URGENT/ SOMMET UA-UA D’ABIDJAN : CAMPAGNE POUR LA LIBÉRATION DES PRISONNIERS POLITIQUES EN CI

Par IvoireBusiness - URGENT/ SOMMET UA-UA D’ABIDJAN. CAMPAGNE POUR LA LIBÉRATION DES PRISONNIERS POLITIQUES EN CI.

COMMUNIQUE URGENT ; SOMMET UA-UA D’ABIDJAN
CAMPAGNE POUR LA LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES EN CI.

A la faveur du Sommet UA-UE qui se tiendra à Abidjan, les 28 et 29 Novembre 2017 ; et au moment où le Monde entier se mobilise contre l’Esclavage des Migrants noirs en LIBYE ;
La FIDHOP (la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance de la Démocratie, des Droits de l’Homme et de la vie Politique), en accord avec le Collectif pour la Libération des Prisonniers politiques en Côte d’Ivoire et en collaboration avec des ONG et des Personnalités, adresse une MOTION spéciale aux Chefs d’Etat et de Gouvernement, et à toutes les Délégations qui prendront part à ce Sommet d’Abidjan ; avec pour unique objet des Droits de l’Homme :
LA LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES EN CÔTE D’IVOIRE DU FAIT DE LA CRISE POSTELECTORALE DE 2010-2011.
Pour toutes les ONG et Associations, les Partis politiques ou pour toutes Personnalités individuelles qui souhaiteraient être signataires de cette Motion, qui comportera la liste nominative de tous les prisonniers politiques et qui sera distribuée à toutes les Délégations à Abidjan et rendue publique dans tous les médias et les réseaux sociaux,
Ils sont invités à se faire connaitre, par les contacts suivants :
• Dr BOGA S. Gervais : drbogasako@yahoo.fr ; Facebook : Gervais Boga (in box) ; 0039 3203825396.
• Pdt Christian VABE : vabechristian@yahoo.fr ; Facebook : Christian Vabé (in box) ; 0033 6 95 79 14 24.
• Prof. Michel GALY: Facebook : Michel Galylafrance (in box).

NB : DATE LIMITE, DIMANCHE 26 NOV. 2017 A 18H00.

Fait à Turin, ITALIE, le 23 Novembre 2017

Pour le Collectif :
Dr BOGA S. GERVAIS
Président-Fondateur de la FIDHOP

Commentaires

Il faut s'il y a LIEU de Prendre aussi certains jeunes qui ne sont pas Ivoiriens car je ne sais pas comment ça se passe là-bas. Je souhaite que chaque jeune qui est Là au départ d'un vol et qui n'est pas Ivoirien, Prenez le soin de le mettre d'abord en Sécurité même serré dans un Avion que de ne plus le Voir Vivant, merci à tous pour les Bons Gestes.

Cote D'Ivoire , le pays ou l'étranger est au dessus de l'Ivoirien, le seul pays au monde
en Cote d'Ivoire l'Ivoirien a perdu sa place, étranger dans son propre pays.

Ou la la , je suis plus ivoirien que toi, mais soyez sur qu'un beau matin chacun connaîtra d'ou il vient.

Allez les BROUSMANI !

Envoyer la liste des prisonniers politiques à Monsieur secrétaire général de l'ONU et si possible avec des photos à l'appui pour que ce denier qui vient de dire qu'il est horrifié devant ce qui se passe en Libye , essaie d'établir un parallélisme? Son silence sera considéré comme une complicité avec les usurpateurs du fauteuil présidentiel d'Abidjan.

bonne idée ABOUAISSIN je me demande ce que présentent preuves des atrocités commises en CI par nos politiques qui font le tour du monde pour demander la normalisation de la situation socio-politique .

ce burkinabé doit être chasser de la CI avant 2020 sinon nous serons surpris encore
autrement pourquoi garde t-il ses dozos , microbes et frci en arme.
chaque fois que les ivoiriens décident des marches pacifiques ils sont agressés par des microbes composés essentielement de guinéens, maliens, burkinabés, nigériens et autres madingues .
LA PRIORITE DES POLITIQUES IVOIRIENS DEVAIT ÊTRE LE DEMEMTELLEMENT DES GROUPES MICROBES désormais sur tout le territoire ivoirien LA RECOMPOSITION DE L'ARMEE IVOIRIENNE car les FRCI sont tout sauf des ivoiriens
la libération de tous les prisonniers politiques rentrer en CI de tous les exilés
un delais de moins de deux mois doit être accorder à ouatara après ce delai si ouatara ne fait rien pour; TOUS LES IVOIRIENS SORTENT LE MÊME JOUR villages , villes et demande le départ de ouatara AUTREMENT DIT NOUS SERONS ENCORE SURPRIS EN 2020 de toute façons tant que ouatara sera tranquille en CI GBAGBO sera toujours injustement retenu à la CPI