Tribune & Agenda

02/2012
Communiqué final
Sur convocation du camarade MIAKA Ouretto, Président par intérim du

Mes chers frères et sœurs, partisans d'Alassane Ouattara, avant tout, je voudrais vous présenter mes excuses, au cas où, d’aventure, quelques

Des opinions politiques immorales et amorales, jamais l’on en avait ouïe dit jusque-là. Camarade SEKONGO Félicien, je me permets de m’octroyer ce droit de réponse face à tes élucubrations qui participe de ta faiblesse

Monsieur le Président de la République de Côte d’Ivoire,
La C.O.M.U.C.I, regroupant neuf (09) organisations syndicales et

Les FRCI multiplient ces temps-ci leurs opérations funestes, ponctuées d’enlèvements, d’arrestations arbitraires avec un souci inaliénable de complètement museler une opposition jugée terroriste. C’est du moins ce que dit le terroriste en chef, Guillaume Soro.  L’ONUCI quant- à-elle, devenue la branche internationale des

REUNION DE TOUS LES RESSORTISSANTS DE GUIBEROUA SAMEDI 25 AOÛT à 14H, AU 16 BIS RUE CROIX SAINT SIMON PORTE DE MONTREUIL.

ENSEMBLE, NOUS DEVONS FAIRE FRONT A LA MENACE QUI PESE SUR NOTRE REGION PAR LES FRCI QUI ONT COMMENCé A ENCERCLER CERTAINS VILLAGE.
CONTACTS KANEGNON 07 62 05 01 20 ET BAGNON 06 12 67 31 98 (24/08)

Eburnie lève-toi et parle à tes enfants. Ecoute le tambour, ce sont les bruits des canons. Ils reviennent. Ce sont de mes frères dont-ils

parlent. C’est de ma sœur dont il s’agit. J’entends le bruit des sanglots de l’enfant dans mon ventre alors que je ne suis pas enceinte. Les fantômes ricanent. Les mort-nées pleurent. Ah, vers quelle âme faut-il que je me tourne ? A qui faut-il que je m’adresse ? Tous, les miens. Tous, mes frères. Tous, mes enfants. Les bons. Les mauvais. Tous les enfants d’une même et seule mère. Ma patrie. La Côte d’Ivoire.

Bouc émissaire idéal de l’impossible « solution » OUATTARA pour la Côte d’Ivoire, les militants du Front Populaire Ivoirien sont accusés par le pouvoir en place pour cacher l’impuissance de M.OUATTARA face à son

incapacité à trouver une solution au problème de l’insécurité dont il a été le géniteur, le nourricier et le tuteur officieux de 2002 à 2010 et le tuteur officiel depuis le 17 mars 2011,date de la promulgation de son ordonnance transformant les FAFN en FRCI et leur donnant l’ordre d’une attaque généralisée dans le pays.

La côte d’ivoire est en ce moment dans une situation de tension extrême. La raison, elle connait une série d’attaques ciblées de camps militaires,

de gendarmeries et de commissariats. Ces attaques presque quotidiennes sont le fait de personnes non identifiées selon la hiérarchie militaire, abondamment reprise par la presse nationale et internationale. Bien avant ces attaques, une ambiance de ni paix ni guerre prévalait déjà à cause de l’insécurité et de la fracture sociale, résultats de la crise post-électorale.

Les textes contenus dans ce recueil ont pour cadre, La Côte d’Ivoire. Ce pays est, depuis peu, en proie à l’ivresse d’un pouvoir absolu. Le peuple

Pages

S'abonner à RSS - Tribune & Agenda