Côte d'Ivoire: Affaire «Deux faux journalistes de "Le Monde" écument la Côte d'Ivoire et font payer leurs interviews »

Par IvoireBusiness/ Débats et Opinions - Côte d'Ivoire. Affaire «Deux faux journalistes de "Le Monde" écument la Côte d'Ivoire et font payer leurs interviews ».

La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique est formelle:« Je n'ai jamais été grugée, ce sont des allégations mensongères »

« Le mensonge se déplace à une vitesse vertigineuse , mais la vérité finit par le rattraper un jour».

Cet adage trouve tout son sens dans l'affaire qui oppose le journal “ Le Monde” et l'Agence “The Business Report”. Plus d'un mois après cette affaire qui a fait le buzz dans la presse nationale , internationale et sur les réseaux sociaux, la vérité rattrape enfin le mensonge.

Des autorités ivoiriennes de haut rang et en particulier la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Pr. Ly Ramata Bakayoko dont une photo avec les reporters de "The business Report" a été utiliséé pour illustrer certains articles, étaient au coeur de cette affaire.

« Je n'ai jamais été grugée par ces journalistes. J'ai au contraire eu des séances de travail très fructueuses avec eux sur les questions relatives à l'enseignement supérieur et à la recherche scientifique » a indiqué Pr. Ly Ramata Bakayoko.

Cette assertion du ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique n'a jamais été relayée par la presse.

Mme la ministre a t-elle voulu sauver sa face en livrant ces propos ? Le reporter de «The Business report » Adèle Bouaziz, également mise en cause et accusée de s'être présentée comme journaliste de "le monde" jointe par téléphone a indiqué clairement par message électronique à notre rédaction « Pour commencer, nous n'avons jamais demandé ou pris un centime à la ministre Ly Ramata. Nous avons eu l'honneur d'une rencontre intéressante avec une femme passionnée et dévouée à l'enseignement supérieur et à la recherche. Nous n'avons jamais cherché à vendre de l'espace à la ministre ni même à l'Université. Les articles écrits en ligne sont fondés sur du vide. Une envie de raconter des histoires rocambolesques »

Les propos de la ministre et du reporter de "The Business report" sont corroborés par un droit de réponse de la directrice de la Communication et des Relations Publiques du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique,Dr Oumou Dosso en date du 07 Mai 2017,adressé à la rédaction de koaci.com et d'autres organes ayant fait des publications relatives à cette affaire.

Du côté de la direction de l'agence "The Business report ", la directrice Caroline Viera jointe le 07 juin dernier par la rédaction d'ivoirtv.net a indiqué sa surprise de voir un article de Serge Michel, le rédacteur en Chef de "Le Monde Afrique" fustigeant sa structure, accusant ses reporters d'avoir leurré des autorités et chefs d'entreprises en Côte d'Ivoire avant d'ajouter qu'un droit de réponse adressé au rédacteur en chef de "Le Monde Afrique " dont nous avons reçu copie, a été carrément ignoré par celui-ci.

En attendant la version des faits de la part de la rédaction de "Le Monde Afrique" pour situer les responsabilités et éclairer la lanterne des uns et des autres sur la question de l'accord entre la régie publicitaire de "Le Monde" et l'agence "The Business report", il est à noter que les documents en notre possession nous permettent d'affirmer que la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique est loin d'être dans un sale drap.

Affaire à suivre !

Une contribution de François M'BRA II

francoismbra@gmail.com

Commentaires

Peut on connaître aussi le prix payé à "Jeune Afrique" par les thuriféraires du régime Ouattara ?