Afrique de l'Ouest : "l'Ebola du manioc" menace la sécurité alimentaire

Par TV5 MONDE - Afrique de l'Ouest. "L'Ebola du manioc" menace la sécurité alimentaire.

La sécurité alimentaire en Afrique de l'Ouest est menacée à cause de "l'Ebola du manioc", une maladie virale qui peut détruire la presque totalité d'une récolte et qui se progage par des petites mouches blanches. Un vrai risque quand on sait que le manioc est un des aliments de base pour de nombreux Africains.

Derrière les grilles du pôle scientifique de l'université Houphoet-boigny de Bingerville en Côte d'ivoire, se trouve le siège du programme Wave, spécialisé dans la sécurité alimentaire et financé par Bill Gates. Depuis des mois, ces chercheurs travaillent sans relâche. Leur mission : trouver un remède à cette maladie qui s'attaque au manioc.

Elle est causée par un virus, un virus ARN, et nous avons les symptômes sur les plantes de manioc, sur les feuilles, sur les tiges sur lesquelles on a des nécroses, mais surtout sur les racines.
Docteur Justin Pita, Directeur exécutif du programme WAVE (West African Virus Edipemiology)

Ce virus propagé par des mouches blanches mais aussi par les hommes lorsqu'ils transportent des boutures, a déjà ravagé la quasi totalité de la production de manioc en Afrique centrale et s'étend dangereusement à l'Afrique de l'Ouest. Sa virulence est telle que les chercheurs l'appelent "l'Ebola du manioc".

Or, cette plante, très nutritive, peu onéreuse et facile à cultiver, constitue l'aliment de base de près de 500 millions d'Africains. La semoule de Manioc, par exemple, accompagne des mets parmi les plus prisés, et le continent est le premier producteur mondial de cette plante. Alors le temps presse.

Nous avons d'abord construit des laboratoires, équipé des laboratoires, formé des techniciens, des chercheurs, des étudiants, parce qu'il faut avoir la capacité, les infrastructures, mais aussi les capacités intelectuelles pour pouvoir adresser ce problème.

Docteur Justin Pita, Directeur exécutif du programme WAVE (West African Virus Edipemiology)

Des variétés expérimentales ont déja été conçues. Elles doivent être testées en Afrique centrale. Mais les spécialistes en appellent à une approche régionale et demandent plus d'implication, notamment financière, de la part des gouvernements du continent alors que les besoins en nourriture ne font que croître au fur et à mesure que la population augmente. Dans les années 90, le même virus a causé la famine et la mort de plus de 3000 personnes en Ouganda.

Lire la suite sur...https://information.tv5monde.com/afrique/afrique-de-l-ouest-l-ebola-du-m...

Commentaires

FRERE EN HUMANITE AGUID TOURE,

Une nouvelle m'est parvenue par la Toile selon laquelle tu invites les musulmans à s'abstenir de mettre leurs enfants dans les institutions catholiques d'enseignement. Je me suis alors demandé pouruoi une telle démarche, et donc ce qui peut bien inspirer véritablement ton intiative. Dans l'attente de la réponse à ce questionnement intimiste, je m'engage à te dire ce qui suit. Et ça va concerner des principes chrétiens.
1-Le Commandement d'amour de Jésus-Christ. En effet, selon ce commandement, le saint Chrétien, du fait de sa communion d'Amour, d'Adoration et de Salut avec Jésus-Christ, est invité à aimer Dieu, son Prochain comme Soi-même : Amour de Dieu, Amour du Prochain, Amour de Soi-même, voici le Principe fondamental qui gouverne la Vie du saint Chrétien. C'est donc ce Principe qui inonde tout son être. Et commande ses actes.
2-Des enseignements issus de ce Commandement
a) Voici la troisième folie chrétienne après celles de la Sainte Incarnation et de la Sainte Crucifixion : Dieu s'est fait homme, afin que en croyant en Dieu, on croit aussi en l'Homme. Afin que l'Amour que l'on a pour Dieu transite par l'Homme. Afin que l'Homme soit vénéré parce que objet de l'Amour Divin. Afin que tout mal fait à l'Homme soit un mal contre Dieu. Afin que l'Homme soit le Lieu de la Présence de Dieu. Aimer son Prochain, c'est aimer Dieu. Le Prochain est alors la mesure de notre amour pour Dieu. Et donc le Prochain est la mesure de notre croyance en Dieu.
b) Voici la quatrième folie : Voir mon Prochain, c'est voir Dieu. Jésus-Christ, le Fiston céleste du Père céleste, dira : « Qui me voit, voit le Père (jean 14).» Prophète Isaïe 9, 5 : « Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné, il a reçu le pouvoir sur ses épaules et on lui a donné ce nom: Conseiller-merveilleux, Dieu-fort, Père-éternel, Prince-de-paix... » : le Messie attendu par Israël pour la Rédemption et le Salut du monde est Dieu-même. Et donc par mon Prochain, c'est Dieu-même qui choisit de se faire proche de moi.
c)Voici la cinquième folie : Haïr, mépriser son Prochain et faire du mal à celui-ci, c'est pécher contre Dieu : tous les hommes étant les Prochains des uns et des autres, étant de ce fait liés les uns aux autres par l'Amour-Dieu est Amour-, déconsidérer son Prochain par la haine et le mépris, et faire du mal à celui-ci, c'est évidemment le faire contre Dieu. L'Amour et la vénération du Prochain, qui est objet de toutes actions charitables, font partie des exigences absolues dans la Sainte Foi Chrétienne. La Charité en tant que l'Amour en Acte.
Ainsi, par la Sainte Foi, la très Sainte Eglise Catholique en vient à faire des Choses Divines humainement étonnantes et déconcertantes : il faut ne naître que de la chair pour percevoir charnellement - pour ne pas comprendre - les Saints Actes de Charité que sème l'Eglise à travers le monde. Cependant que ceux qui sont nés de l'Esprit et qui sont Esprit s'en réjouissent.
Donc, frère en humanité Aguid Touré, ne t'étonne pas que l'Eglise Catholique accueille des enfants dont les parents sont musulmans dans ses institutions d'enseignement : c'est un acte de l'Esprit, que cet accueil qui leur est réservé. C'est un acte d'Amour et de vénération infinis envers ces enfants.
PS :
Voici seulement deux différences entre la Foi chrétienne et la foi musulmane.
1-voici l'équipement du témoignage chrétien que Jésus-Christ a donné pour que le monde accède au Salut éternel après l'accomplissement de la Rédemption : L'Esprit Saint, l'Evangile, l'Eglise. Pour la cause de l'Islam, le musulman reçoit de Mahomet  : le Coran, qui est un ramassis de mensonges et de contre-vérités, et l'épée. L'épée pour tuer et c'est là que réside la force de l'Islam : s'imposer aux autres par des actes barbares et le mensonge, et l'Islam l'a toujours fait. La Côte d'Ivoire et le Peuple saint de ce pays en souffre cruellement actuellement depuis plus de 20 ans : c'est par le mensonge et l'épée que mossi ouattara a usurpé le pouvoir politiue en Eburnie, qui est systématiquement pillée, qui est hélas devenue un champ de ruine, qui est devenu un mouroir à ciel ouvert, et le lieu où des citoyens du pays dorment désormais dans les cimetières. Du jamais vu sous les gouvernements précédents. Sous Gbagbo, Guéï et Bédié. Et pourtant ces trois sont dépeints dans les médias internationaux au service de l'ignominie et de mossi ouattara comme étant des Anti Islam et musulmans. Qui encore peut oser dire que le Bon Dieu n'existe pas !
2-Alors que chez le chrétien, faire du mal au prochain, c'est le faire contre Dieu-même, au contraire chez le musulman, tuer quelqu'un, c'est tuer l'humanité, mais en même temps les musulmans tiennent l'épée sanguinaire de Mahomet qu'ils ont reçue en héritage et continuent de massacrer avec : quelle contradiction ! Est-ce étonnant !? Non ! Car la vie même de Mahomet n'est qu'une vie de sanguinaire, de menteur, de voleur, de baiseur des femmes des autres et de cadavres de femmes décédées. Une vie sale quoi ! Si c'est un tel personnage que Allah envoie au monde comme modèle parfait à imiter, on comprend pourquoi le musulman sente le Mensonge et la Mort plutôt que la Vérité et la Vie. Ce dieu Allah n'a rien à voir avec le Dieu biblique qui a fini par se dévoiler entièrement par sa Révélation définitive et totale en Jésus-Christ. Jésus-Christ est Dieu fait homme, il est « Emmanuel », c'est à dire « Dieu avec Nous ».
Ce qui prouve que le Chrétien est Esprit né de l'Esprit (jean 3), et que le Disciple du Christ pose des Actes de l'Esprit. Le musulman, au contraire, qui est chair né de la chair (jean 3), pose des actes barbares de la chair. L'Islam n'a donc absolument rien à voir ni avec la Rédemption ni avec le Salut éternels. Comme Satan s'est toujours opposé à Dieu, l'Islam est son instrument qu'il utilise pour recuser la Sainte Incarnation et la Divinité de Jésus-Christ, pour s'opposer à la Rédemption et au Salut éternels. Le rôle de Satan, c'est cela, s'opposer à Dieu et combattre tout ce que le Créateur du ciel et de la terre fait pour l'Humanité. Et c'est parfaitement ce qu'il fait avec Mahomet, l'Islam qu'il a inspiré à celui-ci, et les musulmans ! Et donc ce n'est pas étonnant de voir les musulmans faire ce qu'ils font dans notre monde, et en particulier ce qu'ils ont fait et font en Côte d'Ivoire !
Entre Foi chrétienne et foi musulmane, il n'y a pas photo.