Côte d’Ivoire: Tirs nourris entendus à Guiglo vendredi

Par Ivoirebusiness- Côte d’Ivoire. Tirs nourris entendus à Guiglo vendredi.

Soldat armé non identifié. Image d'illustration.

Des tirs ont été entendus ce vendredi 20 octobre 2017 au matin à Guiglo, selon des témoins joints par Fratmat.info.

Ces tirs seraient en rapport avec un conflit communautaire qui embrase la région suite à un affrontement entre les communautés Wê et Baoulé dans la nuit du mercredi 27 septembre au jeudi 28 septembre 2017, dans la forêt classée de Goin-Debe dans le département de Guiglo, affrontement occasionnant des blessés, l’incendie des campements, et la destruction des biens.

« Nous entendons des tirs. Des militaires nous ont demandé de rentrer à la maison », affirme un témoin. Et d’ajouter que la ville est déserte. Des populations seraient sorties avec des machettes dans le centre pour, dit-on, aller déloger des populations allochtones à la préfecture.

D’autres témoins affirment que des Forces de défense et de sécurité procèdent à des tirs de sommation pour disperser les populations. Le calme serait revenu dans la ville, rapportent d’autres témoins.

Serge Touré avec Fratmat.info

Commentaires

Le probleme ne devrait pas etre aussi compliqué si certaines autorités de la ville n'avaient pas les main liées.
Le commandant de la compagnie d ethnie baoulé qui selon certaines sources aurait pres d un kilometre de cacao s est impliqué directement dans cette affaire du coté de ses compatriotes. c est quelqu un qui en principe devait se retrouver a Abidjan pourquoi est il encore a poste a Guiglo eh bien c est parce qu'il est la pour vieller sur son cacao et ceux des gros bonnet. Je crois que son action en faveur de ses compatriotes a percé l'abcès surout en faisant enfermer le jeunes guérés qui défendent leur patrimoine , si vous mener des enquetes a l hopital général de Guiglo vous verrez de nombreux jeunes guérés blessés sous les yeux de gendarmes qui agissent selon l'ordre de leur commandant de la compagnie.Vivement le gouvernement doit plutot chercher a baissé la tension , le prefet quant a lui a fait sa part.

Quand Dieu sent l'injustice quelque part, Il offre les moyens aux justiciables de prendre le dessus. On ne déloge pas des gens avec qui des contracts sont dûment signés, sans raison. La loi n'étant pas retro-active, ce qui doit se faire, c'est que les autochtones attendent la terme des contracts pour prendre de nouvelles décisions ou négocient pour une reduction du temps d'exploitation. Mais la force est très mal indiquée dans ce cas de figure. Les Wê, je pense bien, n'accepterons pas de céder des biens négociés dans des conditions identiques. Ils ont souffert, ils doivent profiter des fruits de leur souffrances.

J'en appelle a tous les We , demandez a vos parents de ne plus céder une seul parcelle de terre a qui que ce soit car votre gentillesse s 'est transformé en poison
et mettez vous au travail.

Les cadres de l'ouest sont tout simplement des corrompus , il faut compter sur la diaspora WE peut etre mais le probleme est qu'ils n'y a pas de cohesion , pourquoi vendre la foret? tous les chefs d'admnistration ici a Guiglo ont tous ici des parcelles dans les forets classées, il faut que le gouvernement remplace le commandant de legion , le commissaire de police et certains cadres des eaux et forets , par contre le prefet fait du travail serieux. lorsqu on detache officieusement un ou je ne sais quoi un gendarme de maniere officieuse dans les forets pour entrainer les paysans baoulé au maniement des armes, il faut faire attention le pays n en a pas besoin, les ivoirien doivent se mettre ensemble pour une meme cause, et savoir dire merci a celui qui vous a permis d avoir quelque chose, le peuple baoule doit savoir dire merci au peuple WE . Le commandant de legion est responsable de plusieurs coup bas .
Je conseille aussi au peuple WE de mettre en cage le Chef de terre de Guiglo il oeuvre contre la region toute entiere et revoir le cas de certains chefs de village qui sont toujours au devant de terre. Reconcilier vous avec les Baoulé car sommes tous ivoiriens.

Attention! Attention! vive tension a Zeaglo s/p de Guiglo selon certaines sources des jeunes baoulés habillés en Dosso se sont fait passer pour des Dozos et il y a eu affrontements entre eux et des guérés ce qui s'est soldés par 4 morts , selon des sources proches des autorités c est un coup preparé pour que les Burkinabé et autres se mettent du coté des Baoulés pour combattre les Guérés .

Je demande a nos freres burkinabé de ne pas accepter ce deal, parce que cela n apportera pas la paix. qu'ils continuent de considérer que le Guérés sont leur tuteur.

encore une autre imagination de ce commandant de légion de Mathias, c est tout cela qui disaient aux baoulés de s attaquer aux burkinabés.