Treichville/Vendredi Saint: Amichia vit la Passion du Christ avec les pensionnaires du Chu

Par Ivoirebusiness - Treichville/Vendredi Saint. Amichia vit la Passion du Christ avec les pensionnaires du Chu.

© Treichville Notre Cité par DR Vendredi Saint: Amichia vit la Passion du Christ avec les pensionnaires du Chu Vendredi 19 avril 2019.Treichville. Le traditionnel chemin de croix du vendredi Saint a été vécue d’une manière particulière par les habitués.

Les Chrétiens Catholiques du monde entier ont commémoré, ce vendredi 19 avril 2019, le traditionnel chemin de croix du vendredi Saint. Instant solennel qui revêt une grande importance dans le temps de Carême, la Passion de Jésus-Christ, retracée à travers 14 méditations, a été vécue d’une manière particulière par les habitués de la Chapelle du Sacré Cœur du Centre Hospitalier et Universitaire (CHU) de Treichville.

Et pour cause, le Ministre François Albert Amichia, Maire de la Commune était présent parmi eux. Dans une attitude d’humilité, d’amour, de reconnaissance, souvent mêlée de compassion voire de regret les fidèles ont pu, une fois de plus, se rendre compte de l’amour incommensurable du Christ pour l’humanité.

Lui le Juste par excellence, qui a accepté de mourir sur la croix pour nous sauver. L’Abbé Marcelin Kouadio, aumônier de la pastorale de la santé de la Chapelle du Sacré Cœur, a exhorté le peuple de Dieu à méditer les dernières paroles du Christ sur la croix. Des paroles fortes qui nous invitent à toujours remettre notre sort entre les mains de notre Père qui est dans les cieux et surtout à pardonner lorsque nous sommes offensés. Pour le Ministre François Amichia, la commémoration de la passion du Christ est un moment exceptionnel.

« Cette passion est forte, elle est inimaginable car nous ne pouvons pas ressentir ce que le Christ a vécu durant cette passion et nos malades vivent cela quotidiennement. Il était bon de venir partager avec le personnel médical, le personnel soignant et tous ceux qui s’occupent de la pastorale des malades ce moment fort du temps de carême qui donne l’espoir de la guérison pour les malades et surtout pour les enfants malades du cancer » a-t-il déclaré.

Sercom Treichville Notre Cité

Commentaires

QU'ON SACHE CE QUI SUIT.
1/ ONCLE AFFI ne mandie pas de visite auprès de PAPA.
2/ TONTON va bien sans cette visite à PAPA.
3/ Par cette visite ONCLE voulait simplement et seulement exprimer de la solidarité envers PAPA et aussi profiter pour, évidemment, parler politique.
4/ Les adversaires de ONCLE mettent tout en œuvre pour empêcher que TONTON rencontre PAPA.
5/ Ce que PAPA a dit de ONCLE suffit à TONTON : en effet, PAPA a dit un jour à l'Haye que ONCLE AFFI est quelqu'un de très intelligent.
6/ Au fait, pourquoi les adversaires de notre TONTON national soient ceux qui font toujours les communiqués suite aux différentes rencontres entre PAPA et ses visiteurs !?
7/ Pourquoi TONTON AMANI N'GUESSAN ne fait-il pas lui-même le communiqué sur sa rencontre avec notre PAPA !? Et que c'est Akoun qui s'est chargé !?
8/ Est-ce à dire aujourd'hui que rencontrer PAPA passe par des conditions !?
9/ Est-ce à dire que de son exile judiciaire en Occident, PAPA jamais ne rencontrera ONCLE !?
10/ Est-ce à dire que de retour en Côte d'Ivoire PAPA continuera à maintenir la même attitude vis à vis de TONTON AFFI !?
11/ Est-ce à dire que PAPA et ONCLE ne se parleront plus !?
12 / Est-ce à dire que désormais les deux ne se fréquenteront plus !?
Alors je dis à ONCLE :
TONTON AFFI, tu as déjà fait tout ce qu'il faut pour rencontrer PAPA, mais à chaque tentative, on t'en a empêché.
Je pense même convenable de ne plus rien essayer à l'avenir, même pas par les religieux.
Attends patiemment le retour de PAPA. Et il lui appartiendra désormais de chercher à te rencontrer, et donc de faire sa part, car tu en as déjà fait la tienne.
Autant tu as de la Dignité, autant PAPA a la Dignité. Autant PAPA respecte la sienne, autant tu fais respecter la tienne.
Attendons donc la suite des événements lorsque PAPA refoulera le Sol natal.