Côte d'Ivoire: Le 13e Congrès du PDCI reporté après l'élection présidentielle de 2020

Par IvoireBusiness - Côte d'Ivoire. Bureau politique du PDCI. Le 13e Congrès du PDCI reporté après l'élection présidentielle de 2020. Le communiqué final du Bureau politique du PDCI-RDA.

Bureau politique du PDCI-RDA Dimanche 17 juin 2018. Maison du parti Abidjan.

Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dirigé par le président Henri Konan Bédié a décidé de reporter la tenue de son 13e congrès ordinaire après l'élection présidentielle de 2020.

L'information a été communiquée officiellement ce dimanche 17 juin 2018 lors d'un bureau politique extraordinaire qui s'est tenu à la maison du parti à Cocody

"Vu les enjeux actuels et futurs et soucieux de la préservation de l'union des militants et militantes autours du président du parti, le bureau politique décide du report du 13 congrès ordinaire après l'élection présidentielle de 2020" rapporte le communiqué transmis aux journalistes. Le dit communiqué fait aussi mention du prolongement du mandat du président Bédié et de tous les organes et structures annexes du Pdci jusqu'à l'organisation du 13ème Congrès Ordinaire.

Ce report est une surprise alors que tous les autres partis membres du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) ont déjà tenu leur congrès pour soutenir la mise en place du parti unifié.

Notons qu'à l'issue du bureau politique, une position claire du PDCI en ce qui concerne le parti unifié RHDP est attendue.

PR

COMMUNIQUE FINAL DU BUREAU POLITIQUE DU PDCI-RDA DU 17 JUIN 2018

Excellence, Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Comité des Sages du PDCI-RDA ;
Mesdames et Messieurs les Vice-Présidents du PDCI-RDA ;
Mesdames et Messieurs les Membres du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA ;
Honorables Membres du Bureau Politique du PDCI-RDA, en vos rangs, grades et qualités ;

C’est avec un réel plaisir et une grande fierté que je prends la parole, à la demande du bureau politique du PDCI-RDA et l’autorisation donnée à cet effet, par notre Illustre, distingué et éclairé Président du Parti ; j’ai nommé Son Excellence, Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA, pour faire le point des travaux du Comité de Haut Niveau du RHDP, portant sur la création du parti unifié RHDP, en ma qualité de Secrétaire de Séance dudit Comité pour le compte du PDCI-RDA.
Mais, avant tout propos, je voudrais de façon solennelle témoigner de mon infinie gratitude à Son Excellence, Monsieur Henri Konan BEDIE, Président de notre grand et prestigieux Parti, qu’est le PDCI-RDA, pour m’avoir nommé Porte-Parole du PDCI-RDA.

Mesdames et Messieurs, revenant au sujet principal, je voudrais vous rappeler que le Comité de Haut Niveau a été mis en place le 31 Octobre 2017 par Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire et Président d’Honneur du RDR et Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et Président du Présidium du RHDP.

Que retenir des résultats des travaux de ce Comité qui a tenu, du 04 Décembre 2017 au 15 Mars 2018, cinq (05) réunions.
Ce comité était composé de vingt et un membres (21) issus respectivement du PDCI-RDA (06 membres), du RDR (06 membres), de l’UDPCI (03 membres), de l’UPCI (02 membres), du PIT (02 membres), du MFA (02 membres). La liste complète des membres de ce comité est jointe en annexe à la présente communication.
Ces résultats, Mesdames et Messieurs les Membres du Bureau Politique du PDCI-RDA, nous allons, pour le compte de la délégation du PDCI-RDA conduite par le Vice-Président du PDCI-RDA, Coordonnateur des Vice-Présidents du PDCI-RDA, vous les présenter pour qu’ensemble nous puissions asseoir conjointement et collectivement notre décision :
– d’une part sur l’Accord Politique signé le 12 Avril 2018, par notre Président et les autres Présidents des partis politiques membres de la coalition RHDP ;
– d’autre part sur les dispositions transitoires inscrites au titre 5 du projet des statuts du parti unifié RHDP, ayant fait l’objet d’examen et de validation par le Comité de Haut Niveau du RHDP.

A titre d’information, je voudrais dire que pour la conduite harmonieuse des différentes réunions dudit comité, celles-ci ont été coprésidées par Son Excellence, Monsieur Daniel Kablan DUNCAN, Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire et Vice-Président du PDCI-RDA, Coordonnateur des Vice-Présidents du PDCI-RDA et Son Excellence Monsieur Amadou GON COULIBALY, Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Chef de Gouvernement et 1ER vice-Président du RDR.

La première réunion du 04 Décembre 2017, tenue au siège du PDCI-RDA, sis à Cocody, qui a consisté en une prise de contact entre les membres dudit Comité, a été sanctionnée par un communiqué final mettant en exergue les missions qui lui sont dévolues ; à savoir :
– la définition des modalités de la création du parti unifié RHDP ;
– l’élaboration des textes se rapportant à la création du parti unifié regroupant les partis politiques membres du RHDP ;
– la fixation d’un chronogramme de mise en place du parti unifié.

Les membres dudit Comité ont salué la création de ce cadre d’échanges et ont, par gratitude, rendu un vibrant et chaleureux hommage à Son Excellence, Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire et Président d’Honneur du RDR et à Son Excellence, Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et Président de la Conférence des Présidents des partis politiques membres du RHDP, pour leur clairvoyance dans le raffermissement et la consolidation de la marche des partis membres du RHDP vers la création du parti unifié.

Au cours de la seconde réunion, tenue le 08 Janvier 2018 au siège du RDR sis à Cocody Rue Lepic, tous les partis politiques membres du RHDP ont adopté le principe de la création du parti unifié.
Ainsi, pour donner une suite favorable à la première réunion il a été mis en place deux commissions de travail :
– l’une chargée de l’élaboration des textes du parti unifié, composé de deux membres pour le PDCI-RDA, deux membres pour le RDR, deux membres pour l’UDPCI et un membre respectivement pour le PIT, l’UPCI et le MFA.
– l’autre chargée de la définition du type de parti unifié à créer et à l’élaboration d’un chronogramme de sa mise en place, sur le modèle de la composition de la première commission.

RESULTATS DES TRAVAUX DU COMITE DE HAUT NIVEAU
Les résultats de ces travaux concernent :
– l’Accord Politique du 12 Avril 2018 ;
– les dispositions transitoires du projet des statuts du parti unifié.

1/ Les points majeurs contenus dans l’Accord Politique signé le 12 Avril 2018
Il est bon de rappeler que jusqu’à la fin des travaux du Comité de Haut Niveau ; à savoir à la date du 15 Mars 2018, le document dénommé « Accord Politique » signé le 12 Avril 2018 était intitulé « manifeste ».
Les points majeurs contenus dans cet accord politique signé entre les partis politiques membres de la coalition RHDP sont les paragraphes suivants :
*Trois décennies de paix et de développement de la Côte d’Ivoire sous la conduite éclairée du père fondateur le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY soutenu par son parti, le PDCI-RDA.
*Les conflits d’intérêts et de divergence pour l’exercice du pouvoir d’Etat, après le décès le 07 Décembre 1993 du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, suivis du coup d’Etat du 24 Décembre 1999.
*Une décennie d’éclipse marquée par une quasi-anomie de l’Etat.
*La signature le 18 Mai 2005 à Paris de la plate-forme du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) pour préserver l’œuvre du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY : la Côte d’Ivoire.
*Les succès politiques de 2010 à 2015 ont convaincu les responsables de cette plate-forme à transformer le groupement des partis politiques RHDP en un parti unifié, regroupant tous ceux et toutes celles qui partagent les idéaux qui fondent l’Houphouetisme ; à savoir la pensée, l’œuvre et l’action politique du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY.

*Imprégné et instruit des réalités ivoiriennes et africaines, le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY s’est toujours référé aux vertus de la paix, de la tolérance, du dialogue et de la recherche du compromis, etc …, dans la gestion des affaires de l’Etat et de l‘Homme.
*En toute circonstance, le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY a choisi d’être l’apôtre de la paix : «la paix ce n’est pas un mot, c’est un comportement».
*Pour le présent Accord Politique, les partis membres du RHDP proclament solennellement leur volonté de créer un nouveau parti politique pour ensemble dans l’union retrouvée, servir et continuer à bâtir la Côte d’Ivoire.
*Le parti politique unifié s’appellera « Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix » pour marquer leur fidélité à Félix HOUPHOUET-BOIGNY et aux idéaux de l’Houphouetisme.
*Les partis membres qui adhèrent à cet Accord Politique s’engagent à prendre toutes les dispositions utiles et souveraines pour assurer la réussite de cette grande ambition.
*Ils s’engagent également à conduire la démocratie et toutes les élections à venir en RHDP dans un esprit de solidarité, de sérénité, de non-violence et de transparence.
*Ces partis membres du RHDP assument leur responsabilité devant l’histoire, à savoir faire fructifier l’héritage à eux légué par Félix HOUPHOUET-BOIGNY.

Enfin, cet Accord Politique précise que « les partis membres du RHDP, parti unifié, invitent leurs militants, militantes et sympathisants à soutenir cette décision, gage de stabilité politique et de paix sociale et les exhortent à consolider le RHDP qui nous vivifie, qui nous enrichit, qui protège le pays de Félix HOUPHOUET-BOIGNY et qui est seul capable de nous éviter d’autres mésaventures.
Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Politique voilà ce que dit, en des points clés, l’Accord Politique signé le 12 Avril 2018 par tous les Présidents des partis politiques membres de la coalition RHDP mise en place à Paris le 18 Mai 2005.

2/Points majeurs des résultats des travaux portant adoption du titre V du projet des statuts du parti unifié se rapportant aux dispositions transitoires
L’adoption du titre V relatif aux dispositions transitoires du projet des statuts du parti unifié s’est faite le Mercredi 07 Mars 2018 par la commission en charge des textes, conformément à la décision prise par le Comité de Haut Niveau lors des plénières, du Lundi 05 Mars et du Mardi 06 Mars 2018, tenues au siège du RDR, sis Cocody, à la rue Lepic.

Après exploitation des différentes versions corrigées des dispositions transitoires du projet des statuts du RHDP, les membres de la commission des textes ont adopté et paraphé, à l’unanimité, la version finalisée dudit projet des statuts.
Les membres de cette commission qui ont paraphé les dispositions transitoires, figurant au titre V du projet des statuts du parti unifié RHDP, sont :
– Monsieur AHOUA N’Doli Théophile, Vice-Président du PDCI-RDA ;

– Monsieur CISSE Bacongo, Vice-Président du RDR ;

– Monsieur Albert FLINDE, 2ème Vice-Président de l’UDPCI ;

– Monsieur TCHAGBA Laurent, Secrétaire Général de l’UDPCI ;

– Monsieur KOUASSI Kouadio Mermoz, Secrétaire Général du PIT ;

– Monsieur GAUZE Jean Marc, Secrétaire Général de l’UPCI ;
– Monsieur MOUTAYE Anzoumanan, Président du MFA ;

– Monsieur N’DRI Kouadio Pierre Narcisse, Secrétaire Exécutif en Charge des Commissions Techniques Nationales du PDCI-RDA ;

A ce stade de mon propos, permettez Mesdames et Messieurs les membres du Bureau politique du PDCI que nous présentions quelques passages significatifs du titre V des statuts du Parti unifié RHDP.

L’article 40, relatif principalement à la durée de la période
transitoire avant la mise en place effective du parti unifié RHDP, dit ceci: « jusqu‘à la mise en place effective des structures du parti unifié à l’issue d’une période transitoire de 12 à 18 mois, les partis membres fondateurs du RHDP sont regroupés au sein d’une Fédération des partis politiques membres dénommée « Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix »(RHDP).

Pendant cette période transitoire de 12 à 18 mois, ces partis politiques que sont le PDCI-RDA, le RDR, l’UDPCI, le MFA, l’UPCI et le PIT gardent leur autonomie d’organisation et de fonctionnement. Ils conservent leur dénomination.

Toutefois, ils ont le choix entre ajouter ou faire précéder leur dénomination initiale du sigle « RHDP ».

L’article 41 précise les matières ou les compétences des partis politiques membres du RHDP qui sont transférées au groupement politique RHDP, pendant la période transitoire de 12 à 18 mois.
Ces matières ou compétences visées à l’article 41 sont:

*en matière d’élection :
– la relation avec la Commission Électorale Indépendante ;
– le choix des listes des Candidats ou des Candidates ;
– la campagne électorale ;
– la gestion des recours de l’éligibilité et /des élections ;
– le choix des organes dirigeants des Collectivités territoriales après les élections.

*en matière de conquête de pouvoir :
– la définition de la stratégie ;
– la conclusion d’alliance.

*en matière de coopération internationale et partenariat extérieur :
– la définition des axes de coopération internationale et du partenariat avec les partis et les organisations extérieures ;
– la négociation avec les partis et les organisations internationales.

*en matière d’organisation et de fonctionnement du RHDP :
– l’implantation des bases du RHDP ;
– la formation des militants du RHDP ;
– la campagne d’information et de sensibilisation ;
– la gestion des conflits.

*en matière de dialogue politique avec le gouvernement et l’opposition :
– le choix de la stratégie ;
– la constitution des équipes du dialogue.

L’Article 42 précise l’organisation et les pouvoirs, dévolus à la Fédération des partis politiques du RHDP au cours de la période transitoire de 12 à 18 mois.
En terme d’organisation et de pouvoirs, la Fédération des partis politiques membres du RHDP s’engage à se doter de structures de coordination, de contrôle et de supervision qui sont :

*La Conférence des Présidents, regroupant les présidents des partis membres du RHDP et le Président de la République issu des rangs de l’un des partis et dirigé par un Bureau comprenant :
– un Président choisi de façon consensuelle ;
– un ou des Vice-Présidents ;
– des Membres.
La Conférence des Présidents inspire et définit la politique et les orientations générales du groupement des partis politiques membres du RHDP.

*Le Bureau Politique du groupement politique RHDP est composé de membres issus des bureaux politiques des partis politiques membres du RHDP et qui sont proposés par les Présidents de leur parti politique d’origine, Ce bureau politique est présidé par le Président de la Conférence des Présidents et, à défaut par l’un des Vice-Présidents et assisté des autres membres de la Conférence des Présidents.
En termes de pouvoirs, les grandes décisions engageant la vie du RHDP et la vie des partis politiques membres du RHDP sont prises par le bureau politique du groupement des partis politiques membres du RHDP.
Le nombre des membres du bureau politique et leur répartition, par parti politique d’origine n’ont pas été précisés dans le projet des statuts au point 42.2.1 desdits statuts.

*Le Comité de Direction, chargé de la coordination et de la mise en œuvre des activités opérationnelles liées aux compétences transférées au RHDP, est présidé par le Président de la Conférence des Présidents du RHDP ou le Vice-Président ou un membre de la Conférence des Présidents ou un membre du Comité de Direction désigné par le Président ou le Vice-Président de la Conférence des Présidents.

*Le Secrétariat Technique est l’organe d’exécution et de gestion au quotidien du RHDP. Son organisation n’a pas été précisée.

*Les Structures Spécialisées prévues concernent la coordination des femmes, des enseignants et des jeunes des partis membres du RHDP.

*La Commission ou les Comités Techniques, ou les groupes de travail
A ce niveau, la seule et unique précision faite se rapporte à la création d’une commission électorale.

*Les Organes décentralisés
Durant la période transitoire de 12 à 18 mois, les organes décentralisés pour assurer la coordination de la mise en œuvre des activités du RHDP au niveau local sont :
– la coordination Régionale du RHDP ;
– la coordination Départementale et Communale du RHDP ;
– la coordination sous-préfectorale du RHDP.
Excellence, Monsieur le Président du Parti, Honorables membres du Bureau Politique PDCI-RDA, telle est l’économie des résultats des travaux du Comité de Haut Niveau, mis en place par le Président du PDCI-RDA et le Président d’Honneur de RDR le 31 octobre 2017, tel qu’indiqué ci-dessus en début de propos.

L’ensemble des Tavaux dudit Comité a été sanctionné par un relevé des conclusions validé dans la soirée du 15 Mars 2018, lors de la toute dernière réunion tenue en la résidence de Son Excellence, Monsieur Daniel Kablan DUNCAN, Vice-Président du PDCI-RDA, Coordonnateur des Vice-Présidents du PDCI-RDA, Coprésident de séance et Chef de la Délégation du PDCI-RDA

Ce relevé de conclusion est joint à la présente communication, pour exploitation, dans le cadre de la consolidation et de la poursuite du raffermissement des liens entre les partis politiques membres du RHDP sur le chemin de la création du parti unifié, comme le laisse entrevoir l’Accord Politique signé le 12 Avril 2018, ci-dessus, évoqué en ses points majeurs.

Mesdames et Messieurs les membres du Bureau Politique, les membres PDCI-RDA du Comité de Haut Niveau me chargent de transmettre leurs infinies gratitudes et félicitations, mille fois renouvelées, à Son Excellence, Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et Président du Présidium du RHDP pour la disponibilité dont il n’a cessé de faire preuve dans le suivi méthodique et l’orientation pertinente donnée dans la conduite des travaux au cours des deux (2) réunions :
– du 27 Décembre 2017, tenue en sa résidence officielle de Daoukro. Il a précisé sa vision et ses attentes par rapport au projet de la création du parti unifié ;
– du 04 Mars 2018, tenue en sa résidence privée à Abidjan. Il a rappelé les trois (3) volets indissociables de l’Appel de Daoukro du 17 Septembre 2014 comportant le point relatif à l’alternance en 2020 devant précéder la création du parti unifié RHDP.
Enfin les membres du PDCI-RDA du Comité de Haut Niveau lui réitèrent leur indéfectible attachement à toute épreuve dans la conduite de la mise en œuvre du projet dit de parti unifié RHDP.
Sur ce, Honorables Membres du Bureau Politique et du Comité des Sages, je vous remercie pour votre Aimable, Bienveillante et Militante Attention.

Fait à Abidjan le 17 juin 2018

N’DRI KOUADIO PIERRE NARCISSE
Secrétaire Exécutif chargé des Commissions Techniques Nationales
Porte-Parole du PDCI-RDA

Commentaires

Voici les moutons de Panurge du Con de bédié.
Ils savent bien ce que ce grand Con de bédié a fait contre le pays et son Peuple dont il fut un temps président. Par exemple, il s'est associé à celui dont il a pourtant dit qu'il est burkinabé pour massacrer des centaines de milliers d'Ivoiriens dont des FDS. Un exemple précis : en 2010-2011, il approuvait les massacres de plus de 100 000 Ivoiriens entrepris par sarkosy et dramane alassane ouattara pour permettre à cette crapule de burkinabé d'usurper le pouvoir d'Etat en Côte d'Ivoire. Malgré ça, ce bédié trouve toujours à sa suite des moutonniers pour la cause de ses propres intérêts.
Avec ça, comment veut-on que les autres peuples de la terre ne continuent pas à nous percevoir comme des demeurés, nous, Noirs !?
Quelle honte !
Pauvre que nous sommes !

Answering le PDCI a bien fait de reporter son congres pour signifier sa souverainete a ouatra qui dicte des congres au RHDP.
Il attendait le congres du PDCI qui allait se suicider pour lui avant de former son nouveau gouvernement. Enfin il l'esperait.
Forme ton gouvernement comme tu veux et prends tes ministeres on s'en fout. Le parti unifie sera apres 2020 si et seulement si le candidat unique du RHDP est du PDCI et est soutenu par le RHDP semble lui dire le PDCI.
C'est comme si le PDCI disait oui et non a la fois a ouattara.
Je vous ai dit que c'est le plus malin qui gagnera entre le PDCI et le RDR.
Et ouattara pensant intimider le PDCI a annonce sa candidature. Une facon de dire au PDCI "qui osera presenter un candidat en face de moi ? Bedie as-tu assez de couilles pour me defier?"
Il pense que s'il est lui-meme candidat, comme il va gagner forcement en s'imposant, le PDCI va flechir pour ne pas devenir des opposants et souffrir comme les progbagbos.
Le PDCI semble ne pas etre intimide par les menaces et chantages du RDR.
Pour l'instant le match du plus malin est a 2-1 en faveur du PDCI.
Si le PDCI se defait de l'argent , des ministeres et autres privileges de ouattara ils l'emporteront et tous les ivoiriens sont avec eux.
Tous contre le RDR et Ouattra.

Ds tout ca a quoi sert finalement Dagri si c'est ouattara qui continue de diriger le RDR ?
Vraiment ouattra le hors-la-loi eat vraiment incurable.
Et y a pas garcon au RDR pour lui dire que si le RDR doit avoir candidat en 2020, ce n'est plus you c'est Dagri ou le parti va decider.
Ou tout ce que tu es entrain de faire derange parceque tu pietines l'autorite de Dagri qui toi-meme tu as nommee en coolant les regles du congres.
Or donc Dagri avaiit vraiment ete nommee par lui pour surveiller son fauteuil pendant qu'il blague le PDCI en lui faisant croire qu'il quitte en 2020.
Ouattra demeure toujours le president du RDR pour intimider ceux qui ont des ambitions au RHDP.

BRINGBACKGBAGBO,
Je t'ai saisi et même bien compris.
Mais ce Con de bédié a un compte à régler avec le Peuple Ivoirien.
Le temps vient où ce salopard le réglera avec les Ivoiriens pour ce qu'il leur a fait de mal : de 2001 à 2011, il s'est associé au burkinabé dramagène alassane ouattara pour détruire des vies en Eburnie, et aussi la Côte d'Ivoire et contribuer aux pillages des biens de ce pays.
Depuis l'installation crapuleuse du mal élevé mossi en Côte d'Ivoire, beaucoup d'Ivoiriens meurent tous les jours. Qu'en pense et dit ce maudit de bédié !?
Oui, les Ivoiriens auront des questions précises à poser à ce grand Con de bédié.

SANTE D'ACIER ET OPPORTUNITÉS D'AFFAIRES
100% NATUREL, LE STC30 EST UN PRODUIT DE BIEN-ÊTRE ET DE SANTÉ OPTIMALE FAIT DE CELLULES SOUCHES VÉGÉTALES, ET DE PUISSANTS ANTIOXYDANTS. CONÇU PAR LES FIRMES SUISSE MIBELE GROUP ET AMÉRICAINE PLT.
AVEC LE STC30 PRENEZ EN MAIN VOTRE SANTÉ. IL EST EFFICACE CONTRE PLUS DE 135 PATHOLOGIES (DIABÈTE, AVC, INSUFFISANCE RÉNALE, CANCER, HYPERTENSION, ARTHROSE, ETC…)
Rejoignez notre équipe pour répandre la BONNE SANTE autour de nous, et bénéficions d’une situation financière stable. Avec SUPERLIFE, c'est la SANTE garantie à 100% et le CASH. Des revenus et retrait des gains à n'importe quel moment. Avec SUPERLIFE, nous gagnons toujours. Donc je voudrais attirer votre attention sur ce business exceptionnel. CETTE INFORMATION EST PRÉCIEUSE CAR VOUS POUVEZ SAUVER DES PROCHES, DONC FAITES LA PASSER OU PARTAGEZ LA.
Infoline : +225 09340417/06130790/01041160
Whatsapp : +225 09340417
Facebook : ahouosylvestremanto

Answering je te comprends parfaitement.
Mais la CI a besoin de vivre avant tout. Et Elle a besoin de toutes ses forces positives ou negatives pour se defaire de ce burkinabe d'abord avant de laver son linge en famille.
Sans notre pays on ne lavera jamais ce linge. Et il faut aussi comprendre qu'apres ca l'ivoirien se mefiera beaucoup de l'etranger et appreciera et protegera plus son pays.
Je t'assure que cette tragedie a rendu 90% des Ivoiriens plus patriotiques que jamais. Ils seront ferocement jaloux de leur pays.
Apres le depart du mossi notre constitution de 2000 reviendra et sera plus renforcee comme suit :
- notre ET national revient
- tous les mossis qui vivent en CI doivent etre balafres s'ils veulent rester
- a la frontiere, ils seront balafres avant de rentrer. Les autres etrangers seront marques d'un signe.
- un etranger ne doit jamais acheter une terre ni une maison en CI. Il doit louer seulement.
- les burkinabes doivent tous rentrer chez eux d'abord , meme le nouveau ivoirien Compaore et re-rentrer un a un apres avoir ete balafres. le nouveau ne doit sortir et rentrer avec les balafres.
- les Ivoiriens servis d'abord
- jamais un Ivoirien dormir dehors. On reloge avant de casser.
- un etranger peut obtenir la nationalite ivoirienne pas par mariage. Il lobtient apres 10 ans d'enquete et il ne doit jamais faire la politique ni occuper un poste politique. Il devient Ivoirien pour manger , se laver et faire son commerce.

- SI un Ivoirien se bat avec un etranger, aide l'ivoirien a frapper l'etranger d'abord avant de demander ce qui se passe

- les taxes payees par les etrangers doivent etre le double de celles des ivoiriens..
- notre hymne national sera la xenophobie

Y a pas meilleurs facon de dire a l'etranger de rester chez lui que ca.
J'ai oublie. La carte d'identite des etrangers sera rouge-sang pour choquer et garder l'ivoirien en eveil.
- la carte des nationalises sera recto-verso. Un cote orange pour dire qu'il a pris la nationalite ivoirienne et rouge au verso pour decrire son pays d'origine.
C'est comme ca sera la nouvelle CI apres ce qui nous est arrive a cause de notre amour excessif pour letranger.

Bring..., à te lire je suis content. je pense la même chose que toi. Aujourd'hui l'Ivoirien en a gros sur le cœur. On est étranger dans notre propre pays. tous les secteurs d'activités sont dans la main des étrangers tout ça à cause du Burkinabé dramane. S’il avait été balafré on n'allait par souffrir comme ça. Answering le bébé gâté de Bédié doit nous rendre compte plu-tard parce qu'il a supporté le mossi pour tuer les ivoiriens et déporter deux des notres; mais sache qu'on a besoin que tous les Ivoiriens se mettent ensemble pour chasser dramane et son RDR du pouvoir.