Côte d’Ivoire : la réforme de la CEI divise l’opposition et le pouvoir à un an de la présidentielle (SYNTHESE)

Par Xinhua - Côte d’Ivoire. La réforme de la CEI divise l’opposition et le pouvoir à un an de la présidentielle (SYNTHESE).

Youssouf Bakayoko, le très controversé président de la CEI, dont l'opposition réclame sans cesse le départ.

A un an de la présidentielle, le projet de loi adopté en conseil des ministres par le gouvernement sur la nouvelle Commission électorale en Côte d’Ivoire ne passe pas dans l’opposition. Celle-ci continue de dénoncer un "déséquilibre" au profit du camp présidentiel et sa "mainmise" sur l’organe en charge de l’organisation des élections.

Le gouvernement vient en effet d’annoncer un projet de loi portant sur la recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI) qui doit être validé par l’Assemblée nationale.

La future CEI sera composée de 15 membres au lieu de 17 précédemment pour la Commission centrale. Parmi eux, trois représentants du parti au pouvoir, trois de l’opposition, six de la société civile, un du conseil supérieur de la magistrature, auxquels s’ajoutent un membre nommé par le président de la République, et un par le ministre de l’Intérieur.

Pour le gouvernement, ce projet de loi apporte "un meilleur équilibre" dans la composition des organes de la CEI.

Il a été finalisé après six mois de discussions entre le gouvernement, les partis politiques de l’opposition et la société civile, en application d’un arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples du 18 novembre 2016, ayant demandé à l’Etat de Côte d’Ivoire la recomposition de la CEI en vue de la rendre plus équilibrée.

L’OPPOSITION INSATISFAITE

Pour l’Alliance des forces démocratiques (AFD), la coalition de partis politiques conduite par le Front populaire ivoirien (FPI) et menée par le président de ce dernier Pascal Affi N’Guessan, l’adoption du projet de loi est "une initiative parallèle, personnelle et solitaire du gouvernement" qui ne l’engage nullement.

Les discussions en cours depuis janvier ont révélé des "points d’accord mais également d’autres sur lesquels les discussions doivent se poursuivre", indique M. Affi N’Guessan, invitant le gouvernement à reprendre les négociations en vue d’"assainir totalement" le cadre juridique et institutionnel des élections afin que le scrutin de 2020 puisse se dérouler de façon démocratique et apaisée.

De même, la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP, pro-Gbagbo) de Kabran Appia, fustige le déséquilibre entre la mouvance présidentielle au pouvoir et les partis politiques de l’opposition qui "s’est accentué par le renforcement de la présence des institutions et l’administration dans la Commission centrale".

Dans son ensemble, l’opposition réclame une réforme en profondeur et soutient que la future CEI ne sera pas plus indépendante que la précédente.

Une plateforme regroupant plusieurs partis d’opposition autour du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié du pouvoir), ainsi que des groupes parlementaires, se sont par conséquent réunis pour organiser la riposte politique.

Ils ont tenu un meeting samedi à Abidjan, prélude à une série de meetings sur l’ensemble du territoire national.

L’opposition insiste sur la nécessité d’élargir "sans tarder" les discussions aux conditions générales touchant notamment les questions relatives au code électoral, la sécurité, la tenue des élections et la possibilité de contester ces dernières.

La Commission électorale indépendante (CEI) était, avec le Conseil constitutionnel, au cœur de la crise post-électorale de 2010, qui a fait au moins 3.000 morts en Côte d’Ivoire.

Xinhua

Commentaires

Voici l'homme par qui tous les malheurs de la CI sont arrivés. Tu iras en enfer Youssouf Bakayoko. Le vrai visage du RHDP. PATRIOTES, Donnons nos vies à Jésus car il combat pour nous. Comme avec Josué dans la bible, il a fait rentrer son peuple d'exil du Ghana sur la terre de leurs ancêtres comme il le leur avait promis.
Dieu est vraiment au contrôle et la terre de la Côte d'Ivoire lui appartient réellement. Donnons notre vie à Jésus notre seigneur et notre sauveur car l'Eternel nous a déjà exaucés.
Patriotes nous sommes déjà à Canann dans le pays que l’Eternel a promis à nos pères, et où coulent le lait et le miel et avec Josué, nous allons conquérir tous les territoires de Canaan.
Seigneur, que ton Saint nom soit glorifié et sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre en Côte d’Ivoire, comme dans les cieux.
Toi le Dieu au dessus de tout Dieu, le Dieu d’Israël d’Abraham d’Isaac et de Jacob, qui annule d’un trait tous les décrets démoniaques, qui frappe de ta main puissante et fait périr tous ces agents du Diable qui égarent ton peuple par la pornographie, la sexualité débridée, et qui se ventent de connaissances démoniaques dans le domaine de spirituel, ceux qui s’appellent grands guérisseurs pour guérir plusieurs maladies par la magie blanche avec des rituels puissants avec des retours affectifs de l'être qu'on aime, et qui prétendent vous aider à reconquérir votre ex rapidement en 7 jours sans aucune conséquence, ceux qui pratiquent des rituels à distance, l’envoutement, et l’empoisonnement mystique.
Toi l’éternel des Armées, qui a envoyé ton fils Jésus Christ de Nazareth sur terre pour nous sauver par le sacrifice suprême du sang versé à la Croix, et nous consoler avec le Saint Esprit, frappe de ta main puissance les marabouts, les sorciers, les satanistes, les esprits démoniaques, les lucifériens, les marchands de la mort et de la misère, ceux qui répandent le sang du juste et celui de ton peuple de Côte d’Ivoire, ce peuple avec lequel tu as une alliance établie et éternelle.
Toi l’unique Dieu, le Dieu véritable, toi le Dieu d’Amour, de Joie, de pardon, de Compassion, de générosité, de bénédiction, lent en colère généreux en bonté, benis-sois-tu et reçois toute la gloire.
Tu as promis à nos pères qu’ils rentreront à Canaan, dans le pays où coule le lait et le miel. Que ta volonté soit faite et que ton peuple soit délivré du mauvais berger. De ce berger sans cœur, sans amour, sans compassion, qui divise son troupeau, et le vend à vil prix. Qui répand le sang de son troupeau quotidiennement sans remords.
Seigneur, ce troupeau dispersé aux quatre coins du Monde, c’est ton peuple qui crie à l’éternel.
Toi-même tu as dit, si le peuple pour lequel mon nom est évoqué se sépare des mauvaises voies, cherche ma face, et prie, je l’exaucerai, je pardonnerai ses péchés, et je délivrerai son pays.
Seigneur, ton peuple crie à l’éternel depuis le 11 avril 2011, prie tous les jours, et a abandonné ses mauvaises voies. Exauce le Seigneur, par la puissance de ton intervention Divine, délivre son pays.
Reçois toute la gloire et toute l’adoration de ton peuple Eternel Dieu tout puissant. Et merci pour ta générosité et tes bienfaits.
Ton peuple t’es reconnaissant à toujours au nom de Jésus. Amen.