Côte d'Ivoire: 2019, année du Tabouret, Par Dapa Donacien

Par Ivoirebusiness/ Débats et Opinions - Côte d'Ivoire: 2019, année du Tabouret, Par Dapa Donacien.

La Fabuleuse Epopée Koulango Exhumée.

Depuis le début de cette année 2019, la symbolique du tabouret rythme la vie socio-politique en Côte d'Ivoire.L'onde de choc aura passé en revue successivement le PDCI (la question Duncan,Adjoumani...),le RDR (la démission du pdt de l'Assemblée Nationale).

Ces derniers jours,c'est le FPI confronté à la problématique du tabouret.Sans nous engouffrer dans le débat interne au FPI, focalisons-nous sur la mystique du tabouret qui donne au Palais présidentiel de Côte d'Ivoire sa forme architecturale.

Tout semble indiquer un fait unanime.Que l'on se situe dans les communautés traditionnelles ou dans les organisations politiques modernes, le tabouret est prêt à éjecter les occupants illégitimes.Ceux que feu Balla Kéita appelle: "un pied dedans, un pied dehors, dehors".

Suivant cette dynamique nouvelle, le PDCI a entrepris le nettoyage en son sein. Le RHDP Unifié, idem avec la boutade "Libère le tabouret". "Ce vent impétueux entraînant tout sur son passage" selon feu Kacou Séverin,épargnera-t-il Pascal Affi Nguessan ?

Qui domptera la révolte du tabouret ? Quoique Affi Nguessan ait été dure lors de sa conférence de presse, il pourrait y avoir deux sans trois. Si le FPI persiste diplomatiquement, l'homme remettra certainement le tabouret à son propriétaire légitime et sortira plus ou moins par une porte honorable.D'ici là, Agnès Monnet et Voho Sahi "signent l'armistice" en le précédant au bercail.

Qui domptera la révolte du tabouret ? Sans risque de nous tromper, l'année 2019 pourrait être baptisée année de la restitution des tabourets dans tous les partis politiques. A la seule différence que le FPI pourrait retrouver sa cohésion interne en tendant la main une dernière fois à Affi Nguessan.

Dans la Fabuleuse Epopée Koulango Exhumée,livre publié aux Editions Universitaires Européennes (à se procurer à l'adresse email: d.veste@editions-ue.com),faisons le parcours initiatique pour remonter aux origines du tabouret royal.

Au delà des apparences,allons à la quête des réalités enfouies pour découvrir comment du premier royaume fondé sur le territoire qui deviendra la Côte d'Ivoire, le tabouret s'est transmis aux Ashanti, dans l'actuel Ghana,avant d'atteindre les forêt du Sud et du centre ivoirien.

La Fabuleuse Epopée Koulango Exhumée

https://www.morebooks.shop/store/fr/book/la-fabuleuse-epop%C3%A9e-koulan...

Dapa Donacien
dapadonacien@yahoo.fr

Commentaires

Depuis samedi, moi je n'ai pas encore compris pourquoi le frère Affi a refusé de faire une déclaration à son arrivée à l'aéroport avant de rencontrer Laurent Gbagbo, leur propre chef qui lui aurait donné l'autorisation de s'adresser à la presse internationale !! tout homme politique comme lui qui œuvre dans le cadre de son parti aurait fait des déclarations avant de rencontrer son chef !!
de plus, la situation est toute particulière, Gbagbo sort de prison, il est en résidence surveillée, vous avez une crise au sein de votre parti, c'est donc une occasion pour apaiser les tensions !!
Avant son départ pour la Belgique, Affi était-il d'accord pour faire des déclarations à la presse ? Si oui, pourquoi s'est-il rebiffé ? Sinon était-il à court d'idées ?
Dire que tu es venu rencontrer votre chef pour mettre les choses en place afin de régler la crise qui secoue le parti et mieux affronter en ordre rangé les évènements à venir en 2020. Ou bien Affi avait-il d'autres surprises dans son sac ? En plus il s'est livré à beaucoup de manquements de retour à Abidjan. En tout cas Affi vient d'enfoncer le clou de la crise qui l'oppose au vrai FPI. Si Affi veut camper sur sa décision, il est temps qu'il donne un autre nom à son parti dissident.