Revue de presse: Quelque chose s’est passé entre Simone Gbagbo et des militaires, Gbagbo dit niet à une rencontre avec le frère de Kieffer

Par Linfodrome - Quelque chose s’est passé entre Simone Gbagbo et des militaires, un proche de Soro aux portes de la prison.

Gbagbo a dit «’’niet’’ a une rencontre avec le frère de Kieffer.

L’actualité en Côte d’Ivoire est fortement marquée par les activités des différentes chapelles politiques, ce mercredi 17 avril 2019. Mais, la presse n’a pas omis des questions sociales.

Le quotidien indépendant, Soir Info, fait savoir que « de retour du Gontougo, quelque chose s’est passé entre Simone Gabgbo et des militaires ». Pour Notre voie, c’est une « mission impossible pour Agnès Monnet », dans sa tentative de déstabilisation du Front populaire ivoirien (Fpi, officiel). Pour sa part, LG Info barre à sa Une, des propos de Émile Guireoulou : « Nous attendons le retour de Gbagbo ». Justement, Le Quotidien d’Abidjan relaie les déclarations de parlementaires français selon lesquelles « Des pressions ivoiriennes et françaises empêchent Gbagbo de retourner dans son pays ». Quant L’Inter, il fait « de graves révélations » et informe que « Gbagbo (a) dit non à une rencontre avec le frère de Kieffer ». Pour Le Temps, « 2020 appartient au parti de Gbagbo », l’autre tendance du Fpi.

Quid de l’ancien président de l’Assemblée nationale ? L’Inter a dévoilé « les manœuvres du camp Soro avant 2020 ». Soir Info rapporte que « Guillaume Soro (a) quitté Dabakala et (a) lancé un dernier message ». Le Sursaut, fait savoir qu’un autre « proche de Soro est aux portes de la prison ». LG Info renchérit : « Un proche de Soro cuisiné à la Préfecture de police ». Pour Notre Voie, « un proche de Soro dénonce les méthodes policières ». Enfin Doumbia Major, à la Une de Le Jour Plus soutient que « le bilan de Soro à la Primature et à l’Assemblée nationale est négatif ».

Émile Ebrottié, ex-conseiller de Bédié « livre des secrets », à la Une de l’expression. Quand « le réseau Pdci notre héritage célèbre la paix et la réconciliation » à la Une de Le Nouveau Réveil. Le Rassemblement pour sa part, souligne que « Ahoussou déshabille Guikahué depuis Daoukro ». Pour Le Patriote : « Or donc, Guikahué veut poignarder Bédié ».

Dans le domaine de la Santé, Le Mandat informe que « le traitement est gratuit » pour le Diabète, le cancer, le Paludisme et la pneumonie. Selon Le Jour Plus, malgré la baisse du taux de prévalence, « la Côte d’Ivoire reste un des pays les plus touchés par (le Sida) ».

Par ailleurs, « le processus (de destruction du riz avarié) a commencé, hier à Kossihouen », a relaté L’expression. Une information par Génération Nouvelle : « l’opération de la honte a débuté, hier ». Et le Nouveau Réveil de s’interroger : « Tout le riz avarié sera-t-il détruit » ?

Enfin, selon l’Expression, « le gouvernement (a) dit ‘’niet’’ au mariage homosexuel »

Jonas BAIKEH

NB: Le titre est de la rédaction

Commentaires

" Quelque-chose s'est passé entre Simone GBAGBO et les militaires ".
De quoi s'agit-il Mmes et M. de la rédaction ?

Ou est cette chose qui sest passe entre Simone et les militaires ?

En révélant que Gbagbo refuse de recevoir le frère de Guy André Kieffer, où est la gravité de la révélation ?