Affaire « aucun désordre ne sera toléré en 2020 »/ KKS répond à Ouattara: « aucun plan funeste ne sera toléré par Dieu »

Par Ivoirebusiness - Affaire « aucun désordre ne sera toléré en 2020 »/ KKS répond à Ouattara « aucun plan funeste ne sera toléré par Dieu ».

KONAN Kouadio Siméon (KKS), président d’Initiatives Pour la Paix.

Un opposant ivoirien a réagi aux propos du chef de l'Etat Alassane Ouattara qui a affirmé face aux sénateurs le 24 juin dernier, qu'aucun désordre ne sera toléré pour les élections présidentielles de 2020. Pour KONAN Kouadio Siméon (KKS), président d’Initiatives Pour la Paix, aucun plan funeste d’où qu’il vienne ne sera toléré par Dieu.
Ci dessous son communiqué.

Recevant les Sénateurs de son parti le lundi 24 juin 2019, le Président Ouattara aurait réitéré sa détermination à préserver la paix qu’il tiendrait désormais pour la « prunelle » de ses yeux et à assurer la tenue effective de l’élection présidentielle de 2020 dont il aurait d’ailleurs fixé au passage la date au 28 octobre et pour laquelle il aurait encore averti qu’ « aucun désordre ne serait toléré ».

Si nous pouvons considérer la surprenante date du 28 octobre annoncée (un mercredi et non un samedi comme le prescit la Constitution) comme un lapsus que tout le monde y compris un PR peut faire, à moins que Mr Ouattara ait succombé là encore à sa propension traditionnelle au conflit avec la constitution, la récurrence des mises en garde et des menaces commence à révéler, chez le regime même, une véritable phobie de l’échéance 2020.

Dès lors, si ces menaces répétées étaient destinées aux amis investisseurs, l’opération serait ratée car elles (ces menaces) soulèvent plus d’inquiétudes qu’elles en apaisent, en ce sens qu’elles confirment les hauts risques de trouble et de désordre que craignent tous les observateurs sérieux de la scène politique ivoirienne dans la perspective de la présidentielle 2020.

Devant cette sombre éventualité rendue fort probable par son refus d’assainir l’environnement électoral et de réformer la Commission Électorale Indépendante comme ordonné par la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, ces menaces pourraient cacher un plan funeste du régime pour se maintenir au pouvoir par un passage en force ou, s’il en faut, sans élection, en invoquant l’impossibilité de tenir les élections pour raisons de troubles et de désordre, troubles et désordre qu’il aura lui même délibérément et soigneusement créés à partir des actions pacifiques et démocratiques de l’opposition et de la société civile pour des élections crédibles et équitables. vu sous ce angle, la sortie du Président apparaît clairement comme une com destinée à préparer les esprits.

Mais au lieu de se torturer les méninges à imaginer des scénarios aussi sordides, ne serait il pas infiniment plus sage et plus bénéfique pour chacun et pour tous de nous assoir tous ensemble pour dialoguer ?

Et si nous avons tous si peur d’Octobre 2020 (peur bien justifiées du reste), est il vraiment si saugrenu et si nostalgique d’envisager la mise en place d’une transition dès la fin du mandat Ouattara pour réconcilier les ivoiriens et préparer sereinement et en toute impartialité des électrons justes, démocratiques et équitables aux lendemains paisibles ?

J’espère vivement que là encore, je n’aurai pas raison trop tôt.

En tout état de cause, les hommes forment des projets mais seul le plan de Dieu s’accomplit. Dieu a un plan merveilleux et non apocalyptique pour la Côte d’Ivoire.

Tenons nous le donc tous pour dit, aucun plan funeste d’où qu’il vienne ne sera toléré par Dieu.

A bon entendeur, salut !

KONAN Kouadio Siméon (KKS),
président d’Initiatives Pour la Paix

Commentaires

Le Président Gbagbo a parlé, ses mots d’ordre sont des ordres car c’est notre Leader veneré, c’est à cause de lui que nous luttons depuis toutes ces années. S’il donne un mot d’ordre nous devons le respecter car il ya des choses qu’il voit que nous ne voyons pas. On ne peut pas vouloir son bonheur plus que lui-même. Il dit il ne veut pas voir quelqu’un en Belgique en train de manifester pour lui. Si on aime Gbagbo on doit lui obeir.
PATRIOTES, Donnons nos vies à Jésus car il combat pour nous. Comme avec Josué dans la bible, il a fait rentrer son peuple d'exil du Ghana sur la terre de leurs ancêtres comme il le leur avait promis.
Dieu est vraiment au contrôle et la terre de la Côte d'Ivoire lui appartient réellement. Donnons notre vie à Jésus notre seigneur et notre sauveur car l'Eternel nous a déjà exaucés.
Patriotes nous sommes déjà à Canann dans le pays que l’Eternel a promis à nos pères, et où coulent le lait et le miel et avec Josué, nous allons conquérir tous les territoires de Canaan.
Seigneur, que ton Saint nom soit glorifié et sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre en Côte d’Ivoire, comme dans les cieux.
Toi le Dieu au dessus de tout Dieu, le Dieu d’Israël d’Abraham d’Isaac et de Jacob, qui annule d’un trait tous les décrets démoniaques, qui frappe de ta main puissante et fait périr tous ces agents du Diable qui égarent ton peuple par la pornographie, la sexualité débridée, et qui se ventent de connaissances démoniaques dans le domaine de spirituel, ceux qui s’appellent grands guérisseurs pour guérir plusieurs maladies par la magie blanche avec des rituels puissants avec des retours affectifs de l'être qu'on aime, et qui prétendent vous aider à reconquérir votre ex rapidement en 7 jours sans aucune conséquence, ceux qui pratiquent des rituels à distance, l’envoutement, et l’empoisonnement mystique.
Toi l’éternel des Armées, qui a envoyé ton fils Jésus Christ de Nazareth sur terre pour nous sauver par le sacrifice suprême du sang versé à la Croix, et nous consoler avec le Saint Esprit, frappe de ta main puissance les marabouts, les sorciers, les satanistes, les esprits démoniaques, les lucifériens, les marchands de la mort et de la misère, ceux qui répandent le sang du juste et celui de ton peuple de Côte d’Ivoire, ce peuple avec lequel tu as une alliance établie et éternelle.
Toi l’unique Dieu, le Dieu véritable, toi le Dieu d’Amour, de Joie, de pardon, de Compassion, de générosité, de bénédiction, lent en colère généreux en bonté, benis-sois-tu et reçois toute la gloire.
Tu as promis à nos pères qu’ils rentreront à Canaan, dans le pays où coule le lait et le miel. Que ta volonté soit faite et que ton peuple soit délivré du mauvais berger. De ce berger sans cœur, sans amour, sans compassion, qui divise son troupeau, et le vend à vil prix. Qui répand le sang de son troupeau quotidiennement sans remords.
Seigneur, ce troupeau dispersé aux quatre coins du Monde, c’est ton peuple qui crie à l’éternel.
Toi-même tu as dit, si le peuple pour lequel mon nom est évoqué se sépare des mauvaises voies, cherche ma face, et prie, je l’exaucerai, je pardonnerai ses péchés, et je délivrerai son pays.
Seigneur, ton peuple crie à l’éternel depuis le 11 avril 2011, prie tous les jours, et a abandonné ses mauvaises voies. Exauce le Seigneur, par la puissance de ton intervention Divine, délivre son pays.
Reçois toute la gloire et toute l’adoration de ton peuple Eternel Dieu tout puissant. Et merci pour ta générosité et tes bienfaits.
Ton peuple t’es reconnaissant à toujours au nom de Jésus. Amen.

Tenons nous le donc tous pour dit, aucun plan funeste d’où qu’il vienne ne sera toléré par Dieu.
VOILA CE QUE KKS NOUS RÉVÈLE, PARCE QUE CECI EST UNE RÉVÉLATION.
ET POURTANT DIEU A LAISSE FAIRE JUSQU’À CE JOUR.
NOUS SAVONS TOUS LE PLAN FUNESTE QUI S'EST RÉALISÉ SOUS LES YEUX DE DIEU ET QUI PERDURE JUSQU’À CE JOUR. NOUS, NOUS SOMMES SAINT THOMAS MAINTENANT. ON ATTEND DE VOIR CE QUI VIENT DE DIEU ET CE QUI NE LEST PAS.

PATRIOTES IVOIRIENS ET AFRICAINS,

Il est urgent de lire cette vidéo :

https://youtu.be/efXOEbJd154

Des criminels répandent des bactéries et virus dans le ciel pour procurer des maladies à des peuples dont ils veulent réduire quantitativement le nombre sur terre.
Selon ces personnes la surpeuplement de la terre est le plus grand danger qui guette l'Humanité.
Ce qui implique de dépeupler cette planète par tous moyens.
Et l'Afrique, hélas, comme toujours est tout visé.
Quelle crime !?