Musique: Le chanteur ivoirien DJ Arafat est mort à l’âge de 33 ans

Par Le Parisien - Le chanteur ivoirien DJ Arafat est mort à l’âge de 33 ans.

DJ Arafat en octobre 2017 à Abidjan. La star ivoirienne est décédée ce lundi. AFP/ISSOUF SANOGO.

Par V.G. avec Marie Poussel

Le 12 août 2019 à 15h44, modifié le 12 août 2019 à 20h43

L'une des grandes stars de la musique africaine vient de disparaître. Le chanteur ivoirien DJ Arafat est mort ce lundi à l'âge de 33 ans. « Décès de l'artiste DJ Arafat, de son vrai nom Houon Ange Didier, ce lundi 12 août à 8 heures (locales et GMT), des suites d'un accident de la circulation qui s'est produit dans la nuit de dimanche » à lundi à Abidjan, a indiqué la RTI sur son compte Twitter .

Ambassadeur du coupé-décalé, DJ Arafat avait été victime d'un accident de moto conduite par une journaliste de Radio Côte d'Ivoire dans la nuit de dimanche à lundi, selon Jeune Afrique . Inconscient, il avait été « admis aux urgences dans un état végétatif » et il souffrait notamment d'une fracture du crâne et d'un œdème », a précisé un médecin.

Deux ministres du gouvernement ivoirien, qui s'étaient rendus au chevet de l'artiste, ont également confirmé le décès à Jeune Afrique. Le ministre ivoirien de la Culture Maurice Kouakou Bandaman « présente ses condoléances à la famille et aux mélomanes », et des dispositions seront prises pour « un hommage à l'artiste », selon un communiqué diffusé par la RTI.

Une foule d'un millier de fans en pleurs était rassemblée lundi après-midi devant la polyclinique des Deux Plateaux où est décédé le chanteur, ont constaté des journalistes de l'AFP. Incrédules à l'annonce de sa mort, des fans scandaient « Arafat ne peut pas mourir ». La police tentait de les contenir, non sans difficulté.

Une « immense star » en Afrique
« Le petit est parti. Il a vécu comme une étoile filante. Nous sommes tous effondrés, a réagi A'salfo, le leader de Magic System, interrogé par Jeune Afrique. Dans le style du zouglou, à l'international, il y a Magic System. Pour le coupe-décalé, c'était DJ Arafat… C'est une grande perte pour la musique ivoirienne. »

« On est tous sous le choc », a témoigné auprès de l'AFP Ickx Fontaine, producteur et spécialiste du hip-hop. Désigné « meilleur artiste de l'année » aux Awards du coupé décalé en 2016 et 2017, DJ Arafat était « au top niveau depuis 15 ans et son premier tube "Hommage à Jonathan". C'était impressionnant ».

DJ Arafat avait débuté au début des années 2000 comme DJ dans les clubs de la rue Princesse à Yopougon, un des hauts-lieux de la nuit abidjanaise, et s'était rapidement fait connaître. « Il avait un son particulier, il a accéléré le coupé-décalé et il a apporté une autre façon de danser, spectaculaire », a souligné Skovik, un manager de coupé-décalé. « Il était aussi doué pour le marketing, il faisait le buzz, il fallait toujours qu'on parle de lui, il a toujours voulu être à la page. »

Sur le label de Maître Gims
Parmi ses tubes, on peut retenir « Kpangor » (2005), « Zoropoto » (2011), « Enfant Béni » (2018) ou « Moto moto », son dernier single. Il y a quelques années, DJ Arafat avait rejoint le label de Maître Gims, Monstre Marin, ce qui lui avait permis de mettre un pied chez Universal, maison de disques qui y voyait une opportunité de développer l'afro, une musique particulièrement à la mode en Europe. Son dernier album, « Renaissance », était sorti en France en décembre dernier.

« Il avait un talent exceptionnel, c'est un modèle pour toutes les stars qui s'inspirent de la musique afro en France, comme Maître Gims, avec qui il a beaucoup collaboré, MHD, Naza et même Dadju, explique au Parisien un cadre d'Universal France. C'est une immense star sur le continent, au même titre qu'un Fally Ipupa. »

Sans avoir jamais fait de titre avec lui, l'artiste de 33 ans était un proche du rappeur Booba. Bad boy au physique de beau gosse, le côté sulfureux de DJ Arafat lui a d'ailleurs valu d'être qualifié par les médias locaux de « Booba ivoirien ».

Lire la suite sur...http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/musique/le-chanteur-ivoirien-dj...

Commentaires

RIP DJ Arafat. Mais c'est la preuve que le temps de la lumière a commencé sur la Côte d'Ivoire, et les étoiles des ténebres qui persistent à briller dans le mal seront toutes neutralisées. C'est ça le message divin de la mort de DJ Arafat.

PATRIOTES, Donnons nos vies à Jésus car il combat pour nous. Comme avec Josué dans la bible, il a fait rentrer son peuple d'exil du Ghana sur la terre de leurs ancêtres comme il le leur avait promis.
Dieu est vraiment au contrôle et la terre de la Côte d'Ivoire lui appartient réellement. Donnons notre vie à Jésus notre seigneur et notre sauveur car l'Eternel nous a déjà exaucés.
Patriotes nous sommes déjà à Canann dans le pays que l’Eternel a promis à nos pères, et où coulent le lait et le miel et avec Josué, nous allons conquérir tous les territoires de Canaan.
Seigneur, que ton Saint nom soit glorifié et sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre en Côte d’Ivoire, comme dans les cieux.
Toi le Dieu au dessus de tout Dieu, le Dieu d’Israël d’Abraham d’Isaac et de Jacob, qui annule d’un trait tous les décrets démoniaques, qui frappe de ta main puissante et fait périr tous ces agents du Diable qui égarent ton peuple par la pornographie, la sexualité débridée, et qui se ventent de connaissances démoniaques dans le domaine de spirituel, ceux qui s’appellent grands guérisseurs pour guérir plusieurs maladies par la magie blanche avec des rituels puissants avec des retours affectifs de l'être qu'on aime, et qui prétendent vous aider à reconquérir votre ex rapidement en 7 jours sans aucune conséquence, ceux qui pratiquent des rituels à distance, l’envoutement, et l’empoisonnement mystique.
Toi l’éternel des Armées, qui a envoyé ton fils Jésus Christ de Nazareth sur terre pour nous sauver par le sacrifice suprême du sang versé à la Croix, et nous consoler avec le Saint Esprit, frappe de ta main puissance les marabouts, les sorciers, les satanistes, les esprits démoniaques, les lucifériens, les marchands de la mort et de la misère, ceux qui répandent le sang du juste et celui de ton peuple de Côte d’Ivoire, ce peuple avec lequel tu as une alliance établie et éternelle.
Toi l’unique Dieu, le Dieu véritable, toi le Dieu d’Amour, de Joie, de pardon, de Compassion, de générosité, de bénédiction, lent en colère généreux en bonté, benis-sois-tu et reçois toute la gloire.
Tu as promis à nos pères qu’ils rentreront à Canaan, dans le pays où coule le lait et le miel. Que ta volonté soit faite et que ton peuple soit délivré du mauvais berger. De ce berger sans cœur, sans amour, sans compassion, qui divise son troupeau, et le vend à vil prix. Qui répand le sang de son troupeau quotidiennement sans remords.
Seigneur, ce troupeau dispersé aux quatre coins du Monde, c’est ton peuple qui crie à l’éternel.
Toi-même tu as dit, si le peuple pour lequel mon nom est évoqué se sépare des mauvaises voies, cherche ma face, et prie, je l’exaucerai, je pardonnerai ses péchés, et je délivrerai son pays.
Seigneur, ton peuple crie à l’éternel depuis le 11 avril 2011, prie tous les jours, et a abandonné ses mauvaises voies. Exauce le Seigneur, par la puissance de ton intervention Divine, délivre son pays.
Reçois toute la gloire et toute l’adoration de ton peuple Eternel Dieu tout puissant. Et merci pour ta générosité et tes bienfaits.
Ton peuple t’es reconnaissant à toujours au nom de Jésus. Amen.