Bruxelles: La rencontre Bédié – Gbagbo livre des secrets, ce que les leaders du Pdci et du Fpi se sont dit, les cas Soro et Affi au menu

Par Abidjan.net - Bruxelles. La rencontre Bédié – Gbagbo livre des secrets, ce que les leaders du Pdci et du Fpi se sont dit, les cas Soro et Affi au menu.

Rencontre au sommet entre le Président de la République Laurent Gbagbo et le Président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié. Image d'archives.

On en sait davantage sur la rencontre à Bruxelles, le 29 juillet dernier, entre les ex-présidents de la République, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. Du moins si l’on en croit les dessous révélés par le confrère, Jeune Afrique (JA), dans son édition sur le marché depuis le dimanche 11 août 2019.

L’hebdomadaire panafricain donne, en effet des échos du tête-à-tête entre ces deux leaders respectivement du Pdci-Rda et du Fpi en Belgique. Comme il fallait s’y attendre, outre la question de la réconciliation évoquée dans le communiqué finale de la rencontre, les élections présidentielles de 2020 figuraient en bonne place des échanges que le ‘’Sphinx’’ de Daoukro a eu avec l’ex-tenant du pouvoir.

Henri Konan Bédié, écrit JA, aura fait part à Laurent Gbagbo de sa volonté de reconquérir le pouvoir perdu en 1999, dans un coup d’Etat. Il aurait traduit, à cet effet son souhait de voir le leader du Fpi, ainsi que son parti, lui apporter son soutien. En retour, le Pdci s’engagerait pour le partage du pouvoir et la réhabilitation de tous les cadres encore en exil de l’ex-parti au pouvoir, à commencer par l’ex-président lui-même, en attente de sa liberté totale après avoir été jugé et acquitté par la Cour pénale internationale sur une accusation de crime contre l’humanité commis pendant la crise post-électorale de 2010 - 2011.

A cette proposition, Laurent Gbagbo, souligne, selon JA, a demandé un temps de réflexion avant de donner sa position. Toutefois, le natif de Mama a instruit ses collaborateurs à l’effet d’entrer en contact avec ceux de son illustre hôte du jour afin d’entrevoir ensemble une plateforme commune de l’opposition.

Dans la dynamique, l’ex-président de la République aura confié à son prédécesseur au Palais d’Abidjan les cas de son ancien Premier ministre, Guillaume Soro, ex-président déchu de l’Assemblée nationale en rupture de banc avec le pouvoir actuel, et Pascal Affi N’guessan, président légalement reconnu du Fpi, son parti. Henri Konan Bédié devrait trouver la parade pour rapprocher ces deux personnalités dont les relations avec Laurent Gbagbo restent semées d’embuches. Va-t-il réussir ce pari ? Les jours et semaines à venir le diront. Le président du Pdci-Rda, ayant annoncé pour très bientôt, la mise en place de la plateforme de l’opposition. Calendrier, qui semble confirmé par Guillaume Soro, en affichant le samedi dernier, face à des partisans à Paris, que quelque chose se passera d’ici septembre à octobre. Wait and see !``

F.D.BONY

Commentaires

Ah bon c'est maintenant Bédié se rend compte qu'il a perdu le pouvoir en 1999 par le coup d'État de ouattara qu'il a suivi en 2010 apres pour mettre la Côte d'Ivoire à sac !! Et on connait le résultat que cela a donné. Est-ce que cette fois-ci Bédié est sincere ? Moi, jusque-là je n'ai pas encore trouvé la réponse à cette question-ci: Comment Bédié, en 2010, a pu laisser sa place à ouattara, son malfaiteur, pour se dresser contre son bienfaiteur apres le coup d'État de 1999 ?
Bon, passons dessus, mais quelqu'un pour me comvaincre que Le même bédié est aujourd'hui sincère. Est-ce que sa haine viscérale contre Gbagbo est completement effacée ? Bref, dans le cadre de la reconciliation, faisons avec. Mais je deplore quand même que Gbagbo reste naïf parce qu'il est un homme sincère, de nature. Il veut faire la politique sans faire de mal à personne, mais les autres n'entendent pas ça de cette oreille. Et ainsi il se confond à son peuple qui croit en lui.
Esperons que les mentalités ont changé du côté des ''traitres'', et que la Côte d'Ivoire peut etre sauvée.

Papa Bédié, votre démarche est inspirée par Dieu.Actuellement tous les manguiers de votre résidence de Daoukro ont des fruits mûrs.Qui débordent au-delà de votre impressionnante clôture.Et chaque ivoirien qui passe cueille une mangue pour sa survie.Vous serez porteur du nouveau bien-être des ivoiriens.Dans le sacrifice et la saine appréciation des réalités du moment. Voyez l'intérêt général.Retenez bien ma signature.Ne reculez pas.Si vous voulez le pouvoir pour vous lavez du déshonneur,c'est possible.Ne commettez pas l'erreur d'aller en rangs dispersés.Dieu ne vous le pardonnera pas.Car la victoire de la restauration est proche.

Gbesse, Christian Vabé a dit que c'était un miracle de Dieu et c'est ce que tu dis.
Président Gbagbo tu es le plus grand leader de la Côte d'Ivoire moderne et Bédié vient enfin de le reconnaitre. Peu importe qu'il soit sincère ou pas. Le temps est vraiment l'autre nom de Dieu dixit Laurent Gbagbo.

Jeune Afrique,
Sale torchon qui aime le fric
Voilà encore un torchon maudit,
Qui sèche son linge là où brille le soleil
Tu as vite fait de retourner ta veste
Tu es un menteur
Aussi bien dans la chaleur
Que dans la fraîcheur
Jetant tjrs un regard froid
Lorsque les choses ne t'arrangent pas
Sales rédacteurs
Sales menteurs
Etiez-vous au Rdv de ces géants?
Ou avez-vous salué en vous y rendant
Le fameux Claude Guéant
A la gueule béante?
Cessez de nous mentir.

Bien répondu Descieux !
Jeune Afrique fait de ses suppositions, des vérités qui lui permettent de se vendre à des consciences non averties de ses crapuleries.
Bien répondu donc.

En fait,cher frère Descieux on doit même se réjouir que Jeune Afrique nous ouvre ses colonnes.C'est le temps de Dieu qui a sonné.Voilà un organe conçu par des africains et qui se fait le porte-étendard de la politique impérialiste depuis des lustres.Bien évidemment, avec l'émergence des nouvelles élites négro-africaines leur discours devient caduc. D’où ce recadrage pour mieux vendre.Les appels du pied à Gbagbo pour des gros plans sur sa politique, contre paiement d'environ 300 millions de Fcfa que les autres décaissent facilement, restés sans suite,devaient coûter cher au penseur du régime de la Refondation.Demandez à cette rédaction ses entrées lorsqu'elle traite l'actualité concernant Gbagbo sous un prisme reluisant.

"La religion est l'opium des peuples" disait karl marx.
Personne ne parle de Dieu comme l'Africain. Dieu va faire ceci,Dieu va faire célà.
Subconsciemment,c'est l'exteriorisation d'un constat intérieur de l'incapacité de l'Africain à prendre en main son propre destin. Avant la crise post-électorale,on a entendu Malachi dire que les anges viendront du ciel pour combattre les rebelles et les chasser quand ils auront fini d'encercler le Palais présidentiel. En retrospective on rit à l'écoute de ces propos fantasmagoriques que ce charlatant a nargué un peuple de naifs. Dali Claude lui il dit que la crise en Cote D'ivoire sera "pire que la 1ère et la 2ème guerre mondiale" avec " 11 millions de morts."
Tout ça donne malheureusement raison à Karl Marx. Dieu n'est pas seulement pour les Africains. C'est lui qui a crée l'oppresseur et l'oppressé. L'opprossé peut prier pendant 1.000 ans. Mais tant qu'il ne se lève pas pour briser les chaines de l'oppression,Dieu n'est pas prêt pour lui.

Les Algériens ont compris que ce n'est pas dans les mosquées qu'il allait se défaire des colonisateurs français. Ils ont mis en place le FLN,ils ont pris les armes et sont rentrés dans le macquis. C'est l'Armée de Libération Nationale qui est sorti de cette brousse pour croiser le fer avec l'armée française. Quand les Algériens ont pris les armes pour se liberer,Dieu s'est immediatement tourné et un miracle a eu lieu: l'Algerie qui n'est pas une puissance nucléaire a brisé les chaines de la colonisation et a mis la France en déroute qui dépitée leur a "accordé" leur independence. Non,l'Algérie a conquis son indépendence. Dieu n'aime que ceux qui s'aident. Pas ceux qui passent leur temps à chanter son nom tous les jours sans rien faire.

Seuls les gaous politiques croiront a ces tatonnements de JA .
Hier c'etait Gbagbo refuse de recevoir Soro.
Aujourd'hui cest Bedie demande le soutien de Gbagbo pour revenir au pouvoir et plaide pour Soro et Affi aupres de Gbagbo , Gbagbo veut reflechir a ca d'abord et ds le meme temps demande a ses collaborateurs de se mettre au travail pour la finalisation de la plateforme.

Politiquement, ca ne fait pas joli que Bedie demande Gbagbo de sacrifier le FPI pour que le PDCI revienne au pouvoir a ce stade des choses.
Aucun politicien de la trempe de Bedie avec tous ses sens ne peut faire cette demande a son allie a ce stade des choses.
Ca se fait quand l'alliance est cree. En ce moment, les allies s'entendent s'ils doivent presenter un candidat des le 1er tour ou si cest au 2e tour ils vont soutenir le candidat qui passe le 1er tour.
Or entre le PDCI et le FPI on n'est qu'a la plateforme pour l'instant pour lutter ensemble et arracher les conditions transparentes de l'election de 2020.

Quel sens ca make quand Bedie demande a Gbagbo maintenant de sacrifier sonnparti pour le soutenir ou Gbagbo ne veut pas de Soro et d'Affi ds la plateforme de lopposition ?

Avant meme la rencontre, Gbagbo etait pour la plateforme de lopposition ou chacun viendra avec sa plateforme. Le PDCI et le FPI ont fait des seances de travail ds ce sens.
Et avant de s'engager ds cette plateforme, Gbagbo et le FPI savaient que Affi y etait deja et Soro y etait deja annonce et etait deja allie proche de Bedie.
Comment Gbagbo pouvait dire a Bedie que si Soro est dedans lui il nest pas dedans ou si Affi est dedans lui il nest pas dedans ?
On vous a dit que Gbagbo est un apprenti politicien ?
Cest Gbagbo qui va etre sollicite specialement par Bedie lui-meme pour son poids politique et les apprentis politiciens comme Affi qui ont couru eux-memes vers Bedie et lui ont fait une cour assidue pour etre ds sa plateforme vont bouder par jalousie pour se tuer politiquement.
Cest pas Gbagbo, l'animal politique qui va tomber si bas. Jamais cest pas Gbagbo ca

Aussi, Gbagbo ne va pas nous demander de pardonner Soro qui a ete manipule ds l'interet superieur de la nation et refuser de le croiser ds le meme interet.
Le cas Affi depend d'Affi lui-meme et non de Gbagbo. Le probleme qui existe entre Affi et Gbagbo n'est pas national. Il est au niveau du parti. Le jour que Affi reconnait qui il trahi le parti et viole ses texts au benefice du pouvoir , quil a ete radie pour ca au congres de Mama qui a elu Gbagbo et quil le regrete pour reconnaitre Gbagbo comme le president du FPI, il n'y a plus d'autres problemes.
Gbagbo le recevra comme un Ivoirien venu lui dire bonjour ou entant que president de son parti quil aura nomme deja avec sa plateforme a lui.

Si Affi veut rester FPI, il n'a qu'a reintegrer le FPI d'ou il a ete radie. Lui-meme sait ce quil doit faire pour reintingrer le FPI.
Meme si Affi nomme son parti aujourd'hui et demande a voir Gbagbo, il sera recu. Cest pourquoi je dis que le probleme Affi est Affi lui-meme qui a signe un pacte avec le diable et ne sait pas comment briser ce pacte.

Cest pas le cas de Soro. Il nest plus avec le pouvoir quil combat de front aujourd'hui. Gbagbo le sait. Contrairement a Soro Affi nous a demontre et continue de nous demontrer quil joue le jeu de son protecteur qui est le pouvoir. Donc Affi ne peut pas combattte le pouvoir. Au contraire il va toujours affaiblir les positions de la vraie opposition.
Cece etant, tout ce que les deux vieux peres demandent a Bogota cest de se mettre a jour en constituant sa plateforme et rentrer officiellement ds la plateforme de la vraie opposition pour prouver qu'il a ses 2 pieds ds l'opposition et non juste un bani du RDR qui flotte en attendant que le RH2PIEDS le recupere encore.
Une fois cest fait, Gbagbo recevra Soro pas comme un ivoirien ordinaire avec qui il parle des choses personnelles mais de la situation du pays.
Ainsi Gbagbo nous dira que s'il recoit Soro cest pas a titre personnel mais cest ds l'interet superieur de la nation , pour liberer la CI et que les ivoiriens doivent faire comme. Cad pas pour nous-memes mais pour la nation.

D'ici le mois prochain la plateforme Soroiste sera calee et son vieux le recevra pour quils parlent de la CI et de sa liberation.

Ce shema ne rentre pas ds les calculs des diviseurs et de JA qui n'a pas le echos de la rencontre Bedie-Gbagbo et qui tatonne comme un aveugle.
JA tatonne, dist et se dedit en tapant ds le faux pour avoir du vrai.

Gbagboïste,
Tu dis vrai, un roi ne se bat pas sans dire pourquoi il prend les armes, dit l'écrivain, mais il faut savoir se battre, bien se préparer prend du temps, il faut tjrs y aller pas à pas sans sauter les étapes:
1. La guerre des mots, réfléchir pour fixer les objectifs de la lutte, penser, anticiper, écrire, gommer, réécrire pour mieux dégommer l'adversaire, revoir les plans d'attaque, prévoir des options, faire la formation avant l'action et anticiper les réactions adverses avec des essais.
2. La guerre aux mains nues
Manifester pacifiquement, à travers des marches, des publications via les réseaux sociaux, se faire entendre à mondovision.
3. Recherche d'alliés internationaux
Rechercher des bourses étrangères (pour plein d'ivoiriens en Chine et en Russie pour le renforcement des capacités innovantes)
4. Inviter les oppresseurs à la table des négociations, favoriser le dialogue, faire le point aux alliés et veiller à ce que les alliés vous accompagnent (le cas de Bachar de Syrie et en Centrafrique)
5. Pêcher en eau trouble
Infiltrer le camp adverse avec des éléments incorruptiblement testés.
6. Peser les forces adverses par un benchmarking (analyse comparative des forces et faiblesses de chaque camp)
7. Et lorsque toutes les options douces ont été épuisées, la force des armes s'impose.
---------------------------------------
Dieu prend les humains en charge au Paradis, les affaires locales ne sont pas de son ressort, Il observe la non ingérence.
---------------------------------------
Mais là où le spirituel l'emporte sur le physique, c'est que de tout temps le spirituel s'impose au Physique à travers un arbitre qui est le mental, la faculté intellectuelle dont les humains sont dotés pour régler leur différend à l'amiable.
-------------------------------------
Alors je te donne raison, Dieu ne combattra pas pour nous. Mais retiens juste une chose: Qu'à force de parler de Dieu au méchant, il y a de fortes chances qu'il abandonne ses projets funestes au fil du temps, tu auras alors fait d'un adversaire farouche, un ami fidèle. C'est ainsi que des ravisseurs tombent farouchement amoureux de leurs victimes, ces dernières les ayant adoucis par des propos calmes empreints d'amour et de vérité.
----------------
Bien à toi et que le Seigneur Jésus Christ te garde, celui-là même qui a vaincu les ténèbres sans prendre les armes physiques.

Bonne réflexion Gbagboiste de G.Je vais même dire que c'est une piste de solution que tu proposes.Mais ton mal, c'est de penser que les autres produisent du vent et non des réflexions.Ne joue pas avec la vision.Les mages ont bien existé selon la bible.Quand Malachi a prédit une élévation,combien sont les ivoiriens ballottés de toutes parts, qui ont saisi la profondeur du message spirituel.Ce n'était pas un scénario surréaliste. Où comme dans un film à suspense le héros se défait avec brio de ses adversaires, à la fin.Il fallait saisir la pertinence spirituelle de ce que Malachi a dit.Et puis,l'impact positif sur les ivoiriens a fondé une lueur d'espoir inimaginable.Dommage,car il s'agit du degré de spiritualité.Quand tu vois Gbagbo vivant,qu'en dis-tu?Quand Gbagbo et Blé sont acquittés,le Rhdp se casse,Bédié se déplace à Bruxelles, Soro qui rue dans les brancards et annonce une révolution, ça ne te dit rien?.Penses-tu que le combat pour la libération de l'Algérie n'avait pas de fondement spirituel.Pour se défaire d'une si grande puissance?.Lorsqu'en 2002 nos soldats étaient obligés d'attacher des rameaux au bout de leurs fusils pour aller au front c'était dû à quoi ? Dans la diversité que chacun apporte son grain de sel.Car il s'agit d'un combat aux contours pluri-dimensionnels.

...

Gbesse,
la vérité n'est jamais très longue.
Est ce que les anges sont descendus combattre les rebelles autour du Palais présidentiel comme l'avait prédit Koné Malachi?

Bon,on ne va pas polémiquer.Je comprends que tu voulais de visu des anges à la tâche. Ahhhh, Ok je comprends.Pour nous autres ,ce sont les anges qui les ont sortis de là. As-tu une fois écouté le témoignage émouvant de Maman Simone sur la fin de la bataille d'Abidjan.Tu en sera fortement édifié.Et puis, une chose est de faire une vision et une autre est d'en faire un bon discernement.Mais en fait,de tout ce que Malachi a prédit,n'y a-t-il pas un brin de petite vérité?Ne soyons pas si sonnés par la perte du pouvoir pour conclure que tout le monde ment.

Je vois que tu as choisit de tourner autour du pot.
C'est ca aussi l'homme. La confabulation.
Je prends acte de tes propos.

Quant a toi Descieux, je ne comprends pas tres bien dans quelle dimension tu te trouves.
Des fois tu dis que tu es sur terre,un autre jour tu as rendez vous avez Dieu dans son palais au paradis.
Je ne suis pas dans ca.

Quant à toi Gbagboïste, je te comprends très bien dans quelle dimension tu te trouves. Des fois tu t'invites dans le débat, un autre jour tu as rendez-vous ailleurs avec tes parents dans ta cour familiale en Côte d'Ivoie.
Je suis dans ça. Lol!

Tu vis pour un seul objectif: 'Trouver Dieu au Paradis'. C'est à prendre ou à laisser.

J'espère que ton objectif à toi n'est pas d'aller trouver le dragon dans le purgatoire.

Gbagboïste a dit: "J'espère que ton objectif à toi n'est pas d'aller trouver le dragon dans le purgatoire.'
------------------------------
Le Purgatoire:
Les humains ont l'imagination fertile, à force d'y penser, dans des rêves nocturnes certaines âmes se retrouvent dans ce lieu mental (pure création du cerveau, en fonction des infos qu'on fournit.)
-----------------------
Celui qui rêve d'aller au Paradis rêvera du Paradis la nuit venue, ce que tu penses, est ce qui t'arrive. Prenez bien garde de ne point confondre réalités physiques, mentales et spirituelles.
-----------------------
Tu rêves incessamment d'une fille, et un jour tu la croise dans ton rêve et quelque chose se produit, au petit matin, tu es tout 'mouillé!' Cela se passe dans le mental/psychisme.
-----------------------
Humains, sachez qu'il n'y que deux destinées:
1. Résurrection en vue de la vie éternelle dans les mondes célestes de l'esprit
2. Destruction définitive de l'âme: la seconde mort, si le procès de ton âme n'a pas été favorable pour ta résurrection.
-------------------------
Pourquoi donc veux-tu que Descieux se retrouve au Purgatoire?
------------------------
L'enfer est une expression parabolique pour désigner la destruction éternelle. Il n'y point de vie dans le feu, et je vois mal Dieu entretenir un tel lieu pour y brûler des méchants. Du moment où celui dont tu as ôté un jour la vie se retrouvera dans les félicités célestes, à quoi bon te faire passer par le feu, puisque le concerné t'aura de toute façon pardonné!