Côte d'Ivoire: Alassane Ouattara ou le plus grand diviseur commun politique de la Côte-d’Ivoire depuis 1960

Par IvoireBusiness/ Débats et Opinions - Côte d'Ivoire. Alassane Ouattara ou le plus grand diviseur commun politique de la Côte-d’Ivoire depuis 1960, Par Nestor KOFFI.

Alassane Ouattara ou le plus grand diviseur commun politique de la Côte-d’Ivoire depuis 1960.

Un grand diviseur des partis politiques depuis son irruption sur la scène politique de notre jeune état de 58 ans appelé Ado, un dirigeant sectaire autocrate, cynique totalitaire et dictateur, sans cœur, en conflit permanent avec la loi, dont il est sensé être le premier garant.

Par son comportement du plus grand diviseur, et un homme qui ne respecte aucune parole, ni son peuple, dans ses promesses mensongères, le Président Ado est l’incarnation du politique anti rassembleur, qui n’a rien du père fondateur, mais qui s’en réclame comme tel.

Désolé Ado, vous n’êtes pas un homme de dialogue, vous êtes un homme d’intimidation et de menace aux antipodes des valeurs du père fondateur FHB.
Vous n’êtes point sur les traces de FHB, mais sur vos traces avec les armes et les menaces à deux balles.

Vous ne pouvez pas incarner les valeurs de FHB, et pour cause, vous êtes opposés à ses valeurs, et c’est bien dommage.

Votre irruption sur la scène politique a divisé et rendu ce pays ingouvernable, selon votre volonté. Mais sachez une chose, le comité de veille vous tient seul responsable de ce qui arrivera.
Vous n’avez aucune considération pour personne , car vous refusez l’adversité et la contradiction. Qui ne se souvient pas, de vos paroles : je gouverne sous l’autorité du Président Bédié ?
On vous connaît comme une personne personne qui n’a jamais respecté ses paroles données.

Une Personne qui n’aime que lui.
On n’a pas choisi le candidat du RDR, donc, vous n’avez pas à vous immiscez du choix des Ivoiriens encore moins des militants du PDCI RDA dans leur choix de candidat.
Vous êtes en train de finir votre deuxième et dernier médiocre mandat avec les violences, une politique qui n’est pas à visage humain, qui pousse les Ivoiriens à dormir dans les cimetières et à caractère de rattrapage ethnique. C’est ce que les Ivoiriens retiennent de vous.

Nous qui avons eu tort de vous soutenir dans les années 2009, vous retirons notre soutien.
Vous pouvez tirer votre révérence de la vie politique de notre pays, car votre avènement a détruit l’état de droit, la démocratie et le pays lui même.
On ne vous fait plus confiance, donc laissez notre pays tranquille , car si ce pays doit brûler, vous brûlerez cette fois-ci avec ainsi que les vôtres .

Président Bédié, recevez notre soutien félicitations, et tenez ferme. Mettez en application votre communiqué. C’est cela un digne chef. Chers Ivoiriens, le vrai enjeu du président Dramane Ouattara c’est d’effacer les traces du RDR de de ce que lui-même a fait dans ce pays, pour arriver au pouvoir. C’est rien d’autre en cherchant à nous mettre dans un fourre-tout pour que les gens disent que le RDR n’existe plus, donc nous sommes dans une autre dynamique.

C’est l’objectif rechercher par le RDR et son mentor pour échapper les poursuites qui leur pendent au nez. Le PDCI RDA doit assumer sa part, y compris toute alliance signée dans son histoire.
Ce texte ci dessous bien fait non signé mais qui n’est rien d’autre que ce que le comité de voulait produire fait sien .

PDCI RDA : BILAN DE L’ASSEMBLÉE GENERALE CONSTITUTIVE DU PARTI UNIFIÉ (1)

Les lampions se sont éteints hier sur l’assemblée générale constitutive du RDR unifié. Cette cérémonie a vu la participation du RDR, de l’UDPCI et de petits morceaux dissidents des autres partis. Le PDCI RDA, l’autre poids lourd de l’alliance a refusé non seulement de s’engager dès maintenant dans cette unification mais aussi de s’associer d’une manière ou d’une autre à la cérémonie. Cette analyse se veut un bilan sans concessions de la démarche du parti cher à Felix Houphouët Boigny.

ECHECS

Le président Henri Konan Bédié avait attiré l’attention sur le fait que les militants de son parti ne devaient pas se rendre à la cérémonie. Il avait insisté sur le fait que ceux qui s’y rendraient s’excluaient de facto du PDCI RDA puisqu’on ne peut appartenir à deux partis simultanément.

Il a cependant été donné de constater que tous les ministres et président d’institution issus du parti étaient présents même s’ils ont pris le soin de le faire en leur nom propre. Le fait qu’ils y soient allés est un échec pour le président du parti qui n’aura pas su tenir ses troupes.

L’autre échec que l’on peut stigmatiser, c’est la cacophonie au niveau de la communication. Le PDCI RDA a semblé ne pas maîtriser sa communication donnant lieu à des communiqués successifs dont le tout dernier était truffé de fautes grossières. L’enjeu communicationnel n’a pas été maîtrisé tandis que le RDR a mis les petits plats dans les grands afin de s’assurer de faire entendre son message. Le PDCI RDA a donné l’impression de réagir à chaud en n’anticipant pas les coups adverses. De surcroît, lorsque Denis Kah Zion, patron du Nouveau Réveil, le quasi journal officiel du PDCI joue à un jeu trouble, cela n’est pas fait pour participer à la clarté du message.

REUSSITES

La première réussite et la plus importante est que le PDCI RDA ne soit pas signataire du parti unifié. Son logo a d’ailleurs disparu des affiches et c’est la plus grande victoire de HKB. M. Ouattara qui a compris que son parti unifié manquerait de crédibilité sans le PDCI RDA au double enjeu non seulement de la mobilisation mais aussi de l’appartenance à Houphouët Boigny a contrairement à ses habitudes tenu un discours qui laisse entrevoir que les négociations vont se poursuivre, ou du moins qu’il le souhaite. Un parti d’Houphouëtistes sans le parti crée par Houphouët n’a aucune crédibilité et c’est le plus gros coup que le président Bédié a joué à son ex allié réfractaire aux débats d’idées.

L’autre réussite, c’est l’absence de tous les cadres du PDCI RDA en dehors de ceux qui occupent des responsabilités dans le pouvoir. C’est le signe que le RHDP est une affaire de partage du gâteau. D’ailleurs Patrick Achi lors du bureau politique avait affirmé que sa base rejette le parti unifié. Il est donc loisible d’affirmer que ceux qui ont fait le déplacement protège leurs intérêts personnels au lieu de l’intérêt du parti et ce message est entièrement perçu par les militants. À titre illustratif, le bureau politique du PDCI RDA, c’est plus de 600 cadres. Combien étaient présents hier au parti unifié ? À peine une vingtaine.

Par ailleurs, c’est aussi une réussite de constater qu’aucun cadre du PDCI RDA présent n’a osé usurper la signature du PDCI RDA comme cela a été le cas pour les autres partis. Même M. Adjoumani, le plus euphorique d’entre eux ne s’y est pas risqué. Ce qui laisse penser que le PDCI et ses cadres sont dans une vaste stratégie consistant à pousser M. Ouattara le plus loin possible avant de se désolidariser. Vrai ou faux ? L’avenir nous situera.

ET MAINTENANT ?

Avec la cérémonie d’hier, M. Ouattara a abattu sa carte mais il n’a plus la main pour la suite des événements tandis que le président Bédié a encore une grosse marge de manœuvre. La première, c’est de sanctionner tous les cadres indélicats. En dehors de M. Adjoumani, je pense qu’il faut encore traîner les pas pour les autres. Il ne faut pas insulter l’avenir.

La seconde carte, c’est de répondre à un rassemblement par un rassemblement beaucoup plus imposant. Le président Bédié peut tendre la main à l’opposition pour une coalition beaucoup plus grande et plus mobilisatrice. C’est un secret de polichinelle que le parti unifié dans sa composition actuelle est ultra minoritaire face à une coalition PDCI RDA+PRO GBAGBO+ PIT+MFA+UPCI+LIDER. Toute personne qui prétend le contraire est un charlatan, un diseur de bonne aventure. Le prochain combat sera les élections municipales et régionales.

Si le PDCI RDA se met avec les autres membres de l’opposition pour demander la libération des prisonniers politiques, la recomposition de la CEI, etc., M. Ouattara se retrouvera dos au mur.
Le jeu ne fait que débuter. Malheur au vaincu ! #ÉpiCèTout

Il faut que tous les Ivoiriens se rassemblement , pour faire barrage quelque soit leur chapelle politique. Sans pays, pas de partis politiques.

Car le PDCI est un patrimoine national pour avoir été de gré ou force le parti unique à l’indépendance de notre pays.

Merci de répondre à l’appel de la Côte-d’Ivoire.
Président Bédié, les Ivoiriens attendent votre déclaration à la nation.
Président Bédié, les Ivoiriens attendent un appel de Daoukro en la faveur de la Côte-d’Ivoire.
Président Ado le RDR et ses supplétifs vous ont défilé, on attend une réponse vigoureuse et faire la promotion d’autre cadres car c’est pas ce qui manque dans le parti septuagénaire.
Président Bédié, Madame Ehui ne peut plus être le responsable de nos femmes.
Président Bédié il faut intégrer tous ceux qui ont eu raison sur l’appel de Daoukro car ce sont les vrais militants de conviction.
Président Bédié, la sanction de tous ceux qui se sont exclus eux-mêmes par cette défiance est attendue même si cela venait de votre biche royale . On ne veut plus de goumin goumin.
Merci d’être vous.

Le comité de veille.

Nestor KOFFI

NK.
Membre du bureau politique

Commentaires

vraiment!

Je valide. Très bonne initiative Christian Vabé. Y a que ça qui peut sauver le pays de la catastrophe Ouattara. C'est pas facile mais c'est la seule solution. Encore courage.

Quand on regarde la photo de ce triste individu , on remarque que cette bouche tordue ne sait dire que des mensonges ses mensonges , que ce regard fait froid tant il est rempli de haine ...
Au contraire de n'importe quelle image qui représente notre cher Président Laurent Gbagbo . Homme de sagesse et de bonté
Pourquoi dans les journaux d'opposition aux crapules , toujours il est traité de " président " ? quand en plus il est précédé de SEM ce titre et qualificatif qu'il ne mérite étant seulement un imposteur et un criminel qui n'a jamais gagné la moindre élection dans ce pays qu'est la République de Côte d'Ivoire .

PAUVRE BEDIE !
PAUVRE BEDIE !
Depuis le debut tout le monde t'a parle, tu n'as pas voulu ecoute. Des membres du PDCI et meme des personnes non membres du PDCI, des Ivoiriens qui connaissent les methodes du Burkinabe venu detruire la Cote d'Ivoire, ce negrier des temps nouveaux a la solde de la France mais tu as refuse d'ecouter.
- Tu as fait alliance avec le Burkinabe Alassane Dramane contre l'Ivoirien Gbagbo
- Tu te rejouissais quand il semait les troubles dans les partis polititiques (FPI, MFA, PIT, UPCi et autres)
- Tu l'as mis au pouvoir en 2015, apres celle de la France en 2010 car il sait qu'il n'est pas Ivoirien et sans l'aide de quelqu'un d'autre il ne peut pas etre vote par les Ivoiriens.
- Tu es alle signe des documents avec lui pour la creation d'un futur Parti unifie faisant disparaitre le PDCI que Le President HOUPHOUET BOIGNY a cree.
Et j'en passe !
Or, President Bedie:
- Tu sais que c'est lui qui a fait le coup d'Etat contre toi en 1999 donc il te hais
- Alassane Dramane le Mossi n'a pas oublie que tu es un nationaliste et que tu avais lance un mandat d'arret international contre lui en son temps a cause du fait qu'il n.est pas Ivoirien
- Alassane Dramane le Mossi c'est que tu connais tres bien son origine du fait que tu as passe du temps aux Etats Unis comme lui.
Pauvre President Bedie!
- T'es-tu une fois au moins pose la question comment le President Houphouet est-il mort en France?
Pauvre President Bedie !
Maintenant le Mossi te dit:
- Pas de divorce tu ne peux pas le quitter
- Il va diviser le PDCI comme il a fait aux autres partis politiques ivoiriens pour regner
- Lui-meme il est President de son Parti Unifie "RHDP" car c'est a cela q'uil te conduisait
Pauvre President Bedie!
QUAND ON FAIT ALLIANCE AVEC UN SORCIER IL TE TUE A LA FIN POUR TE MANGER COMME TOUS CEUX QUE VOUS AVEZ MANGE ENSEMBLE !
Mais une chance pour toi: LAISSE LES JEUNES CADRES DU PDCI LE COMBATTRE ET LE BURKINABE ALASSANE DRAMANE TUEUR DES IVOIRIENS TOMBERA !

Une contribution de Moussa Lanciné

Ouattara est tres mauvais. Si Bedie lui desobeit, il va le faire capturer comme il l'a fait à Gbagbo

Monsieur Nestor Koffi, depuis quand vous êtes vous rendus compte, au PDCI, de toutes les tares dont vous accablez le sieur dramane ouattara aujourd’hui? Cette plèbe qu’est dramane ouattara, c’est bien le PDCI et Houphouet Boigny qui l’ont sorti Dieu sait d’où pour venir accabler la Cote d’ivoire et les ivoiriens avec en 1990.
Depuis qu’il s’est emparé du pouvoir en 2011 en enjambant les corps des enfants de ce pays, tués par ses rebelles et ses amis etrangers pour lui frayer le chemin, c’est bien le PDCI qui lui a donné la légitimité dont il avait besoin. Voici 7 ans que vous faites bombance à la table de ouattara et le RDR. Que s’est-il donc passé ces dernières semaines?
Je me serais roulé par terre de rire si la situation n’etait pas grave, s’il ne s’etait pas agit de la Cote d’Ivoire la terre de mes ancêtres.