Scandale/Côte d'Ivoire: Le régime Ouattara délivre 600.000 actes de naissance aux élèves du primaire

Par Ivoirebusiness - Scandale/ Côte d'Ivoire. Le régime Ouattara délivre des actes de naissance à "600.000 écoliers".

Délivrance de 600.000 actes de naissance aux écoliers sur toute l'étendue du territoire national le 14 juin 2019 lors d'une cérémonie à Anyama en présence de Madame Dominique Ouattara, épouse du Président Alassane Ouattara.

Le gouvernement ivoirien annonce avoir procédé à la délivrance de 600.000 actes de naissance aux écoliers du primaire sur toute l'étendue du territoire national le 14 juin 2019 lors d'une cérémonie à Anyama en présence Madame Dominique Ouattara, épouse du Président Alassane Ouattara, et de Madame Clarisse Duncan, épouse du Vice-Président Daniel Kablan Duncan.
Ci-dessous le communiqué du cabinet de Madame Dominique Ouattara dont Ivoirebusiness a eu copie.

Déclaration à l’état civil: La Côte d’Ivoire délivre des actes de naissance à 600.000 écoliers

Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire a présidé une cérémonie officielle de remise symbolique d’extraits d’actes de naissance à plus de 600.000 écoliers, le vendredi 14 juin 2019, au Groupe Scolaire Ebimpé d’Anyama.

La cérémonie a enregistré la présence de Madame Clarisse Duncan, épouse du Vice-Président de la République ; M. Sansan Kambilé, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme ; M. Sidiké Diakité; Madame Kandia Camara, Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, ainsi que M. Aboubakar Kampo, Directeur pays d’UNICEF et de bien d’autres responsables d’agences du système des Nations Unies.

Organisée conjointement par l’UNICEF, le Ministère de l’Education Nationale, le Ministère de l’Intérieur et le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, l’opération spéciale s’est déroulée dans 14.000 écoles publiques sur toute l’étendue du territoire national, avec l’appui financier d’UNICEF France, UNICEF Suisse ainsi que du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (PBF).

Pour Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d’Ivoire, près de 39,9 % de l’effectif total des élèves du Primaire, n’ont pas été enregistré à l’état civil. Ce faible taux de déclaration des naissances des enfants à l’état civil entrave, selon Madame Dominique Ouattara, l’application de la politique de l’école obligatoire décidée par le Gouvernement depuis 2015.

« En effet, en dépit de toutes les audiences foraines organisées pour remédier à la situation des personnes dépourvues d’actes de naissance, des milliers d’élèves de nos écoles primaires ne sont toujours pas déclarés à l’état civil. Cet état de fait a pour conséquence d’exposer nos enfants à la déscolarisation ; ce qui compromet gravement leur avenir», a déploré la Première Dame. C’est pourquoi elle s’est réjouie de l’organisation de cette initiative du Gouvernement ivoirien qui a permis de recueillir des données d’état civil de plus de 600.000 enfants. «(…)

Je me réjouis que cette opération de déclaration de naissance des élèves à l’Etat Civil ait été un succès, car ce projet démarré, en mai 2017 a permis de délivrer, à ce jour, 630.748 actes de naissance », s’est réjouie Madame Dominique Ouattara. D’ailleurs devant le franc succès de cette initiative, la Première Dame a appelé de tous ses vœux l’organisation d’une deuxième opération qui permettra de prendre en compte les enfants qui n’ont pas été déclarés lors de cette première phase. Elle a terminé ses propos en invitant les parents à déclarer leurs enfants à l’état civil dès leur naissance afin de leur donner les meilleures chances de réussir leur vie.

M. Sansan Kambilé, Garde des Sceaux et Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme a dépeint l’ampleur de cette situation susceptible de plomber tout développement humain. Il a tenu à faire le point de la situation. Selon M. Sansan Kambilé, c’est dans le courant de l’année 2017 que le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme a été informé de ce que plus d’un million d’élèves de l’enseignement primaire ne disposaient pas d’acte de naissance.

Aussi face à cette situation, son département a élaboré une opération spéciale de délivrance d’acte d’état civil à ces élèves du primaire. Ainsi le 12 mai 2017, le Ministère de la Justice en liaison avec les départements ministériels concernés avec le soutien financier d’UNICEF a lancé ce projet de délivrance d’acte de naissance.

« Au total, ce sont 16.324 écoles primaires, 221 inspections de l’enseignement primaire qui ont été couverte. 672 centres d’état civil et 36 juridictions ont été mis à contribution. Sur un objectif initial de 1.165.325 élèves à déclarer à l’état civil, 809.734 fiches de déclaration de naissance ont été collectées dans les inspections de l’enseignement primaire, d’un coût global de 1.865.060.320 F CFA », a déclaré M. le Ministre.

Madame Kandia Camara, Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a, quant à elle, salué l’engagement de la Première Dame pour le bien-être des couches sociales faibles. Selon la première responsable de l’éducation nationale, la lutte contre les fléaux tels que l’apatridie et la non déclaration à l’état civil sont des priorités pour le Gouvernement.

Pour le Dr Aboubakar Kampo, responsable pays d’UNICEF, il est important que le Gouvernement pose des actions durables pour éliminer ce problème. Aussi, il recommande la mise en place de mécanismes pour capter les enfants dès la naissance dans les maternités. Ensuite, il recommande de régler de façon flexible la situation des enfants non déclarés à l’état civil.

M. Amidou Sylla, maire d’Anyama a aussi tenu à saluer la présence de la Première et son engagement pour le bien-être des enfants.

Signalons que la Première Dame a offert des dons en nature et en espèces, ainsi que des équipements pour l’école d’une valeur de 28 millions F CFA.

Sercom Dominique Ouattara

Commentaires

MUSULMANS, MUSULMANES,

Voici une vidéo qui va vous édifier ou vous éclairer dans votre foi et votre croyance.

La vidéo :

https://youtu.be/alcRBdeJlB4

Excellente lecture.

PATRIOTES,

Les prétendues histoires entre les deux criminels, le mossi sarkonite et celui qui se dit ivoirien mais qui fut des acteurs principaux des massacres des Ivoiriens pour le compte du premier, ne m'intéresse pas du tout.
Quiconque se dit patriote ne doit point croire aux prétendues frictions entre ces deux sanguinaires qui doivent tôt ou tard se retrouver en Enfer où ils sont déjà destinés.
Croire à ces histoires, c'est se complaire à être dupe. Et benêt.
Mettez-vous donc à l'écart de ces deux mal élevés. Buveurs du sang humain. Et disciples de Lucifer.
Spirituellement, ils sont déjà condamnés pour l'Enfer.

Qu'en est-il de tous les pbs du pays ? Il se fout du peuple ivoirien. Decidement l'agent des tenebres insiste. Ce qu'il est venu chercher chez ns on va lui donner ca.

dominique mossi est la maman de Lucifer. Et du Mal. Elle est de ce fait une véritable antichrist dans l'Église.
Aucun prêtre ne doit être complaisant au point de lui donner la Sainte Hostie. Au risque de subir la foudre du Seigneur.
dominique burkinabé est donc la mère de l'Enfer.

QUI EST IVOIRIEN OU IVOIROIS ?????
IL nous faut tout simplement RE- CONSTITUER L'HISTOIRE FAMILIALE ( a travers le temps et l'espace) de chacune des 60 groupes ethniques de notre patrimoine culturel..... Chacun de nous connait son PERE et SA MERE.. Remontons donc notre ARBRE FAMILIAL a travers le temps et l'espace....
Cela s'appelle LA GENEALOGIE OU L'HISTOIRE FAMILIALE..
Ceci est culturel et sociologique et pas du tout politique...

La black widow qui se croit proprietaire de la CI prepare ainsi la fraude du parti lubrifie de son burkinabe de mari dans 12 ans a venir.
Ces enfants auront 18 ans au moins ds 10 a 12 ans et se diront ivoiriens meme si leurs parents sont toujiurs des etrangers.

Ce qu'on nous dit pas, c'est le pourquoi ces eleves du primaire sont sans acte de naissance. SI vous suivez bien un enfant du primaire a au moins 4 et plus 12 ans . Losqu'ils sont venue au monde, Ouattara et compagnie avait déjá divisé le pays et nous avons recus au Sud des milliers de déplacer comprends évidemment plusieurs femmes enceintes. deviner donc aisément qui sont les pompiers pyromanes.

C'est le prolongement du phénomène d'orpaillage clandestin dénoncé par le Président Aimé Henry Konan BEDIE. Des gens venus d'autres cieux veulent s'enrichir à la vitesse de la lumière. Ils utilisent tous les moyens. Allez y voir dans nos contrées où les "Glossos" pêcheurs maliens utilisent toute sorte de méthodes pour avoir du poisson et vous comprendrez que les propos de mon Président Bédié sont plus que d'actualité et épousent l'air du temps. J'ai plus de la soixantaine, dans ma jeunesse je n'ai vu tant de crimes commis dans mon pays la Côte d'Ivoire.
Alassane a décidé de pousser les limites de la CI jusqu'au bord de la Méditerranée. Il s'y prend très bien. Regarder et vous comprendrez.
S'il pouvait par un quelconque pouvoir magique leur transférer les richesses (forêts, pluies, sous-sol, sol, végétation, hydrographie,etc.), valeurs humaines (amour, hospitalier, accueil, doueur...) de ce pays, il ne lésinerait pas sur les moyens.
Seulement, jusque-là, il a ignoré quelque chose....C'est ça qui le conduira à sa perte et ceux qui naivement se sont laissés abuser n'auront que des remords.
Rendez vous dans les quartiers comme Abobo base arrière de la rebellion de Alassane et parlez de lui, c'est sur leur ignorance qu'il a bâti sa stratégie et aujourd'ui ce bétail életoral ne cache plus son amertume. Mais ça c'est rien, le plus difficile est en cours de route. Ces gens acueillis par leurs tuteurs à l'endroit de qui ils étalent une haine visérale rasent les murs.
Seigneur merci de n'avoir permis de voir ce que je vis. Je confie l'âme de ces nombreux innocents que l'obstination de ouattara à être coûte que coûte président de ce pays a causé. Entre celui qui acueille un étranger sous son toit et l'étranger qui s'impose par la force pour chasser son tuteur; Qui a fait ta volonté? Aide ce peuple de Côte d'ivoire meurtri à se débarrasser de son oppresseur. J'ai ainsi prié au nom de la sainte TRINITE Père, Fils et Saint-Esprit

Le lieu choisi pour la délivrance de ces actes de naissance n'est pas fortuit. C'est une commune du rdr et ce terrain est reputé pour être le fief de la fraude.