Côte d’Ivoire : Gbagbo et Bédié s’engagent à œuvrer ensemble pour imposer des élections apaisées en 2020 (Communiqué FPI-PDCI)

Par Ivoirebusiness - Côte d’Ivoire. Gbagbo et Bédié s’engagent à œuvrer ensemble pour imposer des élections apaisées en 2020 (Communiqué FPI-PDCI).

La délegation du PDCI-RDA conduite par le Président Henri Konan Bédié, et du FPI conduite par Dr Assoa Adou SG du FPI et émissaire du Président Gbagbo, le jeudi 23 mai 2019 à Daoukro.

Les Présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo se sont engagés jeudi à œuvrer ensemble avant l’élection présidentielle d’octobre 2020, à l’avènement d’un environnement politique apaisé, seul gage d’un retour à une paix définitive et durable pour une Côte d’Ivoire réconciliée, à nouveau unie et rassemblée, indique le communiqué sanctionnant la rencontre de haut niveau entre le PDCI-RDA et le FPI ce jeudi.

Ci-dessous, le texte intégral de ce communiqué, lu en présence du Président Henri Konan Bédié et du Dr Assoa Adou, secrétaire général du FPI, et émissaire du Président Laurent Gbagbo.

COMMUNIQUE FINAL DE LA RENCONTRE ENTRE LA DÉLÉGATION DU FPI, MANDATÉE PAR SON EXCELLENCE LAURENT GBAGBO, PRÉSIDENT DU FPI ET SON EXCELLENCE HENRI KONAN BEDIE, PRÉSIDENT DU PDCI-RDA

Le jeudi 23 Mai 2019, de 11h00 à 14h00, une délégation du FPI, mandatée par Son Excellence, Laurent GBAGBO, Président du FPI et conduite par Monsieur Assoa ADOU, Secrétaire Général du FPI, a été reçue à Daoukro, par Son Excellence, Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA.

Les émissaires ont traduit de vive voix, au Président Henri KONAN BEDIE, les salutations fraternelles et les vifs et chaleureux remerciements du Président Laurent GBAGBO, pour la compassion et les vœux ardents de son retour en Côte d’Ivoire après son acquittement, exprimés par le Président Henri Konan BEDIE et le PDCI-RDA, lors de la visite que lui a rendue le PDCI-RDA, le mardi 07 mai 2019, à Bruxelles.

Les deux (2) délégations se sont mutuellement réjouies des résultats très fructueux de cette mission de haute portée politique.

Les deux(2) parties ont procédé à une analyse minutieuse de la situation socio-politique du pays caractérisée par une dégradation continue de l’environnement politique , social et sécuritaire ;

notamment l’ingérence du pouvoir exécutif dans le fonctionnement des partis politiques de l’opposition, l’instauration de conflits dans la gestion et le fonctionnement des institutions de la République, la multiplication des conflits intercommunautaires mal gérés et le manque d’ouverture du gouvernement dans le dialogue politique ;
par exemple la réforme en profondeur de la Commission Electorale Indépendante( CEI).

Les deux délégations ont convenu d’œuvrer ensemble, avant l’élection présidentielle d’octobre 2020, à l’avènement d’un environnement politique apaisé, seul gage d’un retour à une paix définitive et durable pour une Côte d’Ivoire réconciliée, à nouveau unie et rassemblée.

Ce faisant, les deux (2) parties ont convenu d’une collaboration dans le cadre de la réconciliation nationale et se sont engagées à lancer un appel à la réconciliation aux partis politiques et à toutes les forces vives de la nation, sans exclusive.

Enfin, les deux (2) parties se sont félicitées de la volonté, clairement exprimée, des Présidents Henri Konan BEDIE et Laurent GBAGBO, de parvenir à une réconciliation durable de l’ensemble des ivoiriens, pour une Côte d’Ivoire, résolument tournée vers le développement et le progrès social.
Fait à Daoukro, le 23 Mai 2019.

Maurice KAKOU GUIKAHUE. ASSOA ADOU
Secrétaire Exécutif du PDCI-RDA Secrétaire Général du FPI

Commentaires

L'ESPOIR RENAIT en CIV.
Félicitations pour ce grand pas effectué.
Il faut dépasser toutes les rancœurs intestines, car l'INTÉRET GÉNÉRAL de la CIV, notre PATRIE est au-dessus de tout autre intérêt personnel, égoïste.
Bravo déjà aux 2 partis politiq (PDCI-RDA et FPI-toute tendance) pour ce 1er pas. Le peuple de CIV vous regarde et espère en ces démarches de réconciliation.

Oui l'espoir renait mon frere.
Les deux tetes devant tout le corps va suivre.
Soyons courageux pour liberer notre pays du mokochi.
Laissons les petites choses pour aller a l'essentiel.

Quand on dit que quelqu'un est etranger on n'entre pas dans une coalition avec la formation politique de ce dernier pour briquer la presidence de la republique, car le faisant, c'est accroitre en lui la flamme d'etre president a' tout prix. Voila la sagesse que Gbagbo et Bedie' n'ont pas eue. Tous deux ils se sont associe's a' Ouattara pour pensaient-ils l'utiliser comme levier et devenir president. Mais tout s'est retourne' contre eux.
Avec Bedie' ce fut plus grave. Il y a eu genocide . Dans sa coalition avec Ouattara il a cautionne' la liquidation physique des dizaines de milliers d'Ivoiriens. Il a cautionne' les viols, les tortures et les razzias dans les villes et villages, le nettoyage ethnique dans les regions croyant que Ouattara lui laisserait la place pour services rendus. Malheureusement pour lui Ouattara l'a laisse' sur le carreau, comme pour dire << je suis plus intelligent que toi >>.
Conclusion:
1.Ouattara a ete plus intelligent que Bedie et Gbagbo.
2. Nous ne sommes pas sortis de l'auberge car le PDCI est pret a' tout moment a' laisser Gbagbo de cote' pour s'allier a' n'importe quel etranger pour des interets egoistes, au detriment des ivoiriens. Au finish ce sont les pauvres populations ivoiriennes qui en paient un prix tres lourd.