Côte d"Ivoire/ Nyamien N'goran, VP du PDCI: "Il n'y aura pas d'élection présidentielle le 31 octobre 2020"

Par Le Nouveau réveil - Côte d"Ivoire/ Nyamien N'goran, VP du PDCI "Il n'y aura pas d'élection présidentielle le 31 octobre 2020".

© Autre presse par DR Rentrée politique de la délégation Pdci-rda Bocanda 3 / Niamien N’Goran depuis Bengassou « Les conditions ne sont pas réunies pour aller aux élections ».

Rentrée politique de la délégation Pdci-rda Bocanda 3 / Niamien N’Goran depuis Bengassou : « Les conditions ne sont pas réunies pour aller aux élections »

Le nouveau délégué de Bocanda 3, Me Kouamé Athanase, a tenu sa rentrée politique, le week-end dernier, à Bengassou, dans le département de Bocanda. Les parents et les têtes couronnées sont sortis nombreux pour dire au président Henri Konan Bédié que le Pdci se porte bien dans leur délégation.

A l’occasion, le parrain de la cérémonie, le ministre Niamien N’Goran a félicité les militants de Bocanda pour cette mobilisation. Face à la situation politique délétère qui secoue la Côte d’Ivoire, le ministre a demandé aux parents de prier « pour que la vérité triomphe ».

Pour lui, « la Côte d’Ivoire n’est pas un royaume pour que la succession se fasse de père en fils ». Et d’ajouter « Nous sommes dans une République, c’est celui que le peuple choisit qui gouverne. Nous avons soutenu le président Alassane Ouattara deux fois et il est à la fin de son 2e mandat. Or, la Constitution ivoirienne n’autorise pas un 3e mandat. En principe, le 31 octobre prochain, nous devrons aller aux urnes, mais à y voir de près, ce ne sera pas possible.

Cette élection présidentielle ne pourra pas se tenir. Toutes les plateformes de l’opposition Crdp, Eds, Cojep, etc sont d’accord pour dire que les conditions ne sont pas réunies pour aller aux élections » a-t-il averti. La vice-présidente du Pdci Rda, l’honorable N’zi Eliane, a, elle aussi, félicité les parents pour leur attachement au parti d’Henri Konan Bédié « Chers parents, merci pour la mobilisation de ce jour. On sait que vous portez le Pdci dans vos cœurs. C’est votre fétiche. Votre militantisme au Pdci, votre attachement au parti d’Henri Konan Bédié nous obligent à éviter toute compromission.

En ville, même si on nous donne des milliards, nous ne pouvons pas quitter le Pdci Rda parce que nous savons que le Pdci est votre fétiche » a-t-elle affirmé. Pour elle, la preuve est faite que Bengassou est le fief du Pdci « Il y a des gens qui se promènent pour dire que Bengassou leur appartient. C’est pour cela que notre ainé Niamien N’Goran est allé voir Bédié pour confier la délégation3 de Bocanda dont fait partie Bengassou à un cadre de haut vol, Me Kouamé Athanase, notaire de son état, nouveau délégué. Nous, nous avons le Pdci dans le sang » a-t-elle dit avant d’inviter les « 24 villages que compte Bengassou de ne point prêter l’oreille aux vendeurs d’illusions.

Suivez la vérité. Que nos 24 villages soient tous pour le Pdci. Soyons unis. Allons donner des conseils à Kkb. Evitons qu’il se perde » a-t-elle conseillé. Dans la même veine, le président de la Jpdci Urbaine a demandé aux parents de donner des conseils à KKB pour éviter qu’il se perde avec l’ancien délégué, Amouin Arsène « Me Athanase a été choisi pour continuer la mission à la tête du Pdci. Acceptez-le, soutenez-le. C’est le président Henri Konan Bédié qui nous envoie l’investir » a-t-il terminé.

A sa suite, le président de la Jpdci rurale, Innocent Yao, a appelé le peuple Baoulé à se lever comme les autres pour dire non au 3e mandat d’Alassane Ouattara « Toute la Côte d’Ivoire s’est levée pour dire non au 3e mandat d’Alassane Ouattara. On a vu ce qu’ont fait les tenants du pouvoir actuel. Mais tout le monde se plaint de ce que le peuple Baoulé ne se sente pas concerné. Alors que le monde entier soutient Henri Konan Bédié.

Le président Bédié a déjà donné les consignes. On est en train de se préparer. Le jour, on nous appelle pour dire de nous lever pour faire barrage à la forfaiture d’Alassane Ouattara, il faut qu’on entende Bocanda, il faut que Kouassi Kouassikro se fasse entendre, que tout le peuple Baoulé se leve comme un seul homme pour dire non pour qu’on sache que les parents du président Bédié sont derrière lui » a-t-il lancé.

Le nouveau délégué, Me Athanase Kouamé, heureux, a dit toute sa reconnaissance au président Henri Konan Bédié « La rentrée politique de la délégation de Bocanda 3 est une opportunité pour moi de réunir le personnel politique du département de Bocanda. Nous nous félicitions de l’union des délégués à œuvrer ensemble pour le rayonnement du Pdci Rda, notre cher parti.

Que Dire de plus si ce n’est que de demander à monsieur le ministre, parrain de la cérémonie, de transmettre à notre candidat à l’élection présidentielle, Henri Konan Bédié, que le Pdci se porte très bien tant à Kouadioblékro, à Nzècrèzèssou, à Bocanda commune, à Bocanda sous-préfecture qu’à Bengassou, fief originaire de notre parti.

Ces derniers temps, notre parti est légèrement secoué par un petit vent qui est actuellement en déroute totale et en chute libre dans le N’zi. Nous sommes mobilisés, démocratiquement déterminés et prêts à faire de notre président, Aimé Henri Konan Bédié, le prochain président de la République de Côte d’Ivoire ».

Pour leur permettre d’accomplir les missions, Me Athanase a offert deux motos, une au coordonnateur de la Jpdci et l’autre aux secrétaires de section.

FRANÇOIS KONAN

Envoyé spécial à Bengassou

NB: Le titre est de la rédaction.