Tribune & Agenda

Alassane Ouattara, natif du Burkina Faso, reconnu à l’extérieur comme président ivoirien, a appelé il y a quelque temps l’armée fidèle à son rival Laurent Gbagbo à lui obéir et à protéger la population

Massacres à Tabou et Grand Bereby (Sud ouest de la CI)
Le samedi 02 avril 2011, entrée des rebelles à Grand-Bereby

Par IvoireBusiness - LE REGIME OUATTARA OU LA NAISSANCE D'UNE DICTATURE INCONTROLEE!

Après 4 mois de conflit, de morts inutiles, d’horreurs et de chaos, Laurent Gbagbo a été arrêté. Une nouvelle page est en train de s’écrire en Côte d’Ivoire. Pour le nouveau chef de l’Etat ivoirien,

Alassane Dramane Ouattara, la tâche ne sera pas de tout repos ! Il devra s’atteler à être le président de tous les Ivoiriens et faire comprendre à ses partisans comme à ceux, d’ailleurs, de son adversaire, que rien ne se fera sans les 45,9 % d’électeurs qui n’ont pas voté pour lui. Ses nouveaux maitres mots : Réunir, réconcilier, pardonner … reconstruire !

Ivory Coast, a Sovereign nation. A nation that is not controlled by others. Independent, and free to act, speak, and think the way it chooses.

Ivoirians' fought together for freedom to enjoy their prosperous land, and to be able to enjoy their liberty.

Ivory Coast, a beautiful and valuable country needs to rise from the ashes of the final assault.

De sources concordantes, les rebelles "d'Alassane Ouattara" consolident une épuration ethnique dans la capitale économique ivoirienne depuis ce mardi 12 AVRIL 2011 au vu et au su de l'Onu et

Nos parents sont refugiés dans la forêt de peur d'être massacrés, ils n'ont aucun moyens de déplacement puisque les routes refugiés dans la forêt parce que les routes sont occupées par les rebelles, les Dozos

Cher compatriote: Vu la gravite de la realite dans notre chere Cote D’ivoire, je vous invite de toute urgence a une reunion de concertation pour elaborer un plan d’action afin de denoncer et contribuer a mettre fin aux

En cas de refus, ils sont exécutés. Je ne plaisante pas, il y a des soit-disant règlements de compte dans les quartiers d'Abidjan, de nuit comme de jour.

- Le pays va de mal en pis avec Ouattara et ses rebelles qui n'arrêtent de tuer:

Le peuple ivoirien vit depuis le 19 septembre 2002 une tragédie sans précédent par la volonté des puissances néocoloniales qui lui nient

Pages

S'abonner à RSS - Tribune & Agenda