Côte d’Ivoire: un rapport contrasté sur la situation politique et économique du pays présenté par la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale Française

Par RFI - Côte d’Ivoire. Un rapport contrasté sur la situation politique et économique du pays présenté par la commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale Française.

Philippe Cochet, président de la mission, présente le rapport sur la Côte d'Ivoire à l'Assemblée nationale française, le 15 février 2017.

Par Bineta Diagne Publié le 15-02-2017 • Modifié le 15-02-2017 à 22:57

La commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale française a adopté ce mercredi un rapport d'information sur la Côte d'Ivoire. Ce rapport a été présenté à l'ensemble des commissaires membres de cette institution. le but de cette mission d'information était de faire le point sur la situation dans le pays après l'arrivée au pouvoir d'Alassane Ouattara, en vue notamment, d'encourager et de mieux orienter les investisseurs français. Mais Sur le fond, le texte revient en détail sur la situation politique dans le pays.

« Le but de ce rapport est de lever les idées toutes faites sur la Côte d'Ivoire », indique Philippe Cochet, le président de la mission d'information sur la Côte d'Ivoire. Le document revient en détail sur les problèmes fonciers, sur l'économie du pays et notamment sur la tendance pour Abidjan à nouer des partenariats avec des interlocuteurs Chinois, Marocains et Nigerians. Ce rapport livre par ailleurs une observation détaillée de la vie politique ivoirienne.

Il est ainsi question des élections législatives de décembre dernier. Le rapport pointe du doigt, « l'échec des stratégies de rassemblement » au sein de l'opposition : « les résultats des législatives de décembre 2016 illustrent à quel point la stratégie d'Affi N'Guessan peine à rassembler l'électorat du FPI », lit-on dans ce rapport.

Les parlementaires français évoquent aussi le faible taux de participation à ce scrutin. « Son niveau particulièrement élevé dans les régions qui soutenaient traditionnellement Laurent Gbagbo suggère néanmoins que la consigne de boycott donnée par une partie des militants de l'opposition trouve un certain écho », lit-on aussi dans le rapport.

Mais les auteurs se refusent à tout commentaire : « Il appartient aux Ivoiriens, aux historiens et à la justice de se prononcer sur les responsabilités et les manquements des uns et des autres », disent-ils.

« Il n'appartient pas à votre rapporteur d'exposer les raisons qui ont conduit à cette situation qui pèse lourdement sur la vie politique de la Côte d'Ivoire et hypothèque le retour à un fonctionnement démocratique apaisé ». « Faut-il incriminer l'ancien président et les leaders du FPI de ne pas accepter l'issue de la crise de 2010 ou bien les dirigeants actuels et la communauté internationale? », s'interrogent les auteurs du rapport. « Cela conduirait à analyser en détail une longue crise, qui a commencé en réalité avec la disparition du président Houphouët Boigny et a connu de nombreux et tragiques rebondissements. il appartient aux Ivoiriens, aux historiens et à la justice de se prononcer sur les responsabilités et les manquements des uns et des autres », précisent-ils.

Enfin, ce rapport souligne avec une pointe d'inquiétude, l'état de la réconciliation nationale. Les auteurs relaient le sentiment d'une « justice des vainqueurs ». Selon ce rapport, « plus de 200 personnes du camp de l'ancien président » sont en détention préventive dans le cadre de la crise post-électorale. Et le rapport de conclure : « Le fait que seuls Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé aient été transférés à La Haye accentue la perception que la justice est partiale ».

Lire la suite sur...http://www.rfi.fr/afrique/20170215-cote-ivoire-parlementaires-francais-r...

Commentaires

Ahhhhhh la France !
Elle met le feu et court en pompier.
Quand ca ne marche plus, comme un Gros serpent venimeux, il mord sa propre queue et inculque son propre venin a tout son corps pour le tuer.
Dramane, la France prepare les esprits pour te descendre du throne ou elle t'avait installe par erreur si tu ne le sais pas.
C'est ca votre amis France.

...

SALUT
Je voudrais vous présenter une tontine de réseau créé par la société TOP NEW VISION basée au Togo offrant divers services dont CashExpress.

Le principe est simple tu t'inscris à 1500 fcfa (y compris les frais d'expédition) payable une seule fois et plus rien après. Ensuite tu fais inscrire 3 personnes derrière toi (1 500 fcfa chacun) et c'est tout. Chacun fait pareil. Ainsi de suite jska à atteindre de dernier niveau c'est-à-dire le 6e niveau.

Les paiements et revenus en Côte d'ivoire se font pour le moment par WARI. Dès que tu atteint un niveau alors tu reçois un msg de WARI avec un code de retrait qui te permet d'aller retirer ton gain dans n'importe quelle agence WARI.
Des négociations sont en cours pour pouvoir le faire plutard depuis Orange Money ou MTN Money...

Il y a 6 niveaux, tu reçois des revenus lorsque chaque niveau est atteint.. En plus de ça tu reçois des lots en nature pour chaque niveau bouclé.

1er niveau : 500 fcfa
2e niveau : 17 500 fcfa
( + T-shirt ��)
3e niveau : 125 000 fcfa
( + smartphone ��)
4e année niveau : 790 000 fcfa
( + Ordinateur �� Portable)
5e niveau : 4 820 000 fcfa
( + moto)
6e niveau : 29 160 000 fcfa
( + véhicule �� de luxe)

C'est moi qui fait les inscriptions... Je reçois l'argent par Omoney (1500frs + 150frs de frais) + nom, prénom, tél ☎, quartier... Et je vais faire les expéditions vers le Togo par WARI.
Dès que l'inscription est fait, tu vas recevoir un msg avec ton id et mot de passe, qui vont te permettre de te connecter sur ton backoffice sur le site et de suivre tout ce qui se passe dans ton réseau.

Je t' encourage à visiter également le site internet http://cashexpress.topnewvision.com

Prêt pour votre inscription, alors voici mon
E-MAIL : djrakoup@yahoo.fr
et mon [id: 104796]