Coup de tonnerre/ Le témoin de Bensouda avoue: "On devait tuer Blé Goudé"."C'est un imam qui lui a sauvé la vie"

Par IvoireJustice - Coup de tonnerre/ Le témoin de Bensouda avoue "On devait tuer Blé Goudé"."C'est un imam qui lui a sauvé la vie".

Charles Blé Goudé le 10 novembre 2017 à la CPI.

Deuxième et dernier jour d'audition pour Balo Adama devant la Cour pénale internationale (CPI). Le transporteur résidant à Abobo a été intérrogé ce lundi 13 novembre 2017 par les équipes de défense de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Par Abraham Kouassi

Transporteur résidant à Abobo au moment de la crise post-électorale de 2010-2011 en Côte d'Ivoire, Balo Adama a achevé son témoignage devant la Cour pénale internationale (CPI). Débutée le vendredi dernier quelques minutes après celle du général Detoh Letho, l'audition du 71è témoin de l'accusation a été marquée par une révélation sur les intentions de membres du Commando invisible concernant Charles Blé Goudé.

Répondant aux questions de l'équipe de défense du leader des Jeunes Patriotes, Balo Adama a affirmé que le dernier ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo était la cible du groupe armé. « Blé Goudé, les gens trouvaient vraiment que c'est lui qui incitait à la haine, c'est lui qu'on voyait à la télévision. Donc, il était visé en ce temps-là », a déclaré le témoin.

Au cours de l'audience, Me Zokou, membre de l'équipe de défense de Charles Blé Goudé a lu un extrait de la déposition du témoin dans laquelle ce dernier explique comment l'ancien leader estudiantin qui projetait un meeting à Abobo à échapper au Commando invisible.

A lire aussi : Procès à la CPI-Detho Letho formel : « Mangou n’a pas dit vrai »

« Il y avait un imam qui était allié aux pro-Gbagb(...). L'imam aurait appelé les pro-Gbagbo à heures du matin pour donner l'information comme quoi les combattants avaient l'intention de tuer Blé Goudé s'il venait », a relaté l'avocat. Des propos confirmés par le témoin.

Balo Adama a par ailleurs dépeint une situation assez tendue à Abobo. « Après le 2è tour des élections, Abobo était devenue autre chose (…). Il fallait que les gens se lèvent pour se défendre parce qu'il y avait trop de tueries », a-t-il fait savoir.

Balo Adama qui témoignait via vidéo-conférence a été remplacé dans le prétoire par Daouda Dosso, archiviste à l'Etat-Major. Ce dernier qui continue son intervention ce mardi 14 Novembre a affirmé avoir vu des Libériens dans les locaux du Camp. Gallieni, siège de l'Etat-Major des armées.
Lire la suite sur...https://ivoirejustice.net/article/proces-la-cpi-un-temoin-de-laccusation...

Commentaires

Demain c'est le 15 novembre ... C'est le jour de la PAIX ...
... sous la torture à la maca et dans les géoles du mossi ! ! !
Je n'ose imaginer ce que ça veut dire JOUR DE LA PAIX dans la bouche tordue du burkinabé et de sa clique de crapules ... surtout quand à la CPI le témoin à charges contre le président Laurent Gbagbo et notre ami Charles Blé Goudé avoue qu'il était programmé l'assassinat du " général de la rue " par la et les crapules qui sont actuellement au pouvoir ... Il y aura t il un démenti en justice abidjanaise comme dans l'affaire de 342 milliards d'argent de poche que s'octroie généreusement l'imposteur dictateur le sanguinaire burkinabé dramane ouattara ?
.../...
15 novembre jour de la Paix symbolisé par ces crapules menteurs voleurs violeurs criminels depuis après le 11 avril 2011 par la destruction de la statue de la Paix dans la commune de Cocody à Angré ... Quel pitoyable symbole que ce jour en Côte d'Ivoire !

CHRISTIAN VABÉ.
Grand-frère, pourquoi dis-tu que PAPA GBAGBO, lorsqu'il réoccupera son Fauteuil présidentiel usurpé en 2011 par le mal élevé et la crapule de mossi dramane ouattara, aura pour bâtiment de fonction, le palais que va construire le fils de mossi, le même ODA, le même burkinabé, qui a pour objet d'espérance, L'Enfer !?
Pour faire court, saches que, jamais, notre PAPA n'habitera la maison construite par le Diable.
PAPA est trop lucide et averti pour habiter un tel palais.
Avant même qu'il ne voit le jour, ce bâtiment est déjà maudit : ce mossi mal élevé se propose d'ériger un tel bâtiment alors même qu'il a crapuleusement plongé les Ivoiriens dans la misère.
Dieu ne saurait agréer une telle chose.
Saches-le donc !

Answering, Christian Vabé dit que Ouattara construit son nouveau palais pour rien qu'on va le chasser en 2020, peu importe où les nouveaux dirigeants vont habiter, ce n'est pas là l'essentiel. 2020 c'est les gbagboïstes qui rien reviennent au pouvoir un point un trait. Soutien à toi Christian Vabé.