VENTE D’HUMAINS EN LIBYE - Dr Boga Sako : LA FIDHOP S’INDIGNE CONTRE LA FRANCE, L’UA, L’ONU...

Par IvoireBusiness - VENTE D’HUMAINS EN LIBYE. Dr Boga Sako "LA FIDHOP S’INDIGNE CONTRE LA FRANCE, L’UA, L’ONU..."

VENTE D’HUMAINS EN LIBYE. Dr Boga Sako "LA FIDHOP S’INDIGNE CONTRE LA FRANCE, L’UA, L’ONU..."

COMMUNIQUE :

1. UNE TRAGEDIE DES NEGRES D’AUJOURD’HUI !

Grâce à une équipe de reporters de la chaîne de télévision américaine CNN, le monde entier a découvert sur les télévisions françaises, le mardi 15 Novembre 2017,une vente aux enchères en Libye de jeunes migrants provenant des pays d’Afrique subsaharienne et espérant se rendre en Europe. Ces « marchandises humaines » sont réduites en esclaves.
Dans l’extrait diffusé, l’ONU qualifie (simplement) d’ « inhumaine » la politique migratoire de l’Union Européenne en Libye.
La FIDHOP (la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance de la Démocratie, des Droits de l’Homme et de la vie Politique) CRIE SON INDIGNATION A LA FACE DU MONDE,contre les Chefs d’Etats africains et européens, l’Union Africaine, ainsi que l’Organisation des Nations Unies.

2. UNE VIOLATION SUPRÊME DES DROITS DE L’HOMME !

La FIDHOP qualifie cette tragédie de pire animalité du 21ème Siècle ; un crime contre la Race humaine moderne, contre la Race Noire !
Il s’agit d’une violation suprême des Droits de l’Homme, puisqu’on enlève à ces Êtres leur Humanité. C’estune mise en cause totale de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 Décembre 1948 ;les Articles 1 et 4 :
« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.
Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. »
« Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l'esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes. »
La FIDHOP condamne donc cette BARBARIE avec toutes énergies !!!

3. RESPONSABILITÉS ET CULPABILITÉS A SITUER :

La FIDHOP impute cette situation, principalement àla France !Puisqu’il s’agitde la conséquence du renversement et de l’exécution à Syrte du Président libyen Mouammar KADHAFI, le 20 Octobre 2011, tels que voulus et mis en œuvre par M. Nicolas SARKOZY.
La FIDHOP ajoute que tous les Etats occidentaux, qui sont membres de l’OTAN, ont aussi une responsabilité indéniable dans cette tragédie.
De même, l’Union Européenne doit assumer ses responsabilités et sa culpabilité dans ces crimes contre la Race humaine moderne, car c’est elle qui, voulant se débarrasser des migrants aux portes de l’Europe, a donné carte blanche aux terroristes et criminels d’abuser de ces jeunes.
La FIDHOPDEMANDE DONC A L’ONU DE CONVOQUER UNE ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE SUR CE DOSSIER LIBYEN.
La FIDHOPdemande également à l’UA de se saisir en urgence de ce dossier ; au nom de la DIGNITE des Nègres d’Aujourd’hui que nous sommes : et la Libye devrait être suspendue de l’Union, si elle n’est plus un Etat !
CETTE SITUATION MERITE DES MANIFESTATIONS DES POPULATIONS, PARTOUT EN AFRIQUE !

Fait à Turin, ITALIE,le 16 Novembre 2017

Dr BOGA S. GERVAIS
Président-Fondateur de la FIDHOP

Commentaires

Cher Boga, Bravache n'est pas site dans cette dernière déclaration ?

Moi je pense que pour mettre fin à tout ces phénomènes, il faut tout simplement libérer le boulanger...

That's mr Sarko his work, and we hope he sleeps good every night when he puts himself to sleep.