KKB depuis Guiglo: ‘’Le retour de Gbagbo doit faire l’objet d’un dialogue direct avec le pouvoir en place...’’

Par Fraternité matin - KKB depuis Guiglo ‘’Le retour de Gbagbo doit faire l’objet d’un dialogue direct avec le pouvoir en place...’’

Conférence de presse de Kouadio Konan Bertin (KKB) le Jeudi 16 Aout 2018. Abidjan. Image d'archives.

En tournée de quatre jours, depuis dimanche, dans le département de Guiglo, Kouadio Konan Bertin dit Kkb, ancien président de la jeunesse du Pdci-Rda, a rencontré, peu après son arrivée dans la cité du pardon, les militants des partis politiques, les associations de femmes et de jeunes, les chefs traditionnels et autres leaders d'opinion à la salle de fête de la mairie de la ville.

L'ancien député de Port-Bouët a, d'entrée, expliqué qu'il est en tournée dans le département de Guiglo pour prôner la paix, la cohésion sociale, le pardon entre les communautés, faire l'état des lieux des problèmes des populations et surtout évoquer la démarche à suivre pour le retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire, après sa libération par la Cpi en février.

Parlant du retour de l'ancien Président ivoirien en Côte d'Ivoire, après son long procès qui s'est soldé par sa libération, Kkb a déclaré ceci: « Le retour de Gbagbo au pays doit faire l'objet d'un dialogue avec le pouvoir en place. » Avant d'ajouter que la réconciliation totale entre les Ivoiriens passe nécessairement par la réconciliation entre Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo, car ce sont les partisans de ces deux leaders politiques qui sont le plus divisés dans le pays.

« C'est pourquoi nous disons que le retour de Gbagbo doit faire l’objet d'un dialogue direct entre ce dernier et le pouvoir en place. Je suis venu essuyer les larmes de mes parents Wê. L'ouest de la Côte d’Ivoire a été l’un des théâtres de la crise ivoirienne, c'est pourquoi je suis venu voir ce qu'est devenu Guiglo après tout ça, m’imprégner des réalités des populations, savoir comment vivent les Ivoiriens dans cette localité du pays », a fait savoir Kkb.

Il a, en outre, invité les communautés à se mettre au-dessus de ce qui peut les diviser. Revenant sur les crises qui ont secoué la Côte d'Ivoire en 2011, Kkb a invité les victimes à oublier et à pardonner pour donner la chance au pays de rebondir.

Parlant de l’élection présidentielle de 2020, Kkb, sans dire s'il sera candidat, a souligné que s'il devrait être Président de la République, ce serait par la voie des urnes et non par celle des armes.

Pour terminer, il a invité l'ensemble des Ivoiriens à s’impliquer dans la réconciliation nationale. Kkb a rencontré, hier, les populations de la sous-préfecture de Kaadé.

SAINT-TRA BI

Commentaires

toi aussi tu as bouche pour parler ?????

Vraiment les gens mêmes oublient vite quoi? Voilà ça tu n'es rien devenu dans pays là.

Takasso et Katiola12, patriotes miens , nius simmes obliges de pardonner pour guerir nous-memes et aussi si on ne veut pas perdre notre pays aux mains des etrangers.
KKB ne vous demand pas d'oublier. Lui-meme n'oublie pas ce qui s'est passe. Mais il demande de pardonner a celui qui t'a fait mal pour que le pays avance.
Nos freres rebelles et nous on est condamne a vivre ds ce pays a nous tous. Personne ne sera parque qq part pour etre isole des autres. Cest impossible.
Et puis ils t'ont massacre et depuis 8 ans cest toi seul qui paye et qui boude. Eux ils sont a l'aise, libres, riches et te narguent plus.
Ils t'interdisent mene de rentrer ds tin pays quand tu es acquitte.
Cest ce que vous voulez ?
Ce qu'on diit faire pour affaiblir et chasser celui qui nous maintenant ds cette division et haine pour seul profiter de notre pays pendant qu'on baigne ds la misere, cest ca on doit faire. Cest ca qui est l'interet superieur de notre nation.

Tant qu'on ne fait pas ca, mossi regnera et on n'aura jamais justice et on perdra tout. Notre dignite d'ivoirien et notre existence meme.

Disons merci a Dieu qui a mis le feu entre eux pour qu'on se saisisse du couteau avec lequel mossi nous pougnardait hier et qui a quitte sa main pour tomber a nos pieds et lui donner un coup fatal pour s'en debarasser pour de bon.

Tant que la situation sera maintenue ds le chaos comme le burkinabe le veut, rien ne sera normal. Et si rien n'est normal, notre pays ne nous appartiendra plus. Et si notre pays ne nous appartient plus, il n'y aura jamais de justice pour nous.
La seule facon de recuperer notre pays et de normaliser tout cest de chasser le mossi or un seul parti ou groupe ne peut pas le faire. Il faut l'union de tous les ivoiriens qui veulent liberer le pays du mossi pour l'isoler, l'affaiblir et lui donner le coup de grace par la rue et la determination.
Seule la rue sans discontinuer comme au burkina peut chasser cette dictature.
Mettons-nous ensemble on va le faire avant quil ne soit trop tard. Les urnes ne feront pas partir ce mossi qui tient a rester au pouvoir pour ne pas etre traine devant la justice.

Maman Simone qui a subi les pires des humiliation jusqu'a ds sa chaire rt ds son ame nous demande de pardonner pour etviter des maladies de coeur et surtout pour sauver notre pays de l'envahisseur.
Notre papa a tous, humilie lui-meme jusqu'a l'ame, il continue d'ailleurs d'etre humilie, nous demande de privilegier la liberation de notre pays ds l'union de tous ses fils. Pour ca il nous demande de nous surpasser pour accepter ton ennemi d'hier qui a ete manipule et t'a tue hier pour nous mettre ensemble pour etre forts.

Dites-moi vous pensez que si un ivoirien etait au pouvoir, Gbagbo serait encore hors du pays avec des appels farfelus de la CPI qui sont intervenus poilur le bloquer hors du pays ?
Voila deux mois passes et on attend encore Bensouda. Elle n'a rien sur quoi repose l'appel. Elle n'avait meme pas prevu ca. Elle sait que si elle fait ca maintenant, elle sera deboutee et Gbagbo rentrera au pays le meme jour.
Donc qu'est-ce qu'elle fait ?
Elle traine car le but n'etait pas de faire appel vraiment parcequ'elle sait qu'elle ne le gagnera pas,. Le but etait de garder gbagbo et Gbape loin de la CI jusqu'a ce que dramane ait le temps de confisquer le pouvoir qq soit les resultats des urnes.
Oui, les urnes ne chasseront jamais le mossi du pouvoir sinon ca se fera par la guerre. Quelle armee aujourd'hui qu'a Dramane en face pour le deloger ?
Meme si on avait une armee, veut-on tuer les ivoiriens encore en 2020 pour une election ?
NON !
Opposer les armes au mossi cest lui donner l'occasion de rester au pouvoir. C'est ce quil cherche depuis. Ne lui donnons pas cette occasion.
La seule solution pour venir a bout de ce monstre cest la rue . Tous les ivoiriens unis et determines ds la rue les mains nues pour demander son depart et a defaut, le chasser comme un malpropre .
Tant quil nest pas tombe personne ne va aller a la maison se reposer.
Sauvage quil est il va tirer les premiers jours pour effrayer. Mais si on tient, il va laisser tout pour fuir pour sauver sa peau.

Soyons intelligents. La division des ivoiriens sert le mossi et son clan.
Qu'est-ce qui est bonnpour toi ivoirien?
Bouder tes freres a vie et perdre ton pays aux mains des etrangers, ou depasser ta haine pour prendre la main de ton frere pour recuperer ton pays, obtenir justice et jouir de ses richesse toi-meme?

OK Bringbackgbagbo tu as raison. Soyons intelligents car la division des ivoiriens a beaucoup profité à Dramane. Je m'aligne donc sur le cas KKB. Mais Gbagbo leur a parlé ils croyaient qu'il jouait.

Merci Takasso. Parle aux autres aussi.
On doit.liberer le pays pour que Gbagbo, Gbape et tous les ivoiriens rebtrebt ds leurs pays.

PATRIOTES,
Voici ma lecture de l'atmosphère politique actuelle en Côte d'Ivoire.
1 - Cette atmosphère débouchera sur une guerre qui mettra fin au pouvoir crapuleux des étrangers en Côte d'Ivoire. Pays dont le pouvoir politique a été usurpé par un mossi mais, hélas, aidé dans son entreprise par des natifs ivoiriens qui y trouvaient des intérêts abondants, pour eux-mêmes comme pour leurs proches. Mais l'important sera la défaite du mossi et de sa bande de criminels malgré que sa milice est équipée par l'état d'israël.
2 - Des magouilles sont actuellement en cours pour voir soro finir à la CPI après qu'on lui a imputé tous les péchés d'israël à propos de la crise ivoirienne. PAPA et CHARLES étant acquittés, le monde entier ayant ses yeux braqués sur les criminels wattra alassassin dramagène et soro, ce dernier doit être sacrifié. Tandis que le mal élevé burkinabé doit être protégé par des intérêts liés à sa criminelle de dominique.
3 - Des leaders de l'opposition et des intellectuels opposés à la crapulerie du mossi mal élevé seront menacés dans leur existence à l'approche de 2020 s'ils ne le sont déjà. Beaucoup échapperont. D'autres y laisseront leur vie.
4 - Le Ciel se manifestera et agira par des phénomènes perceptibles par tous.
5 - En ce jour-là, le mossi mal élevé, sa mauvaise dominique et leurs complices regretteront d'exister et maudiront ceux qui leur ont fait voir le jour.
6 - Le Peuple Ivoirien et les Anges chanteront et loueront Jésus-Christ.
7 - Après ces événements douloureux qui verront la victoire du Ciel et des hommes de bonne volonté sur le Diable et ses représentants en Côte d'Ivoire, ce Pays renaîtra. Et la paix y règnera mais d'abord par les coeurs renouvelés.
8 - Détrompons-nous : la réconciliation en Éburnie viendra de Jésus-Christ et non des hommes.
Comprennent qui pourront.
NB : tous les pays qui furent complices du couple diabolique en Côte d'Ivoire par le passé. Tous ceux qui le seront à l'avenir. Eux tous finiront par connaître des événements douloureux pour avoir défié Dieu et la Vierge. Ces pays seront étonnamment défaits lorsqu'une guerre les opposera à un ou à d'autres pays. Soit ces pays disparaîtront soit ils mettront beaucoup de temps à s'en remettre. Ce, parce qu'ils ont pensé pouvoir substituer leur volontés à Celle de Dieu sur la terre, et y accomplir les leurs en lieu et place de l'Accomplissement de la Volonté du Seigneur.
Eux qui par leurs méfaits s'opposent aux desseins d'Amour et de Bonté de Dieu pour l'Humanité.