Côte d’Ivoire : Un demi-million de jeunes patriotes manifestent à Abidjan leur soutien au Président Gbagbo

Le dimanche 27 mars 2011 par IvoireBusiness – C’est par milliers (200.000 selon la préfecture de police, ½ million selon les organisateurs) que les jeunes ont envahi samedi le quartier d'affaires du Plateau en plein cœur

Charles Blé Goudé, leader des jeunes patriotes, arrivant place de la République samedi 26 mars 2011.

Le dimanche 27 mars 2011 par IvoireBusiness – C’est par milliers (200.000 selon la préfecture de police, ½ million selon les organisateurs) que les jeunes ont envahi samedi le quartier d'affaires du Plateau en plein cœur

d’Abidjan, pour manifester leur soutien au Président Laurent Gbagbo, a constaté un journaliste d’IvoireBusiness. Ils répondaient ainsi à l’appel du ministre Charles Blé Goudé, leader de la galaxie patriotique.
L’objectif, largement atteint, de ce rassemblement était de montrer à la communauté internationale que la communauté nationale de Côte d’Ivoire reconnait un seul Président, celui élu et investi par le Conseil constitutionnel de Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo. Par ce meeting géant, qui s’est poursuivi jusqu’au petit matin, ils tenaient à démontrer à ladite Communauté internationale que Laurent Gbagbo était le choix indiscutable de la Communauté nationale.
Le rassemblement de samedi s’est déroulé essentiellement place de la République et aux alentours du Palais présidentiel, en présence du président du Front populaire Pascal Affi N’guessan et de plusieurs membres du gouvernement du Premier ministre Aké N’Gbo.
C’est par des acclamations, que Charles Blé Goudé, matelas au dos, a fait son entrée place de la République pour rejoindre les officiels. A la tribune, il n’est pas passé par le dos de la cuillère pour fustiger la Communauté internationale, dont il n’attend désormais plus rien, et affirmer que jamais Alassane Ouattara ne sera Président de la Côte d’Ivoire, et que jamais il n'aurait de guerre civile en Côte d'Ivoire comme le souhaitent le ennemis de notre pays.
Avant lui, Affi N’Guessan avait trouvé les mots justes pour gonfler à bloc les milliers de jeunes accourus place de la République.
Vendredi, la France ex-puissance coloniale, a annoncé avoir déposé un projet de résolution au Conseil de sécurité de l`ONU en vue de faire cesser les tirs à l`arme lourde, utilisés également par la rébellion des Forces nouvelles.

Ce projet de résolution, qui doit être examiné dans les prochains jours par le Conseil de sécurité, demande comme toutes les précédentes le départ de Laurent Gbagbo, Président reconnu par la communauté nationale, et l’installation à sa place d’Alassane Ouattara, Président reconnu par la communauté internationale.

Pendant ce temps, les habitants des zones rebelles se plaignent d’être depuis mercredi privés d’eau et d’électricité.

Serge Touré

Commentaires

Bravo !!!

Avec ce rassemblement auquel n'ont pu participer d'autres milliers et milliers d'ivoiriens et d'amis de la Côte d'Ivoire, la communauté internationale devra comprendre qu'elle va devoir choisir entre l'extermination du peuple de Côte d'Ivoire pour installer Alassane Dramane Ouattara au pouvoir ou alors être gagnée par la sagesse d'un dialogue inter ivoirien pour régler un différend post électoral qui n'est en rien différent de ce qui se voit partout ailleurs.
La mobilisation a été super totale, la guerre des chiffres n'est vraiment pas nécessaire.

Je pense que les peuples américain et français doivent ouvrir les yeux sur ce qui fait courrir Sarkozy l'hongrois et Obama le kényan : L'Afganistan, l'Irak, la Côte d'Ivoire après le Rwanda, le Burundi, etc. c'est trop ! Ces deux jeunes des années 50 veulent-ils embraser le monde pour une autre guerre mondiale. Ces deux messieurs ont-ils besoin de bombardements tout azimuts de pays situés à des milliers de kilomètres des leurs pour exister ? Ont-ils vraiment besoin de sang de pauvres civils pour gouverner leur pays ? N'ont-ils pas mieux à faire chez eux ?

L'histoire regarde les peuples américains et français !!! Chez nous on dit qu'un morceau de bois aura beau durer dans l'eau, il ne deviendra jamais caïman !

Mensonge cher Yovotankul, les pro-Ouattara n'ont jamais pu faire pareille manifestation. Sinon on l'aurait su. Où est le peuple de Ouattara, nul part. C'est juste du vent brandi par la communauté internationale pour piller les richesses du pays. Sinon Ado ne pèse pas grand chose en Côte d'Ivoire.

C'est clair, c'est net: ADO est président de la Communauté internationale et Laurent Gbagbo, président de la communauté nationale. Et c'est cette dernière qui vote.

Ce qui s'est passé hier à Abidjan peut se faire dans toutes les régions de Côte d'Ivoire, il suffit que le mot d'ordre soit lancé.

Tous mots d'ordre d'ADO ne sont pas suivi par la population. C'est là que se mesure la popularité d'un chef. Les pro-Ouattara marchent avec des kalachnikovs et des lance-roquettes. Les images sont encore disponibles. On a tous vu les marcheurs du golf hôtel avec des lance roquettes.

Il faut se rendre à l'évidence. En Côte d'Ivoire, c'est bien Gbagbo le Boss. Que Ouattara rejoigne sa communauté internationale pour la diriger.

Yovo, tu délires, reviens sur terre et laisse tes envolées lyriques à deux sous. On te parle de nation, de souveraineté, de défense de notre dignité d'homme noir et africain, là où tu n'est qu'un simple militant qui rêve de voir son mentor, même dégoulinant de sang prendre le pouvoir. C'est la difference entre toi et moi.

Moi je ne suis pas Gbagboiste, mais Côtivoiriste, tu vois ce que je veux dire? ça veut dire, si c'était un autre à la place de Gbagbo qui menait le même combat contre l'impérialisme et ses valets, je repondrai présent! You know whana mean?

Bravo la jeunesse et vive la Communauté nationale.

Merci Sysy, ce Yovo refuse de voir les choses en face. Bien dommage car tout est bien clair.

15 000 mecs en fait.... peu de chose...