Politique: Déclaration des Partis d'opposition relative à la reforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI)

Par Ivoirebusiness - Politique. Déclaration des Partis d'opposition relative à la reforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI).

Vendredi 01 février 2019. Abidjan. Des partis politiques de l`opposition ivoirienne ont fait une déclaration relative à la reforme de la commission électorale indépendante (CEI) et l`actualité politique.

Des Partis politiques de l’opposition réunis ce jour au siège du Pdci-Rda ont animé un point de presse et publié un communiqué dont nous vous proposons ci-dessous l'intégralité.

Le lundi 21 janvier 2019, des partis politiques de l’opposition ont été conviés par le Gouvernement, à une rencontre à la Primature, à l’effet de discuter de la recomposition de la Commission Electorale Indépendante (CEI), pour tenir compte de l’injonction de la Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, dans son arrêt du 18 novembre 2016. En effet, comme l’avaient réclamé les partis politiques de l’opposition et les organisations de la société civile, notamment I’APDH, la Cour exige de la Côte d’Ivoire qu’elle mette fin à la violation de son engagement de créer un organe électoral indépendant et impartial, ainsi que son engagement de protéger le droit à l’égalité devant la loi, et à la protection égale par la loi.

Au cours de cette rencontre, le Gouvernement a demandé aux partis politiques présents, de lui transmettre leurs propositions, quant à la recomposition de la Commission Electorale Indépendante (CEI), dans un délai de quinze (15) jours.

Les partis politiques de l’opposition réunis ce jour 30 janvier 2018 au siège du PDCI, tiennent à faire les observations suivantes :

Sur la réforme de la CEI
Concernant l’objet de la rencontre, les partis politiques de l’opposition rappellent que leurs exigences portent, comme l’a également ordonné la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, sur une réforme profonde de la CEI. Cette réforme, mainte fois réclamée par les partis de l’Opposition, devra déboucher sur la mise en place d’un organe totalement indépendant et impartial, conforme aux standards internationaux.
Les partis de l’opposition considèrent, en outre, que les questions qui relèvent du cadre général et institutionnel des élections et relatives au code électoral, à la liste, à la cartographie électorales et à la sécurisation des élections, sont partie intégrante de la concertation nationale sur la réforme de la CEI.

Quant à la méthode proposée par le gouvernement, il est utile de rappeler que la question de la Commission Electorale Indépendante, est une affaire nationale, impliquant l’ensemble des partis politiques et des forces vives, comme cela a été le cas, lors de la mise en place de la CNE en 2000. En conséquence, en lieu et place de la méthode élective et partielle, proposée par le Gouvemement, les partis politiques de l’opposition exigent la convocation d’une large concertation consensuelle et inclusive, dans un cadre tripartite, comprenant les partis politiques, les organisations de la société civile et le Gouvernement.
Sont également concernées les institutions en charge des arbitrages et du contentieux électoral, que sont le Conseil Constitutionnel et la Cour Suprême.

Toutes ces questions comme nous le savons tous, sont consubstantielles à la démocratie véritable, à l’Etat de droit, à la bonne gouvernance, ainsi qu’à la séparation des pouvoirs.
Or, malgré les insuffisances de l’actuelle CEI et les graves troubles qui ont émaillé les dernières élections locales couplées, le Premier Ministre, contre toute attente, dans sa lettre d’invitation aux partis politiques, affirme : " la commission a organisé avec efficacité, les élections présidentielles de 2015, le Référendum de 2016, ainsi que les sénatoriales de 2018 "

La vérité est que ces élections, en particulier les dernières élections locales, ont été encore mal organisées et que des violences nombreuses les ont émaillées et qu’elles ont abouti à des morts et à des contestations répétées.

C’est donc à notre grand étonnement, que le Gouvernement se félicite, d’une commission électorale partiale et instrumentalisée. Les partis de l’opposition s’indignent et s’insurgent vigoureusement contre cette posture.

Enfin, jugeant indispensable et urgente, l’instauration en Côte d’Ivoire, d’un instrument de gestion des élections, propice à des scrutins transparents, justes et crédibles, conditions essentielles à une vie démocratique véritable, à l’Etat de droit et à une paix durable dans notre Pays, les partis de l’opposition réitèrent leurs exigences pour l’ouverture de discussions larges et inclusives, ainsi que l’extension du débat sur la CEI, à l’ensemble des questions touchant au cadre juridique et institutionnel des élections en Côte d’Ivoire.

Sur le contexte sociopolitique national
L’opposition ivoirienne ne peut assister impassible, à la continuité des poursuites et à l’incarcération des élus, sans égard pour leurs privilèges constitutionnels, en violation des lois de la République.
Enfin, les partis politiques de l’opposition, jugent inacceptables, ces dérives autoritaires et profondément dommageables à la paix civile, au développement et à l’image de notre Pays et exigent : la libération immédiate des élus injustement incarcérés, notamment le Député Alain Lobognon, l’arrêt de toutes les poursuites à leur encontre, de tous les Maires victimes des décisions arbitraires récentes et la levée sans délai de toutes les mesures anticonstitutionnelles de mise sous tutelle des communes.

En conséquence, les partis de l’opposition dénoncent et condamnent, avec la dernière énergie, la caporalisation des institutions de la République, dont se sont fait l’écho des déclarations de protestation successives, des Syndicats de la Magistrature, du Barreau de Côte d’Ivoire, de la Conférence des Evêques catholiques et de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie de l’Union Parlementaire, ainsi que d’Amesty International.

Fait à Abidjan, le 30 Janvier 2019

Ont signé

Parti Démocratique de Côte d’Ivoire-(PDCl-RDA)
Henri Konan BEDIE

Mouvement des Forces d’Avenir
Soro Brahima

Parti Ivoirien des Travailleurs
Ahizi Aka Daniel

Ligue des Mouvement pour le
Progrès (LMP)
Kabran Appiah

Front Populaire Ivoirien /Alliance des Forces Démocratique de Côte d’Ivoire
(FPI/ AFD-CI)
KONAN Christine

Union Républicaine pour la Démocratie
Danielle BONI CLAVERIE (MME)

Rassemblement du Peuple de Côte
Pr. BAMBA Morifere

Union des Socio Démocrates (U.S.D)
Henri Niava

Rassemblement pour la Paix, le progrès et le Partage
OUATTARA GNONZIE

Rassemblement pour la Paix et la concorde (RPC-PAIX)
Lagou Adjoua Henriette

CAP- Unir pour la Démocratie et le Développement (CAP-UDD)
Florent ASSIELOU

Front Socialiste pour l’Independence et la Iiberté (FSIL)
Hippolyte GAHA DEGNA

Union pour le Progrès National (UPN)
Léon VEHI

Alliance de la Démocratie en Côte d’Ivoire
LUCE Marcel KRONEL AKPA

Rassemblement des verts Ivoiriens (RAVI)
Rose KONE (MME)

Congrès pour la Renaissance Ivoirienne et Panafricaine
Abel NAKI

Mouvement pour la Promotion des Valeurs Nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI)
SEKONGO Félicien

Parti de la Renaissance Démocratique et du Développement (PRDD)
Loulou Yoro

Parti Communiste Révolutionnaire de Côte d’Ivoire PCRCI)
EKISSYA HI

La Nouvelle Côte d’Ivoire
Kpangui Moro Albert

Commentaires

PATRIOTES,
Nous venons d'effectuer un grand pas vers la libération de la Côte d'Ivoire par celle de PAPA et de CHARLES.
Mais n'oublions pas nos frères et sœurs FDS, CARTON NOIR, et AUTRES, qui demeurent jusqu'ici injustement privés de liberté par le mal élevé mossi dramagène wattra.
Nous devons nous mobiliser pour que ces frères et sœurs recouvrent leur liberté totale. Car il ne doit exister en Côte d'Ivoire aucun prisonnier politique qui vit privé de liberté par le mal élevé sarkonite fils de mossi.
Dans la diaspora comme en Côte d'Ivoire la mobilisation doit être totale et déterminée. Ce, sans faille notre engagement à la Liberté, à l'Indépendance et à la Souveraineté.
Comme je l'ai dit tantôt la libération de PAPA et de CHARLES doit servir de booster à notre lutte.
Demeurons mobilisés plus que jamais donc jusqu'à la victoire finale.
Le pays nous appelle. PAPA nous appelle. CHARLES nous appelle. Nos prisonniers politiques nous appellent.
Écoutons et entendons-les.
Jésus-Christ et la Vierge Mère sont avec nous et nous demandent la Foi dans le Combat de Délivrance de la Côte d'Ivoire. Et aussi de l'Afrique.
Car sachons qu'en Occident se trouvent des personnes qui travaillent à réduire drastiquement le Peuple Noir en Afrique comme ailleurs dans le monde par deux biais : l'épandage dans le ciel de produits pathogènes au travers des virus et bactéries travaillés en Laboratoires - qui procurent des maladies - et ceux stérilisants ; des médicaments altérés par frelatage pour soit aggraver ou empirer les maladies soit pour en procurer. Tous ça destiné aux Noirs du monde tout particulièrement ceux du Continent africain. Mais aussi d'autres peuples du monde sont tout visés : latino américains ; asiatiques ; européens de l'Est.
Attention, veillons et luttons sans relâche. Et soyons tout aussi vigilants.

2020 est réglé, c'est calé, c'est bouclé, alors, qu'est-ce que vous pouvez bien attendre d'une CEI reformée? Vous êtes pitoyables, le meilleur collaborateur de l'occident impérialiste, c'est le RHDP, qui ne vous considère même pas.
-------------------------
L'adversaire de taille du RHDP, c'est LMP de Gbagbo Laurent. Et il arrive, juste quelques escales, mais il sera là, et c'est ça le vrai point.

...

PAPA,
Tu viens enfin d'être libérés. Et dois des remerciements. Mais à qui ?
D'abord à Jésus-Christ et à la Vierge. Souviens-toi. Lorsque les mal élevés et crapules sarkozy, ban-ki-moon, wattra alassassin dramagène, et tous leurs acolytes s'apprêtaient à attaquer très très injustement la Côte d'Ivoire, le Peuple-Ivoire et ton saint Gouvernement, le Seigneur et celle en qui il s'est incarné pour notre Rédemption et notre Salut, se sont manifestés spectaculairement dans le Ciel comme sur la Terre Ivoiriens. Le message est clair : le Ciel voit tout ce que les agresseurs s'apprêtent à faire et feront dans la deuxième Patrie de Dieu au monde. Le mal élevé et voyou sarkozy des jours durant a déversé des tonnes de bombes sur ta tête mais aucune ne t'a détruit. Le même mal élevé sarkozy t'a fait arrêter et son complice mossi tout aussi mal élevé que lui t'a privé de liberté, pendant huit mois dans le Nord du Pays de Dieu et de la Vierge. On t'a maintes fois empoisonné mais l'infinie Bonté de Jésus-Christ a rendu inefficaces toutes les tentatives. Puis il y a eu une parodie de procès - les magistrats qui y ont été instrumentalisés doivent bien se tenir désormais car bientôt ils devront rendre compte au Peuple leurs actions - au terme duquel tu as été déporté par transfèrement à l'Haye. Là-bas tu y a passé huit ans de ta vie pour te voir aujourd'hui libre car le dossier monté crapuleusement contre toi s'est avéré être un tas d'immondices procédant des mêmes voyous étrangers à ton pays. Dans ce chemin de croix politique, tu n'étais pas abandonné à toi-mêmes : le Christ et la Vierge Mère étaient à tes côtés et cheminaient avec toi accompagnés des Anges de Jésus. Ils te faisaient vivre en permanence de grâces Divines. Et ils ont pris grand soin de toi tout ce temps. Et donc il convient de d'abord les en remercier en leur rendant grâce.
Ensuite à tous les panafricanistes de toute L'Afrique et d'ailleurs, dont des Ivoiriens , des Camerounais et Congolais, qui se sont mobilisés nuit comme jour pour la Grande Cause, la Dignité du Noir et des Opprimés de la terre. N'oublie pas un grand merci appuyé à AFRIQUE MEDIA - c'est la crise ivoirienne et ta déportation, toi, Digne Fils de notre Mère Afrique, qui furent à l'origine de la descente du Ciel de ce médias panafricain - et à ses excellents panélistes dont l'incomparable et vénéré Président BANDA KANI. Celui-ci n'attendait que ta sortie pour t'accompagner dans le Combat qui vaut toute la Peine des Africains : Celui de la Dignité du Noir en particulier et de l'Homme en général. Sans oublier ton propre Peuple, c'est à dire le divin Peuple Ivoirien qui, nuit et jour, faisait monter sa prière au Ciel pour la Grande Cause. N'oublie pas non plus un merci spécial à ton Équipe de Défense qui a abattu un véritable boulot de sape judiciaire qui a produit quatre effets majeurs : la vacuité du dossier d'accusation ; l'incompétence du procureur de la CPI et le caractère mafieux de son bureau ; le travail patient et mécanique de cette Équipe a contraint les juges à passer à l'offensive contre la petite fatou et son bureau de crapules pour mettre rapidement fin au véritable scandale judiciaire se déroulant sous leurs yeux ; la révélation du scandale géopolitique des crapules internationales y compris les Élysées du voyou chirac et du mal élevé sarkozy.
Enfin à tous les médias du monde - y compris les médias français qui ont pris une part importante à la crise ivoirienne et qui finalement sont revenus à la raison - qui se sont saisis de ton affaire pour révéler à l'Humanité toute l'injustice faite à ton Peuple et toi.
Donc, PAPA, par ces remerciements, tu t'acquitteras d'un devoir important. Vis à vis de ton Créateur, de la Vierge Marie, et de toute cette Humanité éprise de vérité, de justice et de paix.
PAPA, quelle joie, que de savoir désormais que MAMAN, CHARLES et TOI êtes libres !
PAPA : n'oublie pas non plus notre THÉO national de LE MÉDIA.

Bonjour,
Témoignage ! Je m’appelle Garcia,je veux partager avec vous mon histoire. Il y a de cela 3 mois environ, c'était le calvaire dans mon foyer. Les disputes entre mon mari et moi se répétaient jusqu'au jour ou il quitta la maison. Suite à cela j'en ai parlé avec une amie qui m'a donné les coordonnés d'un Maître nommé CHANGO AZE à qui je devais m'expliquer. Comme j'aime beaucoup mon mari j'ai contacté cet grand t’homme envoyer par Dieu pour m’aider qui m'a promis de me le faire revenir à la maison. J'ai donc suivie ces conseils et également fait des rituels. Exactement 3 jours après,mon époux est revenu en me suppliant de lui pardonner pour tout ce qu'il a pu me fait,et bien sure on s'est réconcilié. Ce fut un véritable miracle dans ma vie. Alors pour tous vos problèmes (ruptures amoureuses ou de divorce et L'Envoûtement Amoureux/L'entente Sexuel sur une Personne , Blocages Sentiments Amoureux Perdu , Sauvez/Protéger Son Couple , Annulé une Rupture/Séparation , Éloignement Rivalité/Jalousie ; Fidélité ) je vous conseille de faire comme moi. Je vous assure que vous trouveriez satisfaction ou résolution à vos problèmes. Pour cela voici ses coordonnées :
Tél (whasapp/Viber) : +229 66 54 77 77
Voici son site : https://www.grand-marabout-retour-affectif.fr

PATRIOTES,
Conditionner la libération de PAPA qui a été intégralement acquitté de toutes les charges diaboliquement conçues et fabriquées contre lui est une foutaise et un mépris souverain contre sa personne. Mais au-delà de celle-ci contre l'Afrique et l'être Noir.
Mais chose étonnante, ni l'Association des juristes africains ni les mouvements des droits de l'homme d'Afrique n'ont exprimé la moindre protestation. La moindre indignation. Chose bizarre non !
Jusqu'ici il y a encore des personnes dans ce monde dans la conscience de qui persiste et demeure encore l'idée selon laquelle le Noir ne saurait être compté parmi les représentants de l'Être humain : c'est à dire que la nature du Noir est différente de celles du Blanc, du Jaune, par exemples. Plus précisément au lieu de considérer que le Noir, le Blanc, le Jaune, relèvent de la même Nature, c'est à dire du même Être, pour ces personnes, au contraire, le Noir ne doit pas être perçu comme phénomène doté de raison et pouvant s'adonner à l'exercice cognitive pouvant produire une pensée et dénouer des problèmes liés à son existence. Pour ces personnes donc, le Noir, parce que incapable de réfléchir, doit être assimilé aux êtres relevant du règne de l'instinct.
Pour bien saisir et comprendre ce que je dis à propos de la Nature et donc de l' Être, la référence à la Sainte Trinité peut nous aider à déplier la question. En effet, nous avons coutume de dire, dans l'incomparable Foi chrétienne, que Dieu est unique mais est en trois Personnes : c'est à dire qu' Il est dans le Père, le Fils et l'Esprit. Il s'agit réellement de trois personnes différentes mais qui portent en elles la même Nature et qui de ce fait relèvent du même Être - l'Être Divin. Plus précisément, la Nature du Père est identique à celle du Fils, et l'est aussi à celle de l'Esprit. Voir donc le Père, c'est voir Dieu. Voir le Fils, c'est voir Dieu. Voir l'Esprit, c'est voir Dieu.
Ainsi nous avons trois personnes différentes mais dont la Nature est identique.
Rapportée aux personnes humaines, la démarche à propos de la Sainte Trinité nous aide à dire que, bien que le Blanc, le Noir, le Jaune, sont différents de peaux, il est et demeure que tous trois ont une Nature unique, la Nature humaine, et par conséquent relèvent du même Être, l'Être humain. C'est donc un abus de langage en matière de pensée, que de parler d'êtres humains au sujet de personnes humaines différentes.
Vous-mêmes avez remarqué que j'ai parlé de l'Être humain par référence à la Nature humaine. Ce qui est à distinguer de l'être qui se confond à l'existence. En rapport avec celle-ci, on peut alors parler de l'être Noir, de l'être Blanc, de l'être Jaune. Il s'agit ici de phénomènes perceptibles. Or la Nature est par essence imperceptible.
Ainsi donc nous avons toujours en notre monde des personnes qui continuent de percevoir l'homme Noir comme ne relevant pas de la Nature humaine. Comme n'étant pas humain.
C'est sur la base de cette perception que nous devons nous battre, nous Noirs, pour défendre notre Dignité humaine.
La libération conditionnée de notre cher PAPA, notre Amour national ivoirien, doit nous servir de booster de combat dans notre lutte pour la Dignité du Noir et pour l'affirmation de celle-ci.
Les contributions des juristes et des libres penseurs africains sont nécessaires et indispensables.
Cette forme de libération, à propos de notre PRESI, est une foutaise, un mépris, de la Personnalité Noire.
Je le dis, et le redirai indéfiniment voir infiniment.