Côte d’Ivoire/ Bamba Moriferé après son tête à tête avec Bedié : « Que cesse, ici et maintenant cette situation contraire à l’Etat de Droit républicain »

Par IvoireBusiness - Côte d’Ivoire. Bamba Moriferé après sa rencontre avec Bedié « Que cesse, ici et maintenant cette situation contraire à l’Etat de Droit républicain ».

Bamba Moriferé après sa rencontre avec Bedié le vendredi 13 juillet 2018 à Abidjan « Que cesse, ici et maintenant cette situation contraire à l’Etat de Droit républicain ».

Ce vendredi 13 Juillet 2018, le Professeur BAMBA Moriféré, Président du Rassemblement du Peuple de Côte d’Ivoire (RPCI), et Président de la Coalition « DEBOUT, SAUVONS LA COTE D’IVOIRE » a rencontré son Excellence le Président HENRI KONAN BEDIE, Président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire(PDCI), en sa résidence sise à Cocody.

Au cours de cette rencontre de haute portée politique, les deux responsables ont échangé sur la situation sociopolitique nationale des plus préoccupantes pour la paix et la stabilité de la Nation.

Les discussions ont porté sur les points suivants, notamment:

· La récente Révision des Listes Electorales(RLE) organisée par la CEI ;

· Les institutions régaliennes de la république ;

· La question des libertés démocratiques fondamentales.

Sur ces divers points, nous avons fait savoir au Président Henri Konan Bédié ce qui suit :

1. Sur La récente révision des listes électorales par la CEI : cette opération a été tout simplement bâclée. En effet, organisée seulement sur une semaine, elle a galvaudé l’esprit et la lettre de la Révision annuelle de la liste codifiée par le code électorale en vigueur dans notre pays. Cette opération, au regard du nombre de requérants enregistrés (moins de 10 % de la population cible enrôlés), a été un échec patent.

Pire, la « transhumance des électeurs », d’une circonscription à une autre, avec la complicité d’une CEI aux ordres a été faite dans le seul but d’orchestrer la fraude en amont, notamment à Divo, Soubré, au Plateau etc.

C’est pourquoi, le maintien dans sa forme et sa composition actuelle non consensuelles, de la Commission Electorale Indépendante (CEI) en faisant fi de la réforme exigée par les partis politiques et la Cour Africaine des Droits de l’homme et des Peuples est un déni de démocratie ;

2. Concernant les institutions régaliennes de la République, elles sont devenues tout simplement partisanes et participent de ce fait objectivement à la tentative de confiscation du pouvoir d’Etat par des moyens non démocratiques ;

3. Quant aux libertés démocratiques fondamentales, elles sont totalement bafouées, avec notamment :

· l’assassinat lâche et gratuit à Korhogo, dans une impunité totale, de Soro Kagnon, militant du RACI ;

· l’arrestation et l’incarcération sans fondement de Tchéidé Gervais, militant et membre dirigeant du Front Populaire Ivoirien (FPI), pour avoir participé à une marche démocratique et pacifique ;

· le maintien en prison sans jugement, de nombreux Ivoiriens, responsables ou non de partis politiques ;

· L’arrestation et l’incarcération d’un Imam, chose inédite en Côte d’Ivoire.

En somme, il s’agit là, ni plus ni moins, de la mise en cause de tous les acquis démocratiques obtenus de haute lutte dans notre pays depuis le 30 Avril 1990.

Face à une telle situation aussi grave que délétère, le Professeur BAMBA Moriféré, soucieux de la consolidation et l’enracinement du processus démocratique en Côte d’Ivoire, la réconciliation nationale, la cohésion sociale, la paix et la stabilité dans notre pays, a expliqué à son Excellence le Président Henri Konan Bédié, l’impérieuse nécessité du rassemblement de toutes les forces démocratiques républicaines et patriotiques, ainsi que toutes les forces vives de la Nation pour :

1. Que cesse, ici et maintenant cette situation contraire à l’Etat de Droit républicain ;

2. Créer les conditions idoines pour des élections démocratiques, transparentes, sincères, apaisées et pacifiques, seules à même de sauver la nation ivoirienne du chaos qui s’annonce et dont les conséquences pourraient à nouveau être imprévisibles pour notre Nation.

Fait à Abidjan, le 13 Juillet 2018

Professeur BAMBA Moriféré

PRESIDENT

Commentaires

PATRIOTES,
La lutte armée est inévitable pour reconquérir l'Indépendance et la Souveraineté de la Côte d'Ivoire. Une tout autre voie est non réaliste et une aventure sans lendemain, et donc sans issue.
Seule cette lutte mettra de l'ordre en Eburnie.

PATRIOTES,
Nous devons soutenir Mohamed Ouattara le Cyber-Activiste que le pouvoir de crapules cherchent à arrêter.
Nous devons aussi exiger la libération de l'Imam Aguibou Touré à cause du droit à la liberté d'expression du citoyen.
Nous soutenons ces deux personnes pour l'usage du droit à la parole.
"Au commencement était le Verbe..." (Jean 1).

À NOS AMIS EN HUMANITÉ LES MUSULMANS
Vous dont la croyance se fonde sur la récusation de la Sainte Incarnation et donc de la Divinité de Jésus-Christ, lisez, saisissez et comprenez ce qui suit.
1 - Dieu s'est fait homme afin que en ayant foi en Dieu on est aussi foi en l'homme.
2 - Dieu s'est fait homme afin que en croyant en Dieu on croit aussi en l'homme.
3 - Dieu s'est fait homme afin que Dieu soit le prochain de l'homme.
4 - Dieu s'est fait homme afin que l'homme perçoive Divinement son semblable.
5 - Dieu s'est fait homme afin que l'Amour, le Bien et la Bonté gouvernent les rapports humains.
6 - Dieu s'est fait homme afin que tout bien ou tout mal fait à son prochain le soient à Dieu ou contre Dieu.
7 - Dieu s'est fait homme afin que les rapports entre Dieu, le prochain et moi-même soient divins.
8 - Dieu s'est fait homme afin que les hommes pensent, parlent et agissent comme Dieu.
9 - Dieu s'est fait homme afin que Dieu soit le Modèle suprême de vie de l'homme et de l'Humanité.
10 - Dieu s'est fait homme afin que l'homme soit Saint et Parfait comme Dieu.
11 - Dieu s'est fait homme afin que l'homme devienne et soi Esprit né de l'Esprit.
12 - Dieu s'est fait homme afin de manifester à notre Humanité sa véritable et ultime Miséricorde aux fins de Rédemption et de Salut.
Alors la récusation de la Sainte Incarnation et donc de la Divinité de Jésus-Christ est source du Péché contre l'Esprit.
Le Péché contre l'Esprit :
a) récuser la Sainte Incarnation.
b) rejeter Jésus-Christ en tant que Dieu.
c) rejeter Jésus-Christ en tant que l'unique Sauveur de l'Humanité.
d) refuser d'avoir foi en Jésus-Christ et de croire en lui.
Ce sont là les étapes du Péché contre l'Esprit.
Ce péché ne saurait donc être pardonné par Dieu.
Celui qui pèche de la sorte jamais n'aurait accès au Royaume de Dieu.
C'est pourquoi l'Islam est Péché intégral contre l'Esprit.
La destination finale du musulman demeure donc l'Enfer.

PATRIOTES,

J'avais dit il y a un temps que le décès de Sandrine Varlet Polneau, une très belle dame, est un assassinat maquillé en suicide, pour rattrapage ethnique.
La preuve : à la surprise des forces de l'ordre, selon celles-ci, à l'endroit où le corps a atterri, aucun giclement de sang n'est constaté. Bizarre non !
En fait, cela prouve que cette Prof d'Université a d'abord été tuée puis son corps a été ensuite projeté par la fenêtre depuis le treizième étage par ses assassins.
Les deux familles, celle de la dame comme celle du mari, doivent œuvrer à l'établissement absolu de la vérité sur le décès de cette belle ivoirienne qui vient de nous quitter brutalement. De si tôt.

C'est la vérité mon frère ,la CI notre pays est dirigé par des assassins.on doit craindre pour nos vies.

PATRIOTES,

D'ici peu dramagène alassane ouattara doit impérativement quitter le pouvoir.
Des ivoiriens sont privés de liberté dans leur propre pays.
Des ivoiriens meurent tous les jours dans leur propre pays.
Des crimes de rituels mystiques sont commis tous les jours sur les ivoiriens.
Des sommes astronomiques quittent tous les jours la côte d'Ivoire pour des paradis fiscaux.
Des ivoiriens meurent faute de soins hospitaliers.
Pour toutes ces raisons, le couple diabolique constitué du mal élevé mossi dramagène ouattara et de sa sale dominique doit quitter impérativement le pouvoir. Trois mois encore de présence de ce couple sur le Sol ivoirien, c'est vraiment de trop.
Alors, Ivoiriens du Nord, du Sud, du Centre, de l'Est, de l'Ouest, soulevons-nous tous pour chasser ce couple diabolique du pouvoir : la lutte armée prendra un peu plus de temps, mais l'effet du soulèvement populaire sera immédiat et rapide.
Que ce soulèvement s'accompagne de prières ferventes.
Je dis bien, l'effet sera immédiat, ce couple disparaîtra du pouvoir.

IVOIRIENS, IVOIRIENNES,
Unissons-nous !
Unissons-nous !
Unissons-nous !
Notre union, notre Unité, sont indispensables pour chasser dramagène et sa sale dominique du pouvoir.
Trois mois à attendre, c'est de trop.
Le départ de ces mal élevés doit être accéléré et précipité.

IVOIRIENS DU NORD,

Vous avez accepté les mensonges d'un burkinabé pour massacrer d'autres ivoiriens croyant que ce menteur de mossi cherche véritablement votre bien, votre bonheur.
Mais ce que vous découvrez finalement, c'est que le bonheur ne vient pas du menteur et de son mensonge : c'est le malheur qui vient du mensonge. Ce que vous apprenez maintenant à votre dépens.

CHRÉTIENS,
En Syrie, en Corée du Sud, en Côte d'Ivoire, voici ce que Jésus-Christ dit très nettement au chrétiens non Catholiques. En effet, dit le Seigneur des Cieux à l'endroit de ces chrétiens : " Dès lors qu'ils méprisent Celle en qui je me suis incarné, qui est ma Mère et aussi Celle de l'Église, je ne les reconnais pas en tant que mes disciples, frères et sœurs. Ce mépris de ma Sainte Mère, eh bien, compte en sera tenu lors du Jugement."
Manque de pot pour ces prétendus chrétiens, le Jugement dernier est déjà en cours depuis la Sainte Pentecôte.
Lorsque le Seigneur reviendra dans sa Gloire, il portera pour chaque personne sur terre le Verdict du Saint Jugement qui suit depuis 2000 ans son cours.
Dès lors qu'il est encore temps pour sa conversion radicale à la Foi chrétienne, qui est la seule et unique Foi de la Rédemption et du Salut éternels, ces prétendus chrétiens se doivent de vite regagner l'Unique Église de Jésus-Christ sur terre, la très Sainte Église Catholique.
Jésus-Christ n'a point plusieurs églises, car il n'y a pas plusieurs "Simon-Pierre". Aussi, toute prétendue église en-dehors de Celle fondée sur Simon-Pierre, la très Sainte Église Catholique, n'est point de Jésus-Christ. Sont donc concernées toutes les confessions protestantes et autres.
Si le Christ laisse faire, c'est seulement pour un temps, celui de leur intégration dans sa Très Sainte Église Catholique. C'est le temps de leur conversion véritable.
Ces confessions sont donc prévenues et averties.