Affaire « Koné Katinan arrêté »: Ouattara pris en flagrant délit de mensonge d’Etat

Le 27 juin 2012 par IVOIREBUSINESS - Le chef de l’Etat Alassane Ouattara, comme on le sait, a regagné Abidjan le lundi 25 juin 2012 à 15h20, après une visite de travail en Israël du 16 au 20 juin, à l'invitation de Shimon Perès et pour prendre

Alassane Dramane Ouattara, chef de l'Etat.

Le 27 juin 2012 par IVOIREBUSINESS - Le chef de l’Etat Alassane Ouattara, comme on le sait, a regagné Abidjan le lundi 25 juin 2012 à 15h20, après une visite de travail en Israël du 16 au 20 juin, à l'invitation de Shimon Perès et pour prendre

part à la 4ème édition de la Conférence présidentielle israélienne dénommée ‘’Facing Tomorrow 2012’’.
A sa descente d’avion, il fait la déclaration suivante suite à la question d’un journaliste concernant l’affaire Koné Katinan arrêté au Cameroun: «Effectivement, il (Katinan Koné, ndlr) réside au Cameroun. Il a fait des déclarations et des prises de position qui sont contraires au statut des réfugiés qu’il semblait avoir sous des noms différents qui m’ont été communiqués par les autorités camerounaises. Il est donc actuellement recherché par les autorités camerounaises. Le président Biya et moi-même sommes en contact pour essayer de régler cette affaire. Je préfère ne pas en dire plus».
Et voilà le mensonge d’Etat érigé en mode de gestion du pouvoir.
En effet, la déclaration du chef de l’Etat est fausse et mensongère, car Koné Katinan, tout le monde le sait ne réside pas au Cameroun . Il ne peut donc pas avoir été arrêté par les autorités dudit pays.
Le Président camerounais, qui sait par ses services que Koné Katinan ne réside pas au Cameroun, ne peut pas avoir évoqué cette question avec son homologue ivoirien.

Adama Dosso, ambassadeur de Ouattara au Cameroun, la DST camerounaise et notre correspondant au Cameroun, ont démenti la présence et l’arrestation de Koné Katinan sur le territoire camerounais.

Pourquoi donc un tel mensonge d’Etat ?

Ouattara est-il lui-même à la base de ce mensonge qui commence à faire sourire dans les chancelleries occidentales ?
La Côte d’Ivoire n’est-elle pas la risée du monde, car avoir un président « mythomane » n’est pas bon pour l’image du pays.
On comprend donc que c’est Ouattara lui-même qui est à la base de ce mensonge d’Etat. A quelles fins ?
Quel temps le chef de l’Etat a-t-il pour diriger la Côte d’Ivoire s’il doit se balader de pays en pays pour faire extrader ses opposants ? Et la réconciliation nationale dans tout ça ? Quel est donc le rôle de Konan Banny, président de la commission Dialogue, Vérité, et Réconciliation (CDVR)?

N’est-il pas mieux que ce dernier rende son tablier, car il ne sert strictement à rien.

Où est le programme ADOSOLUTIONS servi pendant la campagne aux ivoiriens ?
Et la pluie de milliards, quand pleuvra-t-elle enfin sur les ivoiriens, car ces derniers broient du noir devant tant d’insécurité et de cherté de la vie?
Dans les rues d’Abidjan, tout le monde s’accorde aujourd’hui à dire que l’argent s’est raréfié. La pauvreté s’est accentuée et dans la bouche du citoyen lambda, et même chez ceux qui avaient voté Ouattara, c’est désormais « GBAGBO KAFISSA », ce qui veut dire : On regrette Gbagbo ou Gbagbo revient nous sauver.

Vivement que le chef de l’Etat sorte de cette posture guerrière et mythomane et qu’il s’attaque aux vrais problèmes du pays à savoir, l’éducation qui est au point mort avec la fermeture de l’Université, la cherté de la vie, l’insécurité galopante, la réconciliation, le retour des exilés, la fin de la justice des vainqueurs, le chômage, etc…

Christian Vabé

Commentaires

C'est bien parlé. Je suis à Douala au Cameroun et j'ai réagi à l'article d'hier où Ouata(rat) déclarait que M. KATINAN se trouvait dans notre pays, en faisant comprendre aux inetrnautes que le président ivoirien(?) se trompait et trompait en même temps le monde. Il doit s'attaquer aux vrais problèmes de la CI(insécurité, chômage, fracture sociale énorme...), Nous au Cameroun comprenons qu'il n'est pas venu au pouvoir pour servir le pays mais pour régler des comptes à ses adversaires. Dans un pays comme la CI,le président et le gouvernement ont mieux à faire que de passer le temps à voir des tentatives de coup d'Etat partout et lancer des mandats d'arrêts en désordre. Dans ce contexte, M. Banny devrait démissionner car lui et sa commission ne servent plus à rien

Merçi à toi ZABER. Salut au peuple Camerounais.

En tout cas, on regrette la venue de Dramane sur terre. Il est trop mauvais, plein de haine, alors qu'on lui a tout donné.

Que dire de plus, sinon que nous devons tout faire pour nous débarrasser de ce démon appelé Ouattara. Et le plus vite sera le mieux.

ADO petit président mythomane. Je ne savais pas que ça existait. Je tombe des nus. On aura tout vu en Côte d'Ivoire.

Après les ministres loubards, les FRCI braqueurs, les dozos buveurs de sang, on a aujourd'hui le Président menteur, mythomane qui ment plus vite que son hombre. C'est incroyable mais c'est vrai. L'affaire Katinan est encore là pour nous le prouver.

C'est un mensonge d'Etat, le plus grossier qui soit. ADO n'est pas à son premier essaie. Souvenons-nous qu'il a dit en direct sur CNN que je journaliste Hermann Aboa était un milicien qui appelait au meurtre des gens du Nord.
Cet homme est très dangereux; C'est le diable personnifié.

ADO MYTHO, arrête un peu ta mythomanie. Un Président ne doit pas mentir comme tu le fais. La ficelle est trop grosse. A l'aide.

Patriotes, on vous aura averti
by Comité De Lutte Eburnie on Saturday, 23 June 2012 at 15:02 ·
Citation:
Ce que je n'aime pas chez nous les patriotes, c'est que nous les patriotes avons un problème dans la lecture de l'information et des évènements. Quand bien même nous avons les bonnes informations, nous prenons un malin plaisir à nous atteler à accorder une grande importance à l'information périphérique au point d'oublier que nous sommes en résistance.

Lors du récent voyage de Alassane Dramane Ouattara alias le boucher de Sindou en Israël, il a été rapporté que l'objet de ce voyage était de négocier un accord cadre sur la reprise des exportation de diamant ivoirien vers Israël et le rapatriement des immigrés de nationalités ivoiriennes sans permis de séjour en Israël.

Encore une fois, la communication de Ouattara s'est joué de nous et tous les blogs de résistance sans doute animé par élan philanthropique ont axé leur articles sur le rapatriement de nos frères mais n'ont pas creusé plus en profondeur pour mettre à jour les réelles motivations de voyage.

En réalité, Alassane se prépare à la guerre. Il sent son isolement diplomatique (extérieur) s'accentuer et son isolement politique (intérieur) se dessiner avec le Pdci-RDA qui se sent flouer au sein RHDP.
Les élections municipales et régionales qui s'annoncent pourraient bien coïncider avec l'explosion du RHDP et être source de violences entre partisans RDR et PDCI.
Pour Ouattara, il est vitale que le RDR sortent vainqueur de ces élections car dans le cas contraire, cela voudrait dire que son parti n'est pas majoritaire en Côte d'Ivoire et donc qu'il n'a pas gagné les élections.
Le FPI ne participera peut être pas à ces élections. Partons du principe que le FPI se mette hors-jeu, ces élections seront alors le moyen pour le pdci et le RDR de jauger leur force. Un victoire du Pdci modifiera le rapport de force au sein du Rhdp et affaiblira d'autant l'hyper-présidence de Ouattara.

Le rouleau compresseur semble s'être enclenché et Ouattara voudra coûte que coûte conserver le pouvoir. Or il a conscience de son impopularité au sein de la population ivoirienne d'abord parce qu'il sait que le FPI à gagné les élections et que lui n'a gagné la guerre que grâce à ses alliés étranger (sur qui il ne peut plus compter).

L'objectif de Ouattara est d'éviter la jonction des mécontentements à son encontre du PDCI et du FPI car cela signifierait sans doute la fin de la comédie qu'est sa présidence.
La conservation du pouvoir par Ouattara ne se fera que par la Force des armes. Il le sait et nous le savons. Or, son armée n'est pas aguerrie au combat et est très peu dotée en armement.
Les FRCI(Rebelles) ne dispose pas de véhicules de transport de troupes, les bataillons sont peu formés, l'aviation inexistante, la marine détruite et la capacité de projection des troupes est très faible.

Depuis le scandale suscité par l'article du journal libération sur la formation des chef de guerre de Ouattara au 43 ème BIMA, la France est plus regardante sur sa coopération militaire avec Ouattara.
A cela il faut rajouter l'embargo sur les exportations d'armes à la Côte d'Ivoire voté par le conseil de sécurité de l'Onu.

Pour faire face au difficultés qui s'annoncent, il faut qu'il puisse s'armer afin de conserver le pouvoir.
C'est tout naturellement qu'il se tourne vers israel. Il y a deux raison à cela:
-Israel est le 5ème pays exportateur d'armes dans le monde.
-Israel est coutumier des activités subversives à l'étranger.
-Israel est peu regardant des de l'homme dans ses pratiques (gaza, Lybie) et donc les problèmes éthiques se posent moins.
-Israel fourni des formateurs militaires bon marché dans de nombreux pays.Ils ont déjà servi pour Ouattara notamment lors de la Formations des FN devenus FRCI(Rebelles).

Le projet de Ouattara est le suivant:
Il dispose de très peu de moyens financiers. Pour obtenir des armes le plus rapidement possible, il propose un troc arme contre Diamants. Les armes ainsi obtenu devraient permettre à monter de toutes pièces des opérations subversives en Côte d'ivoire. D'abord à abidjan, puis agboville et enfin Gagnoa et Daloa.
L'objectif est de faire croire que son pouvoir est en proie à une insurrection armée. Il demandera alors la levée de l'embargo sur les armes pour se défendre.
Le Fpi sera indexé et Hamed Bakayoko prononcera la dissolution du parti de Gbagbo Laurent pour atteinte à la sureté et à la souveraineté de l'ETAT.

Le plan tactique et opérationnel de cela est déjà acté. Seul L'ordre d'exécution n'a pas encore été donné.
La comédie que nous avons tous vu sur la TCI n'est qu'un avant gout de ce qui s'annonce...

Le comité de lutte Eburnie pour le CLIFCI

Patriotes, on vous aura averti - plan B
by Comité De Lutte Eburnie on Tuesday, 26 June 2012 at 23:58 ·
Citation:
Le plan B de déstabilisation de la Côte d'ivoire orchestré par les hommes de Ouattara pour accusé le président Laurent Gbagbo et le FPI d'actions subversives de nature à menacer l'intégrité territoriale du pays est le suivant:
Selon notre source, le plan B consistera à mener des attaques ciblés contre des éléments fidèles à feu Ibrahim Coulibaly toujours actifs et qui ont rejoint les patriotes après la mort de leur leader. Ces éléments ont été infiltrés et identifiés par des agents au service de Ouattara.
Ces agents infiltrés avaient trois missions: identifier les hommes, évaluer leur capacité de nuisance, leurs bases arrières et leur circuit d'approvisionnement et enfin entretenir une rancune et esprit revanchard à l'égard du pouvoir.Les premières attaques seront dirigé contre les éléments du comando invisibles de la commune d'ANYAMA.Les Opérations militaires s'étendront à la commune d'ABOBO ou les hommes d'Ibrahim Coulibaly sont toujours actifs et n'ont pas été intégrés aux Forces Républicaines de Côte d'Ivoire.
Le pouvoir d'Alassane Ouattara étant dans un état de psychose aigüe se méfie beaucoup des hommes fidèles à IB de la commune d'ABOBO car certains d'entre eux ont juré de venger Ibrahim Coulibaly et entendraient le "bon moment".Le théâtre d'opération d'ANYAMA s'étendra donc à ABOBO et enfin à YOPOUGON.
Pour justifier les tueries qui auront lieu à ANYAMA et ABOBO parmi les populations, il faudra faire la responsabilité des combat au Front populaire ivoirien qui sera accusé d'avoir fait entré des miliciens dans la commune. C'est ainsi qu'une opération militaire aura lieu à YOPOUGON (fief électoral du front populaire ivoirien).
Il sera mentionné une alliance entre patriotes et pro IB.La presse favorable au RHDP a déjà été briefé. Des articles tendancieux visant à préparer l'opinion publique sur la présence de milicien à YOPOUGON, ABOBO et ANYAMA seront publiés. Le plan opérationnel a déjà été validé. Seul l'ordre d'exécution de l'opération est en attente nous vous tiendrons informé dès que nous de nouvelles info.

Le comité de lutte Eburnie pour le CLIFCI

On vous a prevenu, que chacun prenne ses responsabilites.. OVAJAB, vive la COTE D'IVOIRE.

Dramane sait ce qu'il fait. Il veut pousser Kone a l'erreur en refutant ces allegations, histoire de le traquer et trouver ou reellement il se trouve afin de mettre pression sur le president de ce pays afin d'expulser ce refugie qui n'a pas tenu au droit de reserve.

Tant que Kone ne reagira pas, ADO n'aura rien a se mettre sous la dent.