Côte d'Ivoire: Soro et ses amis regrettent Gbagbo et exigent sa libération

Par IvoireBusiness - Côte d'Ivoire. Guillaume Soro et ses amis des Forces nouvelles regrettent Gbagbo et exigent sa libération.

L'amicale des Forces nouvelles en conférence de presse le 10 août 2017 à Abidjan.

Un groupe de cadres de l'ancienne rébellion des Forces nouvelles de Guillaume Soro, vient d'officialiser leur retour sur la scène politique ivoirienne sous l'appellation Amicale des Forces nouvelles (AFN).
L'annonce a été faite hier par la voix de Sékongo Félicien, conseil spécial de Guillaume Soro, au cours d'un point de presse.
Au cours de cette conférence de presse le jeudi 10 août à l'hôtel Mahanatan Suite à la Riviera, ils ont exprimé leurs regrets à l'endroit du Président Laurent Gbagbo qu'ils ont combattu hier avec les armes, et demandé sa libération de la Cour pénale internationale (CPI).

Sekongo Félicien a ajouté qu'ils iraient voir le Président Laurent Gbagbo à La Haye s'il accepte de les recevoir, car sa présence en Côte d'Ivoire est nécessaire pour la réconciliation nationale et la paix, laquelle selon lui ne peut se faire sans LAurent Gbagbo.
L'intégralité de sa déclaration ci-dessous.

Eric Lassale

Intégralité de la déclaration liminaire de l’AFN lors de la conférence de presse à Abidjan

« (…) Le sujet qui cristallise les attentions dans l’actualité politique et sociale de notre pays ces derniers temps, est à n’en point douter l’initiative de pardon et de réconciliation voulue par le président de l’Assemblée nationale, Son Excellence M. Soro Kigbafori Guillaume. Cette initiative est diversement appréciée.

En effet, étant bien entendu que nul ne saurait faire l’unanimité et que chaque sujet, dans une société aussi composite que la nôtre et vue les crises que notre pays a connues, la volonté du président Guillaume Soro, bien que soutenue par des pans essentiels des Ivoiriens, rencontre quelques oppositions inexplicables.

Au nombre desdites oppositions, il y a ceux d’une part, qui s’évertuent à convaincre l’opinion, qu’aller au pardon et à la réconciliation en Côte d’Ivoire, serait contraire aux principes de l’Etat de droit, sans justifier de telles positions dont l’illogisme se la dispute avec la balourdise. Pourquoi les Ivoiriens devraient-ils s’opposer à la paix en Côte d’Ivoire ? Est-ce parce que l’initiative vient de Monsieur Soro Kigbafori Guillaume ? D’autre part, des Ivoiriens veulent vaille que vaille voir en cette initiative noble et d’une sincérité insoupçonnée, des relents d’affirmation politique de sa part comme si besoin était.

Il convient de le rappeler, le président du Parlement ivoirien, ancien Premier ministre de Côte d’Ivoire, du 29 mars 2007 au 8 mars 2012, a été de toutes les étapes du dialogue inter-ivoirien ayant conduit le pays à l’organisation d’élections ouvertes à tous, justes, transparentes et très démocratiques en fin d’année 2010. De cet fait, si notre pays connaît des personnes ressources à même de nous conduire à la réconciliation, Guillaume Soro fait office de l’une des plus averties et aptes à réussir ce pari.

A ce stade de mes propos, nous nous permettons de regretter l’absence du Président Laurent Gbagbo, quo-initiateur et quo-animateur du dialogue direct inter-ivoirien signé à Ouagadougou en mars 2007. Vivement que toutes les valeurs de notre pays se retrouvent !

C’est un truisme de dire que si la Côte d’Ivoire n’a pu échapper aux violences ayant entrainé des dégâts et des pertes en vies humaines, suite à la crise post-électorale, la responsabilité ne saurait être du fait d’un seul groupe. Tous les Ivoiriens ont chacun, une part de responsabilité que chaque entité devrait reconnaître et assumer sans fioriture. L’Ivoirien a été à la fois loup et agneau! Prenons-en conscience et entreprenons d’avancer en toute responsabilité et maturité.

Pour ce qui nous concerne, Mesdames et Messieurs, en notre qualité de porte-parole des Forces Nouvelles, il nous échoit la lourde tâche de vous annoncer, ce jour, jeudi 10 août 2017, l’existence de l’organisation dénommée : Amicale des Forces Nouvelles, en abrégé AFN.

Il n’échappe à personne que les Forces Nouvelles ont compté dans l’histoire récente de notre pays. Pour ce faire, il est de droit et d’obligation pour elles de se retrouver pour qu’unies, elles participent à ce nouvel élan initié par le président de l’Assemblée Nationale de Côte d’ Ivoire dont l’aboutissement conduira notre pays à une réconciliation véritable, fiable et viable.

PUBLICITE

Mesdames et messieurs, les Forces Nouvelles veulent prendre leur place dans ce processus de repentance, de pardon et de réconciliation et entendent faire de cela la priorité des priorités.

Il s’agira pour nous, anciens cadres et sympathisants des Forces Nouvelles, au sein de l’Amicale Forces Nouvelles, de mener, aux côtés des familles politiques traditionnelles, la bataille de la sauvegarde et de la consolidation des acquis démocratiques en Côte d’Ivoire.

A la suite du président de l’Assemblée Nationale et au nom de l’AFN, nous voudrions ici humblement demander pardon à toute la Nation, à l’ensemble des victimes civiles et militaires provoquées par la crise née de l’engagement des Forces Nouvelles.

En effet, il y a eu des morts. C’est à condamner parce que nous avons le devoir de nous battre pour protéger la vie et non pas de la ôter. L’AFN demande pardon pour toutes les fautes jadis commises et qui ont blessé les Ivoiriens et les amis de la Côte d’Ivoire.

Loin de nous l’idée de nourrir les rancœurs et autres récriminations de nature à éprouver davantage le tissu social déjà fragilisé par les dérives politiques et autres contradictions mal maitrisées.

Il convient de tout mettre en œuvre avec une détermination inébranlable, pour détourner notre pays et son peuple des sentiers suicidaires et de l’engager dans la voix responsable et hautement patriotique du pardon et de la réconciliation. Nous voulons nous constituer en avant-gardistes de la lutte pour la paix et en sensibilisateurs de tous ceux qui n’ont pas encore compris que notre pays n’aura son salut que dans la réconciliation.

Sans vouloir présenter les Forces Nouvelles en ange, nous dirons, assumerons ce qu’ont été les Forces Nouvelles et participerons à établir la vérité sur ce qu’ont réellement fait les Forces Nouvelles. C’est un exercice important vu le trop plein de mensonges distillés sur leur existence et leur rôle dans la vie de la Nation par certaines chapelles, ainsi que par les médias, tous bords confondus, qui se sont acharnés tendancieusement à les vouer aux gémonies, comme si à chaque étape de la vie de notre Nation, l’on a voulu blanchir certains et noircir d’autres. Si nul n’est démon, nul ne peut se vanter d’être ange !

Cela dit, Considérant qu’il est important d’écrire la vraie histoire sans falsification des faits comme certains s’échinent à le faire ; Convaincue du fait que la quête de démocratie, de solidarité, de justice sociale et de stabilité, demeure une priorité à satisfaire ;

L’Amicale des Forces Nouvelles :
•Au nom de l’amour de la patrie, appelle tous les FN, militants et sympathisants à rejoindre l’Amicale des Forces Nouvelles pour l’ultime bataille de réconciliation des Ivoiriens sans à priori lié à une obédience politique
•S’engage à défendre et promouvoir les idéaux, les intérêts moraux et sociaux de ses membres
•Pour ce qu’il a été, continue d’être dans ce pays et pour le leadership dont il bénéficie, encourage le président Soro Kigbafori Guillaume, et le soutient dans son engagement à voir triompher l’initiative du pardon et de la réconciliation courageusement lancée le 3 avril 2017
•Pour son contenu et au vu de la noblesse de ses ambitions, annonce son adhésion à la plateforme ‘’Alliance du 3 avril’’
•Au nom de la réconciliation, se met aux côtés de toutes les victimes directes et collatérales des crises que notre pays a connues et leur demande de pardonner ;
•Pour la paix et la cohésion, demande au président de la République, président de tous les Ivoiriens sans exclusive, d’œuvrer pour que tous nos compatriotes incarcérés ici et ailleurs du fait des crises politico-militaires recouvrent la liberté ;
•S’engage à entretenir et à développer les valeurs d’amitié, de fraternité, de solidarité, d’hospitalité qui ont et doivent à nouveau caractériser notre pays
•S’engage à se battre pour faire de la Côte d’Ivoire cette terre d’espérance clamée par notre hymne national;
•Encourage le gouvernement à rassurer les populations en mettant fin aux attaques armées répétées contre les symboles forts de la République ;

Nous tenons, en définitive, à réaffirmer les engagements de notre organisation, à poursuivre et à conforter toutes les actions en faveur de l’unité nationale et la coexistence pacifique.

Pour l’Amicale Forces Nouvelles

Le Porte-parole

Sékongo Félicien

Commentaires

Vous avez fini de vendre le pays aux étrangers et vous parlez maintenant de quelle "NATION" ? Allez-vous les chasser tous ?

Et pourtant Koudou vous avait averti de qui vous serviez .
Mentir aux frères du nord ,pour les opposer à ceux du sud; rien que pour que Ouattara accède au pouvoir. Vous avez diviser les ivoiriens pour les affaiblir et leur imposer l'inacceptable avec l'appui de l'occident et certains pays CEDEAO qui n'attendaient que ça. Aujourd'hui ,tout nous échappe y compris vos petites récompenses de postes... De quelle réconciliation vous parlez quand on sait que le pouvoir actuel ne prospère que là où les ivoiriens sont divisés? Moi je suis pour cette réconciliation là mais je crains qu'il ne soit difficile d'y arriver car celui qui est censé la soutenir ,la financer et... n'en veut pas, il sais que des ivoiriens réconciliés ne se prêteront plus à sa comédie ,aux mensonges... ,l'ivoirien étant à l'origine un peuple organisé et respectueux , de la dignité humaine,des lois, de la transparence......
Seuls, vous avez préparer le déchéance de la mère patrie au bénéfice de l'extérieur, vous avez appauvri les ivoiriens( du nord comme du sud), vous avez contraint vos frères à l'exil, vous avez assisté passivement au gel de leurs avoir et donc à leur mort à petit feu; sans lever le petit doigt, vous avez assisté volontiers à la déshumanisation de la politique dans notre pays...J'espère que seuls ,vous arriverez à réparer tout cela, qu'Allah vous aide en cela.....
L'eldorado promis est devenu un "no man's land" où les ivoiriens sont prisonniers de leurs hôtes qui les malmènent à satiété; il m'a été dit que face à vos sorties, "Amadou Cimetière" bande déjà les muscles; j'espère que cela vous laisse à 37 ° C, c'est le mode opérationnel habituel: t'es pas d'accord on t'abat et on avance , pas de place pour le débat contradictoire... Koudou au moins tu pouvais même être son ministre et être en contradiction sainement avec lui ;mais ici on ne fonctionne pas comme cela . Si tu n'as pas apprécié ma tenue du jour à 7h30; 8h45 ,réaménagement technique au sein du gouvernement et basta.
Je vais finir par demander aux hommes politiques ivoiriens pourquoi vous intéressez-vous à présent tous à ce dictateur de Gbagbo qui mérite bien la prison (il y six ans vous le disiez tous...), et qui "a massacré 3000 personnes à Abobo etc" ? Vous déclariez tous ici que Gbagbo est le problème ( ????) , est-il désormais la solution? Si tel est le cas,pourquoi attendre chaque fois d'être en difficulté avec le pouvoir actuel avant de tenter de se rapprocher de Gbagbo ?
Vous démontrez au monde entier qu'il a toujours eu raison dans cette affaire, Malheureusement vous ne pouvez l'affirmer publiquement pour nous libérer définitivement du Dramanisme parce que le fardeau que vous avez décide de porter est devenu trop lourd pour vous même.
....Et pourtant Gbagbo vous a plusieurs fois proposé de vous sortir de cette merde dans la quelle vous vous êtes fourrés; cette merde dans laquelle il vous fallait, au prix de nombreux assassinats bomber la poitrine à la place d'une bande d'irresponsables sans couilles tapis dans l'ombre, qui vous rejette aujourd'hui......
Pour le reste bonne chance et du courage dans votre nouvelle lutte.....
See ya

"la volonté du président Guillaume Soro, bien que soutenue par des pans essentiels des Ivoiriens, rencontre quelques oppositions inexplicables."voila ce que les gens ayant tuer leurs frères pour installer un mossi disent. La réconciliation dont vous parlez maintenant a été initié par Laurent Gbagbo durant son mandat. Vous l'avez roulé pour être au pouvoir aujourd'hui. Et comme vous êtes rejetés par ce pour qui vous avez combattu, vous osez nous parler de réconciliation pour que le camp que vous combattu hier soit de votre côté. Mais vous foutez le doigt dans l’œil. Ce que vous avez commencé vous le terminer seul car Laurent Gbagbo vous avait averti.
Et l'idiot parle de 3000 personnes tués par Laurent Gbagbo à Abobo et tu n'as aucune preuve et même en prison ce monsieur que vous traiter de criminel est innocenté et adulé par les parents qui ont soit disant perdu leurs proches. Pour vous rafraîchir la mémoire, Wattara ne fait que tuer les ivoiriens depuis son arrivée en Côte d'Ivoire et même continue sans être inquiéter. Il tue les ivoiriens, les pillent et ya rien. Pour vous tout va bien, le prix du kwh a grimpé, tout est devenu cher . C'est cela la bonne gouvernance. Nous, on vous regarde car vous n'avez pas encore pris conscient du tord que vous avez fait à votre pays en fait si vous êtes d'ici.

Vous les rebelles votre probleme est que vous ne pouvez pas et ne voulez meme pas reconnaitre que c'est vous qui avez attaque ce pays et non l'inverse pour des raisons qui ne tiennent plus la route aujourd'hui parceque toutes fausses.
Est-ce que vous aviez le droit d'attaquer votre propre pays, tuer des innocents parceque vous avez ete humilies ?
Pour des etres normaux, aucune raison n'est valable pour attaquer son pays et massacrer des innocents.
A la rigueur un coup d'etat entre militaires pour changer de regime peut se faire pas une guerre que vous avez faites . Vous etiez venus pour tuer tous ceux qui ne veulent pas de dramane et vous l'age fait. Les nordistes n'ont pas ete epargnes et ne sont toujours pas epargnes.
Arretez donc vos anneries rebelles un jour.
Si tout le monde devrait prendre les armes et tuer tout le monde sur son passage parceque humilie que deviendrait le pays ?
Meme les raisons que vous avez avancees se sont averrees imaginaires et ayant servo de pretexte pour mettre qqun au pouvoir coute que coute.
- c'est vous qui pratiquez l'humiliation, la cruaute , l'impunite, l'intolerance et le rattrapage ethnique aujourd'hui.
- si vous avez pris les armes au nom des nordistes humilies par les sudistes , comment se fait-il que vous avez egorge des nordistes au nord en 2002 ?
Ils vous ont humilie aussi ?
Dites que vous avez pris les armes pour tuer tous ceux qui se dressaient sur le chemin de dramane qui voulait gouvernee la CI tchoco tchoco.
La preuve, il reinstalle tout ce pourquoi il avait attaque le pays.
Ca veut dire que votre raison etait ailleurs. Et vous n'avez jamais prouve que le charnier, les femmes tuees, l'interdiction du port du boubou, l'escadron de la mort.....etaient vrais et si ce n'etait pas l'oeuvre de dramane pour enlever Gbagbo au pouvoir.
Et puis Soro a dit qu'il va demander pardon publiquement. Il ne la pas encore fait. Donc ne ruse pas en disant qu'il la deja fait.
Ensuite vous devez dire aux ivoiriens pourquoi vous n'etes pas prets en 2002 et vous etes prets maintenant jusqu'a ne pas comprendre pourquoi d'autres ivoirienne sont pas a leur tour.
C'est force la reconcilliation ?
Tant que vous allez tronquer lhistoire, votre reconcilliation n'aura pas un debut.

Repentez vous sincerement , remettez vous a Dieu (le peuple ) .
Accepter de changer de vie , montrer au uns et aux autres que vous faite partir de la CI.
Si vous vous detournez de ce que vous avez fait le pardon peut venir , le pardon est une force pour les faible et une faiblesse pour les forts. Votre vrai pardon delivrera la CI et son peuple , pour cela vous avez besoin de parler dans la verite . Nous tous nous avons besoin de pardon dans la verite ( offenceurs et offencees ) .
Retenir l 'offence n'arrange pas les offencees donc le pardon est tres bon pour tous.
L 'offenceur , c'est vous , vous devez nous montrer et demontrer le changement de votre cote , ca sera mieux , merci .

des victimes civiles et militaires provoquées par la crise née de l’engagement des Forces Nouvelles !!!!!!!!!!