosité, de bénédiction, lent en colère généreux en bonté, benis-sois-tu et reçois toute la gloire.
Tu as promis à nos pères qu’ils rentreront à Canaan, dans le pays où coule le lait et le miel. Que ta volonté soit faite et que ton peuple soit délivré du mauvais berger. De ce berger sans cœur, sans amour, sans compassion, qui divise son troupeau, et le vend à vil prix. Qui répand le sang de son troupeau quotidiennement sans remords.
Seigneur, ce troupeau dispersé aux quatre coins du Monde, c’est ton peuple qui crie à l’éternel.
Toi-même tu as dit, si le peuple pour lequel mon nom est évoqué se sépare des mauvaises voies, cherche ma face, et prie, je l’exaucerai, je pardonnerai ses péchés, et je délivrerai son pays.
Seigneur, ton peuple crie à l’éternel depuis le 11 avril 2011, prie tous les jours, et a abandonné ses mauvaises voies. Exauce le Seigneur, par la puissance de ton intervention Divine, délivre son pays.
Reçois toute la gloire et toute l’adoration de ton peuple Eternel Dieu tout puissant. Et merci pour ta générosité et tes bienfaits.
Ton peuple t’es reconnaissant à toujours au nom de Jésus. Amen.

Je suis peiné pour les populations civiles burkinabé. Elles payent le lourd tribut des politiques hasardeuses de leurs politiques. Portés vers la destruction des états voisins pour se constituer des fortunes personnelles au mépris de la dignité humaine. Hélas. A quand la fin des violences meurtrières. Je suggère aux dirigeants du sahel d'opter pour une politique sous-régionale de promotion de la démocratie dans tous les états. En toile de fond la traque de ceux qui sont tapis dans l'ombre et qui détruisent les peuples africains.

Ces djihadistes ne savent pas ce qu'ils font. Il faut les approcher, et entamer des dialogues, il faut les écouter, ce sont aussi des fils de Dieu, mais égarés. Il faut forcer le dialogue, comme en Afghanistan.

Laisse les maliens et burkinabé boire le calice jusqu'à la lie.Tous ces oiseaux de mauvais augure qui prédisaient l'apocalypse en terre d'Eburnie se sont tous tus. Où sont les Konaré, Amadoum Touré(ex-Onuci), Aïcha Mindaoudou, Zida et autres comploteurs pour arrêter l'hémorragie. Mesdames et messieurs, c'est le moment de sortir les recettes miracles.

Le pays des hommes intègres
Des nègres qui n'ont encore rien compris
Qui militent en faveur de leur intégration chez nous
Mais maintenant en proie à une désintégration fatale.
--------------
Apparemment, rebelle serait mieux que djihadistes
Car rebelle lui, il vole et veut bien vivre
Djihadiste quant à lui, s'en fout de lui-même
Et s'en fout de vous
Il se tue
Et vous tue
Vous nous avez fourni des rebelles
La nature vous balance une part belle
De djihadistes sempiternels
Des maudits devant l'Eternel
O, ça me fait mal si mal
Ça me fait bcp pleurer.