Rébellion armée contre le régime Ouattara/War Room: Le Commando Beinguiste « invisible » à l’arrivée des Chars et des blindés de la Gendarmerie nationale à l’Ouest

Le 05 janvier 2011 par IvoireBusiness – Alassane Ouattara, gravement blessé dans son amour propre par la déroute de son armée, les FRCI, à Bangolo face aux agiles combattants lourdement armés du Commando Beinguiste, a fait de la

Soldats ivoiriens sur un véhicule blindé.

Le 05 janvier 2011 par IvoireBusiness – Alassane Ouattara, gravement blessé dans son amour propre par la déroute de son armée, les FRCI, à Bangolo face aux agiles combattants lourdement armés du Commando Beinguiste, a fait de la

reconquête de l’Ouest, la priorité des priorités. Sa première décision : mettre en quasi-disgrâce les FRCI et leur chef d’Etat-major, le Général Soumaïla Bakayoko, en leur préférant pour la reconquête, la gendarmerie nationale du Général Gervais Kouassi.
Sa deuxième décision : Tuer dans l’œuf la rébellion armée du Commando Beinguiste en envoyant dès le levé du jour de la débâcle de Bangolo, c'est-à-dire mardi matin, des centaines de chars et de blindés de la gendarmerie nationale à l’Ouest et sur toute l’étendue du territoire national.
On s’attendait alors à ce que les hommes du Commando Beinguiste tombent comme des mouches lors de l’arrivée des gendarmes ivoiriens, dont on sait qu’ils sont traversés par des divisions.
Hier à l’Ouest, notamment à Bangolo, Duekoué et Guiglo, point de trace des hommes du Commando Beinguiste. Ils se sont comme par enchantement évanouis dans la nature ou dans la forêt, laissant leurs positions.
Apparemment, ils auraient choisi la technique de la guérilla et du camouflage en forêt dense et très hostile.
Dès lors, ils deviennent très dangereux, car ils opèrent en mode invisible et peuvent frapper l’ennemi par surprise, de jour comme de nuit.
Contactés par IvoireBusiness, beaucoup d’habitants de Bangolo ont affirmé ne pas savoir où sont passés les hommes du Commando Beinguiste.
Des gendarmes à des points stratégiques contactés hier sur le front Ouest n’ont pas voulu répondre à nos questions.
La tension était hier palpable à Bangolo, malgré une apparente accalmie.
La population vaquait, la peur au ventre, à ses occupations, tout en ne s’attardant pas davantage dehors.
Pour l’instant, très peu de tirs d’armes lourdes ou d’armes automatiques étaient entendus hier à Bangolo et à Duekoué.
Mais pour combien de temps ?. Le vent très violent nommé Vovodou du Commando Beinguiste soufflera-t-il encore dans l’ouest ivoirien, devenu un véritable Far-west?
Les jours qui viennent nous le diront

Eric Lassale
Envoyé spécial à Bangolo

Commentaires

C'est la guérilla comme les FARC en Colombie. Vous croyiez que le Commando beinguiste allait vous attendre aux carrefours de la ville. Il va agir par effet de surprise.

C´est bloffé! Ils étaient assis tranquille dans leur camp à Abidjan sans être inquiétés, maintenant ils ont été attirés sur le champ de bataille, alors attendez de voir on va les cogner par surprise et d´autres parmis eux vont assurément s´allier et avec les chars et les blindés, c´est à partir de ce moment que que la vraie guerre en Côte d´Ivoire commencera... oui je dis bien la vraie guerre on va la faire, pour qu´enfin le pays soit liberé et avec lui l´Afrique toute entière.

Les gendarmes ne pourront pas combattre pour ADO, car ce dernier les a déjà humilié. Ils ne sont même plus motivés.
Le Commando Beinguiste va ridiculiser les Gendarmes. Ces derniers seront obligés de se rallier à eux pour faire partir ADO.
Ouattara doit urgemment négocier avec le FPI. C'est le principal parti d'opposition et le véribale vainqueur des dernières législatives avec un taux d'abstention de 83%, c'est à dire que seuls 17% d'électeurs sont allés voter. On ne peut pas effectivement ignorer les pro-Gbagbo qui représentent 83% de la population, comme l'ont démontré les dernières élections législatives. C'est tout ça qui crée des créatures comme le Commando Beinguiste.
Qui règne par l'épée périt par l'épée.

On s’attendait alors à ce que les hommes du Commando Beinguiste tombent comme des mouches lors de l’arrivée des gendarmes ivoiriens: Erreur de Gawa. Le Commando Benguiste est devenu invisible. Il va frapper par surprise. Les chars et les blindés de Ouattara ne serviront à rien.
Le Nouveau Réveil a reconnu que c'était même voué à l'échec.

Vous êtes vraiment drôle avec cette histoire de fou, on ne va pas perdurer dans la guerre.Comment on peut se réjouir du désordre dans son pays vivement que la sagesse vous anime.J'aime lire vos écris contradictoire mais je ne vous comprends pas même si je suis un pro-Gbagbo pas illettré yawwwwwwwwwwwwwwaa

C'est pas du désordre. C'est le retour à l'ordre avec le départ programmé de ADO.

Youssoufy est très marrant, mais qu'il aille se marrer ailleurs. Ici c'est du sérieux.

Je pense que la strategie de la guerilla est la mieux indiquée pour affronter les colons et leurs collabos. Maintenant, il faut être très organisé,méthodique, uni(personne ne doit s'approprier la paternité de quoi que ce soit), et aussi être très humble. Se présenter en public pour se "taper la poitrine" n'est plus la meilleure manière. Les vietnamiens se sont très bien défendus, les afghans le font actuellement. Donc, c'est possible. Ce sera long, mais c'est possible. Que Dieu protège les combattants de la liberté.

Tassouman,

vraiment il y a des fois ou je me dis que tu fais expres d'etre stupide!!!!!!!
Peux tu dire que les situations de soro et du commando Beinguiste sont similaires??non! alors pourquoi veux tu qu'ils aient les memes tactiques de combat?soro avait la benediction de l'onuci-licorne,ce qui n'est pas le cas pour ce commando.
Ne t'occupes pas de technique de combat,commentes plutot sur la debacle de ton armee frci de merde faite de ramassis en tout genre.
Et puis ce n'est pas toi qui disait que c'etait du reve ce commando??donc tu commences a realiser qu'apres tout ce n'etait pas que du reve?