Purge des pro-SORO dans l’armée : Le Colonel Losseny Fofana remplace le Colonel Vetcho à la tête du 3è bataillon de Bouaké

Par APA - Purge des pro-SORO dans l’armée. Le Colonel Losseny Fofana remplace le Colonel Vetcho à la tête du 3è bataillon d’infanterie militaire de Bouaké.

Le Colonel Losseny Fofana (centre) remplace le Colonel Vetcho (gauche) à la tête du 3è bataillon d’infanterie militaire de Bouaké.

APA-Bouaké (Côte d’Ivoire)

Le Colonel Losseny Fofana a officiellement pris fonction en tant que chef de corps du 3è bataillon d’infanterie militaire de Bouaké, dans le Centre-Nord ivoirien lors d’une cérémonie de passation de commandement présidée, jeudi, par le Colonel-major Ali Justin Dem, chef d’état-major de l’armée de terre, a constaté APA sur place.

Le Colonel Losseny Fofana remplace à ce poste son frère d’arme et ami, le Colonel Hervé Touré dit « Vetcho », rappelé pour d’autres fonctions à l’état-major des Forces armées de Côte d’Ivoire, à Abidjan, dans la capitale économique du pays.

Agé de 45 ans et père de 3 enfants, Losseny Fofana alias « Loss » était depuis 2011, le chef de corps du Bataillon de sécurisation de l’Ouest (BSO).
C’est en 2016, que le Colonel Vetcho a été expressément appelé à la tête du 3è Bataillon d’infanterie militaire de Bouaké, alors que ce corps regroupant les fantassins de l’Armée ivoirienne tanguait sous de violentes revendications d’ordre corporatif et pécuniaire.

Remerciant la haute hiérarchie militaire pour cette « grande marque de confiance » placée en sa personne , lors de sa prise de parole, le nouveau chef de corps du 3è Bataillon d’infanterie de Bouaké a également souhaité rendre « hommage » à son prédécesseur, le Colonel HervéTouré « pour l’énorme effort abattu durant son temps de commandement dans un contexte assez particulier et très difficile qu’il a pu gérer et éviter le pire ici à Bouaké ».

Le président ivoirien, Alassane Ouattara a procédé le 6 mars dernier à la signature de plusieurs décrets portant promotion, nomination ou confirmation au sein des forces armées de Côte d'Ivoire, de la gendarmerie nationale et des forces de sécurité intérieure.

Au titre du cabinet du ministre d’Etat, ministre de la défense
Conseiller technique terre du ministre de la défense : Colonel major N’goran Léon
Inspection générale des armées
Inspecteur de l’Armée de Terre : Colonel-major Diarrassouba Zoumana
Officier traitant : Colonel Ouattara Issouf
Au titre des armées
Etat-major général
Chef de la division organisation et ressources humaines : Commissaire – Colonel Oka Olivier
Chef de la division études générales et règlementation : Colonel Yao N’guessan Jean-Claude
Chef de la division sante et actions sociales : Médecin-Colonel Chikaya Edouard René Marie Yobouet
Chef de la division renseignement : Colonel Traoré Dramane
Chef de la division opérations : Colonel Kouamé Joseph Allah
Chef de la division logistique et infrastructures : Colonel Kirouin Bernabé
Chef de la division des systèmes d’information et de communication Colonel Koffi Ferdinand Kouadio
Chef de la division emploi – stages : Colonel Thoumé Hervé
Au titre des régions militaires
1ère Région militaire Abidjan
Commandant 1ère R.M : Colonel Yao Koffi Aimé
Commandant en second : Colonel Nanga N’Drin Francis
2ème Région militaire Daloa
Commandant 2ème R.M : Colonel Doua Michel
Commandant en second : Colonel Sia Modeste
3ème Région militaire Bouaké
Commandant 3ème R.M : Colonel Ouattara Zoumana
Commandant en second : Colonel Moké David
4ème Région militaire Korhogo
Commandant 4ème R.M : Colonel Cissé Mamadou Dassira
Au titre de l’armée de terre
Etat-major
Sous-chef d’Etat-major Colonel Chérif Ousmane
Chef du Bureau opérations : Colonel Yaké Zingbé Charles
Chef du Bureau Emploi-stages : Lieutenant-Colonel Atto Thibaut Judicael
Chef du bureau des ressources humaines : Colonel Aké Ako Toussaint
Chef du Bureau des systèmes de transmission-informatique et communication : Lieutenant-colonel Tié Bi Boty Alphonse
Chef du bureau équipement et soutien technique : Lieutenant-colonel Kouakou Brou
Chef du Commissariat : Commissaire – Colonel Agré Dindji Blaise
Chef du bureau santé et actions sociales : Médecin- Colonel Sézi Banh Pierre
1er Bataillon des commandos et des parachutistes
Chef de Corps : Chef de Bataillon Koupé Silué
Commandant en second : Chef de Bataillon Mlan Kouassi Saint-Clair
1er Bataillon d’infanterie d’Akouédo
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Okou Atsin
Commandant en second : Chef de Bataillon Soro Daouda
1er Bataillon Blindé d’Akouédo
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Gueffié Pacôme Alban
Commandant en second : Chef d’Escadrons Ouattara Meyerigue André
Bataillon d’artillerie sol-air d’Akouédo
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Kouassi Jean Bruno
Commandant en second : Chef d’Escadron Assi Constant
3ème Bataillon d’infanterie de Bouaké
Chef de Corps : Colonel Fofana Losseny
Commandant en second : Chef de Bataillon Dié François
Bataillon d’artillerie sol-sol (BASS) de Bouaké
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Hobbah Koffi Eric
Commandant en second : Chef de Bataillon Sadia Bah
Bataillon de sécurisation du Nord-Ouest (Odienné)
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Kouakou Kouamé
Commandant en second : Chef de Bataillon Soa Valery
Bataillon du génie de Bouaké
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Melarmel Rosenberg
Commandant en second : Lieutenant-colonel Bakayoko Adama
2ème Bataillon d’infanterie de Daloa
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Fodio Kouadio Olivier
Commandant en second : Chef de Bataillon Djama Axel
Bataillon de sécurisation de l’Est (Bondoukou)
Chef de Corps : Colonel Ouattara Morou
Commandant en second : Lieutenant-colonel Asséké Nazaire
Bataillon de sécurisation du Sud-Ouest (San-Pédro)
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Gnangoran Kouassi Désiré
Commandant en second : Chef de Bataillon Yapo Gnangui Donatien
Bataillon de sécurisation de l’Ouest (Man)
Chef de Corps : Colonel Soro Dramane
Commandant en second : Chef de Bataillon Amontchi Démosthène
4ème Bataillon d’infanterie de Korhogo
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Ouattara Abou
Commandant en second : Chef de Bataillon Seahet de Gohouo
Au titre de l’armée de l’air
Sous-chef d’Etat-Major : Colonel – major Ehui Bleoue Roger
Chef du Bureau Emploi - Opérations : Colonel Dosso Mahamoud
Chef du bureau des ressources humaines : Colonel Koukoua Olivier
Chef du Bureau des systèmes de transmission-informatique et communication : Colonel Kouakou Boko
Chef du bureau équipement et soutien technique : Colonel Brou Kouamé Raoul
Chef du Commissariat : Commissaire – Colonel Boadi Assoumou Julien
Chef du bureau santé et actions sociales : Médecin – Lieutenant-Colonel Agoh Serges
Commandant de la base aérienne d’Abidjan : Colonel – major Touré Famma
Commandant de la base aérienne de Bouaké : Colonel Kouaho N’guetta Juline
Commandant des fusiliers commandos : Chef de Bataillon Bouadi Yapo Grégoire
Commandant de l’unité de Commandement et des Services : Colonel Kouadio Kouamé Lambert.
Au titre de la Marine nationale
Etat-major
Sous-chef d’Etat-major: Colonel Koné Amara
Chef du Bureau opérations : Capitaine de Corvette Yéman Sran Achille
Chef du Bureau Emploi-stages : Capitaine de frégate Dadié Bazey Charles
Chef du bureau des ressources humaines : Capitaine de frégate Ehu Gnamien Daniel
Chef du Bureau des systèmes de transmission-informatique et communication : Capitaine de vaisseau de 1ère classe Sanogo Siaka
Chef du bureau équipement et soutien technique : Lieutenant de Vaisseau Adia Franck
Chef du Commissariat : Commissaire – Commandant Bindé Amian
Chef du bureau santé et actions sociales : Médecin Lieutenant-Colonel Ouattara Seydou
Commandant du centre de formation navale : Capitaine de corvette Guié Mouégnan Ghislain
Commandant de l’Unité de Commandement et de soutien : Officier d’Administration 1ere Classe Korandji Kouao
Commandant du Groupement des fusiliers Commandos : Capitaine de corvette Palé Djami
Commandant du Patrouilleur de l’émergence : Capitaine de Corvette Kati Coulibaly
Commandant du Patrouilleur le Bouclier : Lieutenant de Vaisseau Siriki Fofana
Commandant du Patrouilleur Capitaine de frégate SEKONGO : Lieutenant de Vaisseau Allo Cédric
Commandant du Patrouilleur l’Atchan : Lieutenant de Vaisseau Djaiblond Kouakou
Commandant de la flottille lagunaire : Capitaine de Corvette Tago Teddy Rocher
Commandant de la base navale d’Abidjan : Capitaine de Corvette Ahico Gilles Essigan
Commandant de la base navale de San-Pédro : Lieutenant de Vaisseau Lella Kouassi
Commandant de la base lagunaire d’Adiaké : Capitaine de Corvette Eddy Mindi
Commandant de l’Atelier de la Marine Nationale : Okié Honrin
Au titre des Forces spéciales
Commandant en second : Chef de Bataillon Sékongo Kitchafolwori
Commandant de la base d’Adiaké : Chef de Bataillon Kouakou Hervé
Commandant de la base de N’dotré : Chef de Bataillon Gondo Marc Joël
Commandant de la base Abidjan : Chef de Bataillon Coulibaly François Réné Nagaki
Commandant de la base de Yamoussoukro : Chef de Bataillon Gohoré Bi Zogbo Alain
Commandant du Centre d’instruction : Chef de Bataillon BABLI GUY
Au titre du commandement des écoles et centres de formation
Commandant des Ecoles et Centres de formation (avec rang de Sous-Chef d’Etat-major d’Armée) : Colonel-major Traoré Zanan Ahmed
Commandant en second des Ecoles et Centres de formation : Colonel Jean Hubert Ouassénan
Au titre de l’Ecole nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) Bouaké
Chef de Corps : Colonel Kouassi Vigone Eustache
Commandant en second : Chef de Bataillon Kouassi N’dri Roselyne
Au titre de l’Ecole militaire préparatoire technique (EMPT) Bingerville
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Danho José Parfait
Commandant en second : Lieutenant-colonel Yéo Yepessina Marius
Au titre du Centre inter-armées de formation initiale des militaires (CIFIM) Séguéla
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Nébout Antoine Roger
Commandant en second : Capitaine N’Golo Konaté Soumaïla
Au titre des Unités rattachées à l’Etat-major général des armées (UREMGA)
Commandant des UREMGA (avec rang de Sous-chef d’Etat-major Général des Armées) : Colonel Ouattara Issiaka
Au titre de la Garde Républicaine
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Dembélé Bassaro
Commandant en second : Lieutenant-colonel Kouassi Germain
Au titre du Bataillon de commandement et des services (BCS/ EMGA)
Chef de Corps : Colonel Koné Gaoussou
Commandant en second : Chef de Bataillon Yoman N’cho Michel
Au titre du Groupement ministériel des moyens généraux (GMMG)
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Inza Fofana
Commandant en second : Lieutenant-colonel Dua Kouassi Norbert
Au titre du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (G.S.P.M)
Chef de Corps : Colonel Sako Issa
Commandant en second : Colonel Koné Naklan
Au titre du Bataillon train
Chef de Corps : Chef de Bataillon Louaty Sahi Michel
Au titre du Commandement des musiques militaires
Chef de Corps : Lieutenant-colonel Any-Grah Hargina Vladimir
Commandant en second : Chef de Bataillon Adjoman Kouadio Evariste
Au titre de la Gendarmerie nationale
Etat-major du commandement supérieur
Inspecteur de la Gendarmerie nationale : Colonel-major Abé Séka Arsène
Inspecteur des services techniques : Colonel-major Obou Gadau Valentin
Inspecteur technique chargé du contrôle du service de la Gendarmerie territoriale : Colonel Yapo Yapo Denis
Inspecteur chargé des enquêtes judiciaires et administratives : Colonel Dosso Ibrahima
Inspecteur technique chargé du contrôle de la formation : Colonel Akapo Koua Jules
Conseiller Opérationnel CSG : Colonel-major Ayémou Senindja Roger
Conseiller Technique CSG : Colonel Nanga Légré Jérôme
Commandant division des ressources financières : Colonel Olloé Antoine
Chef division organisation emploi : Colonel Appia Simon Pierre
Chef division des ressources humaines : Lieutenant-colonel Camara Kinanya Alain
Chef cabinet : Lieutenant-colonel Fadiga Alassane
Chef division logistique : Lieutenant-colonel Coulibaly Bernard
Chef division télécommunication et informatique : Lieutenant-colonel Oulou Serges
Commandement des écoles
Commandant des écoles : Colonel Etté Djadji Georges
Commandant de l’école gendarmerie Abidjan : Colonel Bakayoko Lassana
Commandant de l’école gendarmerie Toroguhé : Lieutenant-colonel Akassi Mandou Amon
Gendarmerie territoriale
Commandant de la gendarmerie territoriale : Colonel Yéo Ousmane
Commandant de la 1° Légion territoriale : Colonel Boli Dégui Florent
Commandant de la 2° Légion territoriale : Colonel Kouakou Edoh Guillaume
Commandant de la 3° Légion territoriale: Lieutenant-colonel Diomandé Douagon Laye
Commandant de la 4° Légion territoriale : Colonel Dago Wakoubo Théodore
Commandant de la 5° Légion territoriale : Lieutenant-colonel Krah Kouakou Auguste
Commandant de la 6° Légion territoriale : Lieutenant-colonel Aïdara Ibrahima
Gendarmerie mobile
Commandant de la gendarmerie mobile : Colonel M’bahia Alexandre
Commandant de la 1° Légion mobile : Lieutenant-colonel Koné Sounan
Commandant de la 2° Légion mobile: Lieutenant-colonel Fofana Brahima
Commandant de la 3° Légion mobile : Lieutenant-colonel Kouakou Koffi Serge
Commandant de la 4° Légion mobile : Lieutenant-colonel Tangba Parfait
Commandant de la 5° Légion mobile : Lieutenant-colonel Coulibaly Lanzeni Yassongui
Unités spécialisées
Commandant des unités spécialisées et de l’Unité d’intervention de la gendarmerie nationale : Colonel Bassanté Badara Aly
Commandant de l’Escadron protection haute personnalité (EPHP) : Chef d’Escadron Koné Drissa
Commandant du Groupe escadrons Blindés (GEB): Lieutenant-colonel Koné Pélardjou Brahima
Commandant du Groupe de sécurité portuaire Abidjan (GSP) : Lieutenant-colonel Diarrassouba Mory
Commandant du Groupe Sécurité aéroportuaire : Colonel Madou Yéo
Commandant du Groupe sécurité portuaire San-Pedro (GSP) : Chef d’Escadron Séyo Francis
Unités rattachées au CSG
Commandant de l’Unité de lutte contre l’insécurité rurale : Colonel Coulibaly Diomonhoulé
Commandant de la Brigade de sécurité rurale 1 : Chef d’Escadron Sonkondé Issa
Commandant de la Brigade de sécurité rurale 2 : Chef d’Escadron Zoh Loua Jean

CK/ls/APA

NB: Le titre est de la rédaction.

Commentaires

POURQUOI VOUS NE FAITES RIEN VOUS N'AVEZ PAS ASSEZ SOUFFERT LES ETRANGERS QUI SOUHAITENT EXTERMINER LES IVOIRIENS SONT CERTES NOMBREUX A ABIDJAN SI VOUS PRENEZ CONTACT AVEC TOUS NOS PARENTS DES VILLAGES VOUS FIXEZ UNE SEMAINE PENDANT LAQUELLE TOUS LES IVOIRIENS SE MOBILISENT POUR DEMANDER A DRAMANE DE QUITTER LA PRESIDENCE IL PARTIRA LE RDR N'EST QUE DES MALIENS, BURKINABES, GUINEENS, ET TOUS LES AUTRES QUI VEULENT PRENDRE LA CÔTE D'IVOIRE .
VOUS AVEZ VU COMMENT L'ARMEE FRANçAISE DESCENT EN C.I. DRAMANE A DEJA ARME TOUT CE MONDE QUE JE VIENS DE CITER IL ATTEND L'APPROCHE DES ELECTIONS POUR DECLENCHER LA GUERRE S'IL VOIT QUE LES IVOIRIENS SONT TOUJOURS OPPOSES A SON 3 E MANDAT
vous pouvez au moins brûler leur siège de FRANC MAçONNERIE CE QUI LES AFFAIBLIRA AUTREMENT DIT IL N'y a aucun espoir
dans quel pays a t on vu des élus chassés de l'assemblée SI VOUS ATTENDEZ 2020 CE SERA DOMMAGE

POURQUOI VOUS NE FAITES RIEN VOUS N'AVEZ PAS ASSEZ SOUFFERT LES ETRANGERS QUI SOUHAITENT EXTERMINER LES IVOIRIENS SONT CERTES NOMBREUX A ABIDJAN SI VOUS PRENEZ CONTACT AVEC TOUS NOS PARENTS DES VILLAGES VOUS FIXEZ UNE SEMAINE PENDANT LAQUELLE TOUS LES IVOIRIENS SE MOBILISENT POUR DEMANDER A DRAMANE DE QUITTER LA PRESIDENCE IL PARTIRA LE RDR N'EST QUE DES MALIENS, BURKINABES, GUINEENS, ET TOUS LES AUTRES QUI VEULENT PRENDRE LA CÔTE D'IVOIRE .
VOUS AVEZ VU COMMENT L'ARMEE FRANçAISE DESCENT EN C.I. DRAMANE A DEJA ARME TOUT CE MONDE QUE JE VIENS DE CITER IL ATTEND L'APPROCHE DES ELECTIONS POUR DECLENCHER LA GUERRE S'IL VOIT QUE LES IVOIRIENS SONT TOUJOURS OPPOSES A SON 3 E MANDAT
vous pouvez au moins brûler leur siège de FRANC MAçONNERIE CE QUI LES AFFAIBLIRA AUTREMENT DIT IL N'y a aucun espoir
dans quel pays a t on vu des élus chassés de l'assemblée SI VOUS ATTENDEZ 2020 CE SERA DOMMAGE