Présidentielle 2020: Ouattara jette l’éponge, jours sombres annoncés pour Soro, il se rapproche de Gbagbo, des ex-combattants menacent

Par Linfodrome - Présidentielle 2020. Ouattara jette l’éponge, jours sombres annoncés pour Soro, il se rapproche de Gbagbo, des ex-combattants menacent (revue de presse).

Le Président Alassane Ouattara. Image d'archives.

Ce vendredi 12 juillet 2019, dans la presse nationale, les commentaires se multiplient sur la rencontre Alassane Ouattara-Emmanuel Macron à Paris (France) et les activités de Guillaume Soro, après l’épisode manqué de l’Apf (Assemblée parlementaire de la Francophonie). Il y a aussi Henri Konan Bédié qui est de plus en plus esseulé, avec des départs de militants de sa formation politique.

Alassane Ouattara aurait capitulé pour la présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire. C’est l’information publiée à la Une du quotidien Le Temps : « Après sa rencontre avec Macron, Ouattara jette l’éponge pour 2020 : Voici son cheval pour 2020 ».

Ce quotidien souligne dans ses colonnes que selon des indiscrétions, Ouattara aurait fait des promesses à Macron de ne pas se présenter à l’élection présidentielle de 2020. et cela, en vue de respecter la constitution ivoirienne, la loi fondamentale.

Mais le président Ouattara ne s’arrête pas à cette importante annonce, toujours selon Le Temps qui, s’appuyant sur ses sources, écrit que « Ouattara saisit également cette occasion, pour présenter son successeur qui n’est autre que Amadou Gon Coulibaly ».

Depuis son épisode manqué avec l’Apf (Assemblée parlementaire de la Francophonie), Guillaume Soro en difficultés face à ses anciens alliés, selon le quotidien Lg infos, « négocie un rapprochement avec Gbagbo ». Ce quotidien évoqué « le retour sur un deal, vieux de 8 ans qui a foiré ».

Sale temps pour Bédié au niveau du Pdci. Le quotidien Le Mandat évoque « d’autres défections signalées au Pdci » et parle de « parti en pleine agonie ». Ce quotidien relate dans ses colonnes que le mouvement ”Unis pour les martyrs du Pdci-Rda (Um Pdci-Rda)” a officialisé son adhésion au Rhdp. Une information donnée par son premier responsable, le président national Kra Roland Louis.

Soir info parle de jours sombres pour Guillaume Soro annoncé à l’Ouest de la Côte d’Ivoire. Ce quotidien barre à sa Une : « Des ex-combattants sur le pied de guerre. Nous serons sans pitié… ». Soir info fait l’écho de la sortie d’ex-combattants incarnés par Todé Koula, président du Collectif des jeunes leaders de l’ouest ; Sompohi Bah, ancien chef de guerre, coordonnateur de la région du Guémonj et Tékoua Sonzahi Lucine, coordonnateur des ex-combattants de Guiglo.

L’actualité nationale est également dominée par la sortie des avocats de Bendjo qui dénoncent, selon le quotidien L’inter, des manquements : « Ce qu’ils (avocats) prévoient ».
Fraternité Matin barre à sa Une, la 21ème session de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), à Abidjan. Une rencontre qui va enregistrer la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’organisation sous-régionale.

Une page noire à la Une des quotidiens ivoiriens. Elle concerne le deuil de Mel Théodore, ancien ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Salubrité urbaine en 2007.

Source : linfodrome via Opera News

Commentaires

Le mossi sera candidat.
Gon est juste un cache-sex comme Dagri l'a ete a la tetedu RDR pour cacher dramane qui restait toujours le president et qui n'avait jamais quitte ce poste.
Il avait pris Dagri comme ecran de funee pour endormir Bedie en lui faisant croire que lui dramane quittait et ne serait plus candidat en 2020 et que le patti unifie etait au benefice du PDCI.
Que s'est-il passe apres ?
Dagri a ete poussee dehors et dramane est redevenu president du RDR par magie sans congres avant d'etre nomme automatiquement president du RH2PIEDS son parti unifie creeen enterrant tous les partis allies..

Ousttra en se croyant ruse s'est piege sans le savoir.
RH2PIEDS va se dechirer tres bientot quand les se ousses vont commencer de la rue.
Les rats vont sauter de la pirogue quand dramane sera occupe a sauver sa peau qu'a persecuter les gens.
Mabri lui il est deja dehors.

Ce qui est sûr il va jeter l'éponge parce que ça sera trop mou sur lui. Il voudra mais il ne pourra en aucun cas car Dieu lui même est au controle.

Papa Gbagbo y a pas l'homme pour toi. PATRIOTES, Donnons nos vies à Jésus car il combat pour nous. Comme avec Josué dans la bible, il a fait rentrer son peuple d'exil du Ghana sur la terre de leurs ancêtres comme il le leur avait promis.
Dieu est vraiment au contrôle et la terre de la Côte d'Ivoire lui appartient réellement. Donnons notre vie à Jésus notre seigneur et notre sauveur car l'Eternel nous a déjà exaucés.
Patriotes nous sommes déjà à Canann dans le pays que l’Eternel a promis à nos pères, et où coulent le lait et le miel et avec Josué, nous allons conquérir tous les territoires de Canaan.
Seigneur, que ton Saint nom soit glorifié et sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre en Côte d’Ivoire, comme dans les cieux.
Toi le Dieu au dessus de tout Dieu, le Dieu d’Israël d’Abraham d’Isaac et de Jacob, qui annule d’un trait tous les décrets démoniaques, qui frappe de ta main puissante et fait périr tous ces agents du Diable qui égarent ton peuple par la pornographie, la sexualité débridée, et qui se ventent de connaissances démoniaques dans le domaine de spirituel, ceux qui s’appellent grands guérisseurs pour guérir plusieurs maladies par la magie blanche avec des rituels puissants avec des retours affectifs de l'être qu'on aime, et qui prétendent vous aider à reconquérir votre ex rapidement en 7 jours sans aucune conséquence, ceux qui pratiquent des rituels à distance, l’envoutement, et l’empoisonnement mystique.
Toi l’éternel des Armées, qui a envoyé ton fils Jésus Christ de Nazareth sur terre pour nous sauver par le sacrifice suprême du sang versé à la Croix, et nous consoler avec le Saint Esprit, frappe de ta main puissance les marabouts, les sorciers, les satanistes, les esprits démoniaques, les lucifériens, les marchands de la mort et de la misère, ceux qui répandent le sang du juste et celui de ton peuple de Côte d’Ivoire, ce peuple avec lequel tu as une alliance établie et éternelle.
Toi l’unique Dieu, le Dieu véritable, toi le Dieu d’Amour, de Joie, de pardon, de Compassion, de générosité, de bénédiction, lent en colère généreux en bonté, benis-sois-tu et reçois toute la gloire.
Tu as promis à nos pères qu’ils rentreront à Canaan, dans le pays où coule le lait et le miel. Que ta volonté soit faite et que ton peuple soit délivré du mauvais berger. De ce berger sans cœur, sans amour, sans compassion, qui divise son troupeau, et le vend à vil prix. Qui répand le sang de son troupeau quotidiennement sans remords.
Seigneur, ce troupeau dispersé aux quatre coins du Monde, c’est ton peuple qui crie à l’éternel.
Toi-même tu as dit, si le peuple pour lequel mon nom est évoqué se sépare des mauvaises voies, cherche ma face, et prie, je l’exaucerai, je pardonnerai ses péchés, et je délivrerai son pays.
Seigneur, ton peuple crie à l’éternel depuis le 11 avril 2011, prie tous les jours, et a abandonné ses mauvaises voies. Exauce le Seigneur, par la puissance de ton intervention Divine, délivre son pays.
Reçois toute la gloire et toute l’adoration de ton peuple Eternel Dieu tout puissant. Et merci pour ta générosité et tes bienfaits.
Ton peuple t’es reconnaissant à toujours au nom de Jésus. Amen.

IVOIRIENS, IVOIRIENNES,

Quel étonnement !
C'est un mossi qui quitte son pays, le burkina, qui atterrit en Côte d'Ivoire, qui ose dire aux Ivoiriens : " si vous ne m'admettez pas à compétir électoralement dans votre pays, je mélange celui-ci. " Et ce mossi tient parole, ce qui lui permet de finalement usurper tous les leviers décisionnels de la Côte d'Ivoire. Du fait des deux erreurs commises par PAPA GBAGBO : la naturalisation de ouattara en octobre 2005 ; et la participation de ce mal élevé de mossi aux élections présidentielles de 2010. Ce, parce que notre PRÉSI s'en est laissé convaincre par TABO M'BÉKI, qui ignorait jusqu'alors bien de choses de la françafrique.
Depuis cette usurpation de pouvoir par ce mal élevé outtara dramane, ce voyou s'attèle à défigurer l'Éburnie.
Sous le prétexte fallacieux de rattrapage ethnique, ce sont au contraire les sous-régionaux qui ont envahi les administrations ivoiriennes. Ce sont les mêmes dont les noms figurent sur la liste des admis aux concours et aux examens. Ce sont encore les mêmes qui sont majoritaires dans l'armée de Côte d'Ivoire et qui composent l'essentiel de la garde républicaine et les deux milices du maudit et de la crapule mossi.
De plus, les terres arables ivoiriennes sont vendues aux étrangers suite aux dépossessions des propriétaires ivoiriens. Ce qui induit principalement le fait que les productions agricoles ne sont plus le fait des autochtones mais des étrangers.
Enfin, l'image de la Côte d'Ivoire est ternie : désormais ce pays est perçu au monde en tant que le lieu de blanchiment des fortunes de la criminalité internationale.
Mais le plus étonnant, c'est la non combativité des Ivoiriens face aux innombrables injustices conçues et pratiquées contre eux et leur propre pays par le domestique mossi de l'impérialisme. Au lieu de prendre les armes pour combattre ce salopard de mossi et sa sale et diabolique dominique, c'est la passivité morbide qui prévaut chez les éburnéens, et les discours rabâchés et ennuyeux qui dominent toutes autres considérations patriotiques de libération. Ailleurs qu'en Côte d'Ivoire, les choses se passeraient autrement : la lutte armée de libération serait automatiquement enclenchée aussitôt après l'installation crapuleuse d'une personne à la moralité identique à celle de mossi ouattara.
Alors que des pays, qui possèdent des technologies militaires les plus avancées, sont prêts à aider toutes résistances armées de libérations nationales, il est inimaginable et incompréhensible que les Patriotes Ivoiriens ne fassent pas recours à eux pour des équipements militaires, qui leur permettraient de reconquérir leur pays qui se retrouve dans des mains crapuleuses.
Alors, oui, je le dis, les Ivoiriens sont vraiment étonnants.
Quel étonnement donc !