Journée internationale de la Femme : « Simone Gbagbo est devenue une source d’inspiration pour les jeunes générations et pour les jeunes filles », déclare Christian Vabé

Par Linfodrome - Journée internationale de la Femme. « Simone Gbagbo est devenue une source d’inspiration pour les jeunes générations et pour les jeunes filles », déclare Christian Vabé.

Christian Vabé a rendu un vibrant hommage à l’ancienne Première dame, Simone Gbagbo.

A la faveur de la célébration de la journée internationale de la Femme ce 08 mars 2019, le Président du rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible (RPCI-AC), Christian Vabé, a rendu un vibrant hommage à l’ancienne Première dame, Simone Gbagbo. Ci-dessous l’intégralité de sa déclaration.

A l’occasion de la journée internationale de la Femme célébrée ce 08 mars 2019 dans le Monde, le rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible tient à rendre un vibrant hommage à madame Simone Ehivet Gbagbo, épouse du Président Laurent Gbagbo, pour son rôle décisif en faveur de la paix, de la réconciliation, et du pardon en Côte d’Ivoire depuis sa sortie de prison suite à une grâce présidentielle du Président Alassane Ouattara.

Pour le RPCI-AC, Mme Simone Gbagbo appelée affectueusement la 1ère Dame, a impacté positivement la nation en parcourant la Côte d’Ivoire toute entière pour délivrer à chaque fois son message de paix, de

tolérance, et de pardon. Elle a revêtue dès sa sortie de prison et avec une célérité inhabituelle, son habit d’Ambassadrice de la paix et du pardon, semant partout les graines du pardon, en appelant les ivoiriens à ne plus se regarder comme des ennemis, mais comme des frères et sœurs.
Les fruits de son action ne se sont pas fait attendre. Son action a indirectement joué en faveur de l’acquittement et de la libération de son époux le Président Laurent Gbagbo et de son « fils » le Ministre Charles Blé Goudé, par la cour pénale internationale. Et partout en Côte d’Ivoire souffle depuis sa sortie de prison, un vent nouveau de pardon, de paix, et de réconciliation.
Mme Simone Ehivet Gbagbo est devenue une source d’inspiration pour les jeunes générations et pour les jeunes filles, qui la regardent agir comme une mère aimante, et qui veulent lui ressembler.
A travers elle, le RPCI-AC tient à rendre un vibrant hommage à toutes les femmes à travers le monde qui oeuvrent inlassablement à l’avènement d’un monde meilleur, débarrassé des fléaux, des maladies, des guerres, et où il fait bon vivre.

Vive la Côte d’Ivoire.
Que Dieu bénisse et protège les femmes de Côte d’Ivoire et du Monde entier.
Fait à Paris le 08 mars 2019
Pour le RPCI-AC

Lire la suite sur...http://www.linfodrome.com/vie-politique/46536-journee-internationale-de-...

Commentaires

CHRÉTIENS, CHRÉTIENNES,

Saints Frères et Sœurs en Christ Jésus. Nous avons coutume d'entendre le Prêtre nous dire le mercredi des cendres dans l'Année liturgique les phrases suivantes :
"Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière" ou "Convertis-toi et crois à la Bonne Nouvelle". Ce qui suppose que c'est bien saisi et aussi bien compris. Alors quels messages nous parviennent-ils au travers ces phrases ?
Commençons par la première : "Souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière." Mais nous débutons le dépliement (explication) par le "TU". ce "tu", en effet, ne désigne pas la totalité - corps, âme, esprit - de la personne humaine, mais uniquement son corps : celui-ci représente l'aspect visible ou matériel de la personne. C'est cet aspect qui est appelé à se confondre à la poussière par le truchement de l'inhumation. Mais l'immatérialité - âme et esprit - quant à elle échappe à cette condition. Cependant les deux aspects - matérialité et immatérialité - n'échappent guère à la Perception Divine, d'où le fait que Dieu prévoit ressusciter le corps en vue du Jugement. J'avertis et préviens que Celui-ci a débuté depuis la Pentecôte, qui est la manifestation de l'Esprit Saint sur la Place de Jérusalem. Mais lors de la résurrection, le Seigneur nous disposera à n'entendre que le verdict du Grand Jugement qui est en ce moment en cours. C'est pourquoi cette phrase prononcée par l'Officiant nous invite à une vie d'humilité permanente : la poussière étant au sol nous suggère de nous abaisser à son niveau, à sa hauteur.
Vient ensuite la deuxième phrase : " Convertis-toi et crois en la Bonne Nouvelle ! " Par cette phrase, le Prêtre nous dit deux choses. La première : la conversion initiale qui coïncide avec le Saint Baptême n'est pas chose définitivement acquise parce qu'il faut tenir compte de l'activisme du monde et de ses forces qui vise à nous soustraire à chaque instant aux exigences de notre Communion avec le Seigneur. La deuxième : quoique Divinisé par le Baptême, le Chrétien est aussi humain, et sa liberté humaine peut lui jouer de sales tours : c'est ce à quoi l'Adversaire invitait Jésus-Christ dans le désert. En ce lieu, en effet, Satan, animé de sa prétention à vaincre le Seigneur, adressait des coups sur l'Humanité de son Interlocuteur par les propositions qu'il lui a faites. Mais en vain : Car cette Humanité, qui est portée par la Divinité du Christ, ne saurait être vaincue par le Diable et sa cohorte de démons. D'où la défaite cuisante du Diable au désert. Alors question : sommes-nous capables de veiller en permanence sur les rapports entre notre Divinité et notre humanité de façon à permettre à celle-ci de sortir victorieuse de toutes confrontations avec Satan et ses démons ? Si le Seigneur l'a fait, c'est pour nous dire que nous le pouvons aussi à partir de notre Divinité. Le voulons-nous en vérité ? Si oui, alors ceci qui appelle de notre part une conversion permanente à l’Évangile de Jésus-Christ pour nous permettre de vivre constamment de la Vie Divine.
En fait, par ces deux phrases, le Seigneur par le Prêtre nous dit : si vous voulez demeurer citoyens de mon Royaume, au-delà de votre décès, alors, accueillez en permanence l’Évangile par conversion également permanente, afin de vivre de ma Parole, ce, dans une posture constante d'humilité.

PATRIOTES,
Savez-vous pourquoi le mossi mal élevé et sa diabolique dominique se préoccupent de substituer les populations étrangères aux autochtones ivoiriens avec pour but de rendre le Peuple Ivoirien minoritaire sur son propre Sol !?
La réponse à cette question qui fait froid dans le dos vient de cette vidéo :
https://youtu.be/z79q6ykMdjM
J'avoue que le contenu de celle-ci est hyper édifiant quant au projet véritable de ce couple moralement dégénéré pour et contre la Côte d'Ivoire et son Peuple fier.
Fiers Patriotes Ivoiriens et Africains, dans notre lutte de libération et de Souveraineté nationales et continentales, nous finirons par en venir aux armes au poing.
Ce Combat passe par le Nationalisme. Ceci veut simplement dire que le peuple de chaque pays en Afrique doit se battre pour garantir l'Indépendance et la Souveraineté à sa propre Nation avec s'il le faut le soutien d'autres africains . Et doit éviter de se laisser instrumentaliser aux fins de déstabiliser son voisin.
C'est hélas ce qui est arrivé à la Côte d'Ivoire depuis 1999. Où maliens, guinéens, sénégalais, sierra-léonnais, burkinabés, nigériens, nigérians, ont accepté de jouer le rôle d'instruments de déstabilisation de l'Éburnie et de son Peuple.
Pendant ce temps à quoi assistons-nous !? En effet. Le burkina est déstabilisé. Le mali est déstabilisé. Le nigéria est déstabilisé. Hélas ! ce phénomène de déstabilisation va s'étendre à d'autres pays en Afrique du fait de notre inconscience des enjeux desservants véritablement les Intérêts de l'Afrique.
Tout comme en Côte d'Ivoire, se trouvent dans certains de ces pays des bases militaires étrangères. Cependant que les ressortissants de ces mêmes pays sont instrumentalisés en Éburnie. Y jouant un rôle très néfaste.
Alors une question me vient à l'esprit : pourquoi ces africains sous-régionaux ne combattraient-ils pas dans leurs pays afin d'y ramener Stabilité, Paix, Liberté, et Souveraineté !? Et pourquoi acceptent-ils de jouer en Côte d'Ivoire un rôle qui est par nature à la fois mauvais pour eux-mêmes, pour les Ivoiriens, et pour toute l'Afrique !? Ce qui est sûr est que ces africains qui acceptent d'être utilisés pour déstabiliser la Côte d'Ivoire sont placés devant leurs responsabilités, qui sont désormais historiques.
Je pense qu'il est temps que les Africains réfléchissent bien pour se ressaisir afin d’œuvrer pour la Liberté et la Souveraineté de l'Afrique à partir de celles de chaque pays africain. Armes au poing.
Je suis panafricainiste. Mais mon panafricanisme n'est pas synonyme de déréalisation des spécificités nationales au profit d'intérêts dont la nature se veut méprisante de l'Être Noir.