Mise en liberté de Gbagbo et Blé Goudé/ KKS: « Par honnêteté intellectuelle, je veux tirer mon chapeau aux partisans de Laurent Gbagbo »

Par IvoireBusiness - Mise en liberté de Gbagbo et Blé Goudé/ KKS « Par honnêteté intellectuelle, je veux tirer mon chapeau aux partisans de Laurent Gbagbo ».

Konan Kouadio Siméon, Président de Initiatives Pour la Paix (IPP).

Enfin, ils sont sortis. Gloire soit rendue à Dieu !

Depuis la nuit dernière, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé respirent l’air de la liberté. Et même si c’est avec quelques restrictions bien curieuses pour des personnes acquittées, ces dernières ne sauraient édulcorer l’éclat de la victoire qu’il faut savoir apprécier à sa juste valeur.

C’est certes la victoire d’un homme, Laurent Gbagbo. Publiquement Humilié, torturé et déporté à la Haye, il en ressort blanchi, réhabilité et libre.

Mais aussi et plus important pour nous autres épris de paix et de justice (c’est la raison de ma position favorable pour leur libération depuis le début), c’est la victoire de la justice divine sur l’injustice car ce n’était pas juste qu’il se retrouve avec son camp seul devant les tribunaux dans une affaire où les enquêtes ont montré que les responsabilités étaient partagées.
C’est également la victoire du droit sur la politique.

C’est le lieu de saluer tous ceux dont les prières et la lutte ont contribué à ce résultat qui aidera, j’en ai toujours eu la conviction, à l’accélération du processus de réconciliation nationale.

Par honnêteté intellectuelle, je veux tirer mon chapeau aux partisans de Laurent Gbagbo (je n’en suis pas un vous le savez) qui ont su faire admirablement montre de courage, de constance, de régularité et de persévérance dans leur détermination de voir leur leader sortir des geôles de la CPI.

Sur ce point précis, je leur décernerais bien volontiers la palme de la fidélité, de la loyauté, de la solidarité et de la fraternité. Gbagbo leur doit bien une fière chandelle.

Bien entendu, je ne saurais clore sans avoir une pensée pour toutes les victimes de la crise qui ont maintenant le regard tourné vers le gouvernement, pas tant pour de l’argent comme promesse leur a été si cyniquement jetée à la face dans le communiqué du conseil des ministres du 16 janvier 2019, mais d’abord et avant tout, pour la vérité sur les crimes de la crise postélectorale.
A présent, place à la réconciliation !

vive la Côte d’Ivoire réconciliée et fraternelle !
Fait à Abidjan, le 02 février 2019
Konan Kouadio Siméon
Président de Initiatives Pour la Paix (IPP)

Commentaires

Nous y reviendrons
Nous voulons particulièrement rendre hommage à un grand résistant, un patriote incorruptible qui a donné sa vie à la cause ivoirienne. Il ne ménageait pas ses forces, il parcourait des kms pour convaincre, crier son indignation , faire taire les calomnies contre son ami LKG. Il est mort les armes de la fidélité, de l'amour de sa patrie et de la liberté à la main : Rendons tous honneur à ce vaillant combattant : TRAORE AMADOU dit "le Puissant". Nous y reviendrons
A.R. M