Côte d'Ivoire/ Enrôlement: Plusieurs blessés dans des affrontements à coup de pierres et de gourdins entre des partisans de probables candidats

Par Linfodrome - Plusieurs blessés dans des affrontements à coup de pierres et de gourdins entre des partisans de probables candidats.

Youssouf Bakayoko, président de la Commission électorale indépendante. Image d'archives.

Les opérations de révision de la liste électorale ont violemment été interrompues le samedi 23 juin 2018 dans les centres d'enrôlement de Plateau et de Gremian. En effet, dès 15h, les partisans supposés du maire sortant Amédée Kouakou Koffi et ceux du député Famoussa Coulibaly, potentiels adversaires aux futures élections municipales, ont pris d'assaut lesdits centres avec des gourdins et des pierres. Ces fidèles aux deux élus, membres du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp), coalition au pouvoir, s'accusaient mutuellement de convoyage d'électeurs.

De nombreux blessés ont été enregistrés. « Nous n'avons pu nous en tirer que grâce à la force de nos jambes », a témoigné M. Aimé Yapo, agent d'enrôlement, instituteur de son état.

Informé, M. Ouattara Zanga, premier responsable local de la Commission électorale indépendante, a rappelé les agents au siège, le temps de renforcer la sécurité des différents centres.

Alain Gbalé, Correspondant régional

Commentaires

Ca ce nest qu'un petit echantillon de ce que le RDHP va nous servir aux elections a venir.
Qui a dit ici que l'enrolement electoral n'etait qu'un simple devoir et droit du citoyen ?
Si oui pourquoi les adeptes de l'enrolement se tuent deja ?
Si la transparence avait ete acceptee, si tout avait ete balise ds le consensus disant clairement que les candidats devaientt ou pas convoyer les electeurs pour un simple devoir civique comme il le disaient pour tromper les eternels naifs qui ne voient pas plus loin que le bout de leurs nez , est-ce que cette guerre allait deja commencer ?
Vous allez tourner jusqu'aaaa, utiliser toutes les ruses pour eviter la bataille de la transparence par lachete ou complicite mais vous reviendrez donner raison aux Sangare qui sont constants et coherents.
Encore une fois s'il n'y a pas d'enjeu ds l'enrolement dapres vous sur une liste qui va servir de base de donnees ds des elections, que font les candidats ds ca en convoyant leurs electreurs pour s'inscrire dessus ?
Pourquoi un ivoirien qui veut s'inscrire pour avoir sa carte d'idente doit etre convoye par un eventuel candidat ?
Nest-pas parceque l'enjeu est electoral ?
Quel jour quun veut etablir une piece d'identite en temps normal et quun qui nest pas son parent met gbaka , l'argent et nourriture a sa disposition pour le faire ?
Un droit clique devrait se faire avec libre conscience et non achetee .
Sinon on a deja commence la tricherie et la corruption sepsis lenrolement comme toujours avec ouattara d's lopposition comme au pouvoir.

Ca surprend que ceux-memes qui devraient eduquer la masse sont les plus grands corrupteurs et le malheur est quils ne savent meme par que ca aussi c'est la corruption.

Tu fais etablir la piece d'un jeune du quartier, tu le transportes sur les lieux, tu le nourris ce jour la seulement pour l'occasion, tu es a ses petits soins jusqu'au jour du vote, il n'aura d'autre Croix que te voter beeeetement sans se demander si oui ou non tu seras un bon administateur pour sa commune car tu as deja corrompu ou empoisonne sa conscience. Il devient ainsi un corrompu toute sa vie pour la societe se disant que c'est normal.
Pauvre Afrique ! Nous sommes les premiers responsibles de nos malheurs avant les blancs.

La SOGENAC (Société de Gestion, de Négoce et d'Assistance Commerciale) est une société Ivoirienne spécialisée dans la GESTION IMMOBILIÈRE ET AUTOMOBILE, LA NEGOCIATION et l’ASSISTANCE
- Vous avez des constructions en location, vous souhaitez confier l'encaissement des loyers à une structure,
- Vous avez des véhicules de transport (taxi compteur, taxi communal, muni car ou gbaka, une personnelle pour location),
- Vous êtes un INDUSTRIEL, vous besoin en quantité industrielle les produit suivant : Beurre de Karité, Huile de Palm, Soja… Nous pouvons fournir en grande quantité,
- Vous avez un produit à vendre sur le territoire Ivoirien,
UNE SEULE ADRESSE la SOGENAC.
Un contrat d'essai de 3 mois pour vous donner le temps d'apprécier nos prestations.
CONTACTS: (+225) 21322517 / 47810303

PATRIOTES,
Un enfant vient encore d'être assassiné pour raison mystique.
Cette sorte d'assassinat est apparue en Côte d'Ivoire depuis l'installation crapuleuse de mossi dramane alassane ouattara dans ce pays. Désormais ce type d'assassinat s'est hélas banalisé.
Les Ivoiriens doivent en tenir compte et réagir.
La vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Tmveszx7-7M

PATRIOTES,
Le petit Axel Konan est retrouvé décédé au domicile d'un guinéen répondant au nom de Djiré. Ce, après que ce dernier a nié plusieurs fois la présence de cet enfant à son domicile lors des recherches effectuées par la mère du petit. Finalement c'est la police qui fait la macabre découverte chez ce ressortissant guinéen.
L'étonnant dans tout ça est que la police ne coffre pas ce Djiré pour nécessité d'investigation mais le laisse libre. Est-ce parce que l'enfant n'appartient pas à une famille aisée ? Dans un Etat régulier et normal les choses se seraient passées inversement : puisque c'est au domicile de Djiré que le corps de l'enfant a été trouvé, ce dernier est automatiquement coffré pour enquête. Mais sous mossi dramane ouattara, le pays des Ivoiriens, n'étant pas dirigé par un natif du Terroir, n'est plus un Etat normal, où les crimes rituels sont banalisés, et où les enquêtes sont amateurisées et se font avec beaucoup de légèreté.
Mais des questions tout de même :
1 - Ce Djiré a-t-il des relations dans cette police ?
2 - A-t-il commis cet acte en complicité avec certains éléments de cette police ?
3 - Ce criminel de djiré a-t-il soudoyé des éléments de cette police à la mode dramagène ?
Si tel est vraiment le cas, on comprend pourquoi alors ce Corps habillé se conduit avec tant de légèreté.
Ce guinéen et sa famille doivent être immédiatement coffrés pour nécessités d'enquêtes ! C'est la morale et l'éthique judiciaires qui l'exigent.
Sinon, les Ivoiriens se rendront massivement au domicile de cette crapule guinéenne.