Retour de l’ivoirité : Christian Vabé met en garde Alassane Ouattara contre les dangers de l’ivoirité

Par Ivoirebusiness - Retour de l’ivoirité. Christian Vabé met en garde Alassane Ouattara contre les dangers de l’ivoirité « Monsieur le Président, vous-même avez été victime de l’ivoirité, comment pouvez-vous le réintroduire en Côte d’Ivoire ? ».

Le Président du RPCI-AC, Christian Vabé, lors d'un message à la Nation. Image d'archives.

Monsieur le Président,

C’est avec surprise et effarement que le rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible (RPCI-AC) dont je suis le Président, a appris la réintroduction du concept de l’ivoirité par décision du Conseil des Ministres du 13 avril 2017, conseil des Ministres que vous avez présidé.

En effet, ledit conseil des Ministres déclare que 11.000 ivoiriens sur les 13.000 qui sont de retour des côtes italiennes sont de nationalité douteuses et que seulement 2000 ont réellement la nationalité ivoirienne.
«…L’Ambassade d’Italie en Côte d’Ivoire fait état de l’arrivée de treize mille (13 000) immigrés ivoiriens sur les côtes italiennes au cours de la période du 1er au 31 décembre 2016 (…)
Toutefois, seuls environ deux mille (2000) immigrés ont formellement été identifiés comme étant réellement des Ivoiriens, sur les treize mille (13 000) présumés ivoiriens.
Les autres migrants présumés Ivoiriens, sont en réalité des nationaux d’autres Etats de la sous-région ou des personnes non originaires de l’Afrique de l’Ouest qui, pour certaines, ont seulement résidé en Côte d’Ivoire ».
Monsieur le Président, sur quelles bases votre gouvernement peut-il affirmer que ces 11.000 migrants sont de nationalité douteuse et qu’ils auraient pour certains seulement résidé en Côte d’Ivoire ?
N’est-ce pas cela l’ivoirité que vous décriiez tant ?
Comment monsieur le Président pouvez-vous appliquer aux autres l’ivoirité que vous avez toujours dénoncé ? Comment pouvez-vous réintroduire ce venin crée par Henri Konan Bedié et dont on connait les ravages, en Côte d’Ivoire.
N’est pas pour cela que Guillaume Soro et les forces nouvelles ont pris les armes parce que selon eux, vous-même et les ressortissants du Nord de la Côte d’Ivoire étiez victimes de l’ivoirité qui faisait de vous des ressortissants de seconde zone ?
Vous disiez monsieur le Président que vous vouliez prendre le pouvoir pour mettre fin à l’ivoirité, que vous aviez qualifié de venin mortel, et parce que votre nationalité ivoirienne était mise en doute.
Pourquoi donc mettez-vous en doute celle de milliers de jeunes ivoiriens en détresse ?
N’est-ce pas une manière de faire d’eux des apatrides ?
Pourquoi réactiver dans un délai de six (6) mois, la carte de résident biométrique pour les ressortissants hors CEDEAO ?
A quoi tout cela rime-t-il ?
Il n’y a pas si longtemps, monsieur le Président, vous organisiez en grande pompe à l’hôtel Ivoire d’Abidjan, un colloque international sur l’apatridie.
Avec tout le respect que je vous dois monsieur le Président, je vous demande avec insistance de mettre fin à la réintroduction de l’ivoirité en Côte d’Ivoire car c’est sur cette base que Guillaume Soro et les forces nouvelles ont pris les armes contre la Côte d’Ivoire.
Qu’adviendra-t-il si ces 11.000 ivoiriens aussi prenaient les armes pour dire non à cette injustice monsieur le Président?
Nous cache-t-on des choses monsieur le Président car comment comprendre que sans aucune enquête, sans aucune preuve, votre gouvernement déclare de façon unilatérale que ces 11.000 ivoiriens ont fraudé sur la nationalité ivoirienne.
Les connaissiez-vous avant monsieur le Président ? Ont-ils servi de bétaille électoral comme certaines personnes semblent le dire ?
Monsieur le Président, je vous demande avec insistance de vous adresser à la Nation afin de faire la lumière sur cette affaire afin que l’ivoirité sois bannie à jamais de la Côte d’Ivoire, car nous en avons tous trop souffert.

Je vous remercie de votre aimable attention monsieur le Président.

Fait à Paris le 20 avril 2017
Pour le RPCI-AC
Christian Vabé
Président

AMPLIATIONS
DONALD TRUMP, PRESIDENT DES ETATS UNIS D’AMERIQUE
PRESIDENT ALASSANE OUATTARA CÔTE D’IVOIRE
PRESIDENT ROCH MARC CHRISTIAN KABORE BURKINA FASO
PRESIDENT LAURENT GBAGBO ( COUR PENALE INTERNATIONALE LA HAYE)
FRANÇOIS HOLLANDE, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANCAISE (ELYSÉE)
VLADIMIR POUTINE, PRESIDENT DE LA FEDERATION DE RUSSIE
JACOB ZUMA, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE SUD-AFRICAINE

CLAUDE BARTOLONE, PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE NATIONALE FRANCAISE (PALAIS BOURBON)
BERNARD CAZENEUVE, PREMIER MINISTRE FRANCAIS (PRIMATURE)
THERESA MAY, PREMIER MINISTRE BRITANNIQUE (10 DOWNING STREET)
PRÉSIDENT MACKY SALL (SÉNÉGAL)
ANGELA MERKEL (CHANCELIÈRE ALLEMANDE)
PRÉSIDENT OBIANG N'GUEMA BASOGO (GUINÉE EQUATORIALE)
PRESIDENT IDRISS DEBY, PRESIDENT DU TCHAD
ALPHA CONDE, PRESIDENT DE GUINEE ET DE PRÉSIDENT DE L'UNION AFRICAINE

JEAN CLAUDE JUNKER PRÉSIDENT DE LA COMMISSION UNION EUROPÉENNE
NAJAT VALLAUD BELKACEM, MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE
JEAN MARC AYRAULT, MINISTRE FRANÇAIS DES AFFAIRES ETRANGERES
CHRISTOPHE CAMBADELIS PREMIER SECRETAIRE DU PS FRANÇAIS

STÉPHANE LE FOLL PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT (MINISTRE DE L'AGRICULTURE)
SÉGOLÈNE ROYAL, MINISTRE DE L'ECOLOGIE
PRÉSIDENT DE L'UNION EUROPÉENNE PARLEMENT DE STRASBOURG (DÉPUTES EUROPÉENS) STRASBOURG DÉPUTES FRANÇAIS (PALAIS BOURBON)
SÉNATEURS FRANÇAIS (PALAIS DU LUXEMBOURG)
CONGRES AMÉRICAIN (CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS ET SÉNATEURS AMÉRICAINS)
COMMONS GRANDE BRETAGNE (DÉPUTES ANGLAIS)
BUNDESTAG (German Federal Diet) PARLEMENT ALLEMAND

Sénatrice Claire Mc Caskill (Missouri)
Senator Tom Udall (New Mexico)
Senator Pat Roberts (Kansas)
Senator John Mac Cain (Arizona)
Senator Christopher Coons (Delaware)
Senator Mike Crapo (Idaho).

Vidéo/ 11 avril: Christian Vabé clashe Fillon, Joyandet, et Millon sur Laurent Gbagbo et le Franc CFA, au siège de Les Républicains (à la 48e minute)

Afrique media/ LE DÉBAT PANAFRICAIN DU 09 10 2016: "Le RPCI-AC appelle au soulèvement populaire généralisé contre le viol de la constitution par Ouattara" (A partir de 4h06mn45s)

Entretien du Jour avec Christian Vabe 050515 par telesud

JT 101014 par telesud

Commentaires

Bien dit Président.

Celui qui prétendait être la victime de l'ivoirité est en fait le vrai bourreau et le fossoyeur des étrangers avec le retour de la carte de séjour que Gbagbo avait annulé. .