Côte d'Ivoire: l'amertume des ex-combattants démobilisés de Bouaké

Par RFI - Côte d'Ivoire. L'amertume des ex-combattants démobilisés de Bouaké.

Après la mutinerie des militaires ivoiriens, les ex-combattants démobilisées comptent eux aussi faire entendre leurs revendications aux autorités. (photo d'illustration) © Sia KAMBOU / AFP.

Ce jeudi 18 mai, le chef d'état-major ivoirien, le général Sekou Touré s'est rendu à Bouaké. Il s'est entretenu notamment avec des ex-combattants démobilisés, et s'est rendu à l'hôpital au chevet des blessés des mutineries de ces derniers jours, ainsi que dans la famille du démobilisé tué lundi par un mutin et dont les obsèques auront lieu lundi. Les démobilisés, ces ex-combattants qui n'ont pas été reversés dans l'armée ou les autres corps habillés, voient d'un air envieux les revendications satisfaites des mutins. Des démobilisés qui pour beaucoup vivent dans la misère et rêvent du pactole que viennent de toucher les militaires.

A Bouaké, ils sont un peu plus de 4 000. Si certains ont pu rebondir dans la vie civile d'autres survivent depuis des années en déplorant être les oubliés de la victoire des ex-forces nouvelles, à laquelle ils ont contribué.

Des démobilisés qui s'estiment discriminés au quotidien comme l'explique cet ex-combattant qui souhaite rester anonyme. « Vous pensez qu’aujourd’hui on peut afficher notre carte de démobilisé à quelqu’un ? Quand on dit démobilisé, on voit déjà une personne, un guerrier sauvage, des intentions meurtrières mais ces on doit avoir un bon regard sur ces personnes qui ont donné leur vie et non les ignorer », s’emporte-t-il.

Pierre Amani Yao est le secrétaire général des ex-combattants de Bouaké. Les mutins ont obtenu leurs primes. Pas questions que les démobilisés n'en reçoivent pas autant. Même s'ils le promettent. Ils n'utiliseront pas les mêmes méthodes. « On n’a pas la même manière de voir les choses. Eux ils sont militaires, ils sont salariés, et nous on a rien. Dieu merci, ils ont mené le combat, ils ont gagné, nous aussi on doit mener le combat à notre manière et obtenir gain de cause. Pacifiquement, dans la paix, pas dans la violence. Nous on demande les même choses que les mutins », explique Pierre Amani Yao.

Des démobilisés qui malgré tout clament leur confiance dans les autorités ivoiriennes et ne peuvent croire que, cette fois encore, elles les laissent sur le bord de la route.

Lire la suite sur...http://www.rfi.fr/afrique/20170519-cote-ivoire-amertume-ex-combattants-d...

Commentaires

Bande d'assassins de mon peuple, vous allez tous payer tôt ou tard.

Bande d'assassins de mon peuple, vous allez tous payer tôt ou tard.

Dieu merci Soro qui demande vigoureusement l'enquete sur la cache d'armes chez son collaborateur pour que la verite eclate vient d'accepter par le biais de l'AN une commission parlementaire pour voir un peu plus clair ds cette histoire de mercenaires, mutins et demobilises
qui pille les caisses de l'etat depuis 2014 et vient perturber et traumaise les Ivoiriens et les investisseurs.
Je ne sais pas pourquoi le gouvernement demande des enquetes sur les inconvenients des $oulevements des mercenaires sans demander une enquete pour expliquer aux Ivoiriens
-d'ou viennent les mutins et demobilises ?
- Ivoiriens ?
- non ivoiriens, mercenaires ?
-qui ils sont au juste ?
- leur identite recensee ?
- combien ils sont ?
- qui les a recrute pour prendre les armes ?
- quand ils ont ete recrutes ?
- l'accord ecrit entre eux et le recruter ?
- que dit l'accord ?
- est-ce l'etat de CI qui les a recrute pour attaquer
l'etat lui-meme ?
- est-ce un accord d'un individu avec les mercenaires ?
-qui est cet individu ?
- ou l'individu prend l'argent pour payer ses dettes ?
- Si c'est l'etat qui paye, pourquoi doit-il payer les
dettes personnelles d'un individu ?
- Si c'est des prets que le pays va rembourser,
pourquoi cela ?
- que dit l'accord de ouaga ?
- Si c'est ecomog (hic !), ou est le contract qui dit
qui dit de payer seulement les rebelles et laisser les autres ?
- combien ecomog dit de payer ?
- les missions d'ecomog sont payeses par la CEDEAO. Pourquoi les mutins sont payes par la CI ?
- ds quels pays les mutins ont fait ecomog pour
toucher 12 millions et villas ?
- en 2014 deja, ils ont ete payes .combien ont-ils recu et combien restait ?
- ou sont les documents de toutes ces operations
si ca vient des caisses de l'etat ?
-Si c'est prouve que l'etat est entrain de payer les dettes que qqun a contracte des dettes pour lever une rebellion qui a devastating ce pays,
que comptons-nous faire de lui ?
- n'est-ce pas la aussi les memes crimes economiques pour lesquels on poursuit les pro-Gbagbo ? Ou bien ?
Les Ivoiriens veulent savoir une fois pour toutes.
On veut la publication des resultats des enquetes.
Soro et Donvahi ne vont pas vigoureusement enquete sur les armes lourdes chez Soul et bloquer l'enquete qui doit situer les Ivoiriens sur ces incessant es mutineries.
Tous les accords signes pour la paix sous Gbagbo ont ete publies ds les journaux. Ca n'a jamais ete secret d'etat.
C'est ceux qui mentent a longeur de journee qui disent secret d'etat quand on leur demande des explications.
A notre petit niveau deja, on a les accords de ouaga pour tous les demobilises camp loyaliste et camp rebelle.
Nulle part on ne lit 12 millions et villas.
Si c'etait ca pourquoi seuls ceux du camp rebelle sont payes et sont ds l'armee ?
Tous les mutins sont des KONE, DIARRASSOUBA,
LANCINE, YSSOUF, SIDIBE, ZOUGRANA et tous s'expriment en malinke.
La CEDEAO a-t-elle true les djoulas seulement pour aller en mission de paix ?
Ouaga a-t-il recensee seulement le camp rebelles pour les demobiliser et les inserer ds l'armee ?
Si oui pourquoi ?
Cette bande de criminels du RDR se croit encore ds les zones rebelles ou ils peuvent mentir aux analphabetes avec des inepties.
La verite les rattrape tous les jours mais ils continuent de mentir.
Si c'est ecomog pourquoi seuls les rebelles sont concernes et c'est l'etat qui paye ?
Si c'est pas ecomog et que c'est Ouaga aussi pourquoi seuls les rebelles sont payes ?
Ecomog est paye par la cedeao. Ouaga concerne tous les deux camps et nulle part ds l'accord on ne mentionner 12 millions et villa.
Alors c'est quoi ?

Je me demande pourquoi des enquêtes encore? Le peuple que vous avez pris en otage ne veut plus rien savoir car il en sait même trop. Et puis cela va changer quoi? Vous avez massacré, tué, volé, menti, personne ne peut vous demander des comptes. Pourquoi remuer le couteau dans la plaie avec une enquête ne va rien nous apporter. Les caisses sont assez vides et les populations ont assez souffert. . Soro tes interventions irritent le peuple. Faites vous oublier un peu, monsieur le président de l'assemblée nationale

CHRÉTIENS, CHRÉTIENNES,

Beaucoup d'africains m'écrivent pour me demander d'être explicite sur la question de l'adoration de Dieu et de la Miséricorde du Créateur. L'Afrique du Nord comme l'Afrique subsaharienne s'y intéressent. Je reparle donc de ces choses mais de manière concise et davantage simplicité.

A - L'Adoration de Dieu.
D'abord, qu'est-ce qu'on entend par Dieu.
Dieu : Nature ou Essence.
Cette Nature ou cette Essence est Celle de trois personnes : Père , Fils , Esprit .
Cela veut dire qu'il y a "unicité de Dieu" et "unité de personnes".
Et donc un Dieu unique en trois personnes.
Si Dieu est en trois personnes, c'est pour que Père, Fils et Esprit s'adorent.
Or adorer, ça consiste pour deux, trois ou plusieurs personnes à s'approcher les unes des autres pour s'enlacer avec les bras afin de former un seul et unique bloc solide, indestructible, qui se veut éternel.
J'appelle l'Adoration du Père, du Fils et de l'Esprit : Adoration Trinitaire, ou Communion d'Adoration Trinitaire, ou Royaume de Dieu. C'est pourquoi dans la Foi chrétienne, le Royaume de Dieu, c'est Dieu-même.
Alors comment adore-t-on Dieu ?
C'est simple : adorer véritablement Dieu, ça consiste à prendre part à l'Adoration Trinitaire, ou à la Communion d'Adoration Éternelle Trinitaire ou à intégrer le Royaume de Dieu.
Mais comment prend-on part à l'Adoration Éternelle Trinitaire ?
Seul le Saint Baptême Chrétien y donne accès, car par ce Sacrement, le Père, le Fils et l'Esprit procurent leur Nature, c'est à dire Dieu, au Chrétien : avoir Dieu en tant que nouvelle Nature est la condition d'Adoration véritable du Créateur, ce qui permet de se joindre à l'Adoration des trois personnes divines. C'est pourquoi Jésus dit : "Je suis le Chemin, ..." : ce qui veut dire que nul n'adore véritablement Dieu en-dehors du Christ.
Voir : le prologue de l’Évangile de Jean où il est question de l'Engendrement de celui qui accueille Christ ; les dialogues du Christ avec la Samaritaine et avec Nicodème ; et Jean 14,20.
Etant donné que le Royaume de Dieu est Dieu-même, le Corps de Dieu n'est pas un bordel c'est à dire un lupanar pour qu'on y trouve des harems bourrer de femmes, de filles et de petits garçons qu'on baise et qui redeviennent automatiquement vierges aussitôt après les rapports sexuels. Il faut donc dire au musulmans que leur dieu n'est pas le Bon et qui fait de son corps un haut lieu de méga libertinage.
2 - la Miséricorde de Dieu
Cette Miséricorde évoque quatre choses.
L'Amour : c'est une disposition intérieure à la Personne qui engendre la vie et le bonheur et qui en même temps en est le fondement.
La Compassion : c'est le fait pour une personne de se sentir concernée par la détresse d'une autre au point de vouloir la sauver.
La Tendresse : c'est un mouvement nourri d'Amour.
L'Alliance Nouvelle et Éternelle : c'est le projet de vie de Dieu avec l'Humanité : elle met en Communion d'Amour et de Vie avec Dieu : le Baptême l'exprime.
Est donc Miséricorde de Dieu, qui est Amour, le fait pour le Créateur de "toutes choses" de se sentir concerné par notre détresse, conséquence de notre anéantissement par le péché, au point de venir personnellement nous sauver par l'Alliance Nouvelle et Éternelle, qui représente son Saint Projet de Vie avec l'Humanité. Le Seigneur s'est proche de nous par sa Sainte Incarnation.

NB : je pense avoir simplement répondu à votre sollicitation.