Maladie de Ouattara : Les Ivoiriens ont droit à la vérité

Par Notre Voie - Les Ivoiriens ont droit à la vérité sur la maladie de Ouattara.

La presse proche du Pouvoir continue d’entretenir le flou sur l’état de santé d’Alassane Dramane
Ouattara. Le quotidien l’Expression a annoncé, dans son édition d’hier, que « Quelques jours
après son opération, Ouattara a repris le Travail à Nice ». Si cette information est exacte, il faut
s’en réjouir. Mais en même temps, les Ivoiriens souhaitent, dans ces conditions, que le chef de
l’Etat rentre au pays, s’il a retrouvé la plénitude de sa santé, pour reprendre le travail.
C’est en effet en Côte d’Ivoire et non à Nice (France) ni ailleurs que M. Ouattara a besoin de
reprendre le travail pour rassurer ses concitoyens sur son état de santé. Au-delà de tout, la question
de fond porte sur le droit à l’information des Ivoiriens sur l’état de santé de celui qui préside aux
destinés de leur pays. C’est justement, le manque d’informations qui est la source de toutes les supputations
sur l’état de santé du chef de l’Etat.
C’est le silence du gouvernement sur la question qui nourrit toutes les rumeurs.
Depuis son communiqué laconique faisant état d’une intervention chirurgicale liée à une sciatique,
la présidence ivoirienne s’est enfermée dans un silence total. Laissant ainsi place à toutes
sortes de spéculations et même de manipulation. Et pourtant les Ivoiriens ont le droit de savoir
dans quel état se trouve le chef de l’Etat. Il revient au gouvernement d’autoriser l’hôpital
et le médecin traitant à donner toutes les informations relatives à l’évolution de l’état de santé
du chef de l’Etat depuis le premier jour de l’intervention chirurgicale jusqu’à aujourd’hui. Tant que cela ne sera pas fait, les Ivoiriens seront en droit d’être inquiets. Surtout que les journaux proches du régime Ouattara entretiennent le flou.

Boga sivori
bogasivo@yahoo.fr

Commentaires

18 Fevrier 1992 - 18 Fevrier 2014.
Il y a 22 ans, Gbagbo brulait les vehicules dans les rues du plateau.
Il y a 22 ans, Gbagbo gouttait a la puissance de Ouattara

Historien analphabète. Faux faux et faux.
Ouattara est aujourd'hui malade et on assiste en direct à une fin de dictature sanglante. Voilà ce qui compte.

Ouattara est tellement faible qu'une simple opération sciatique le terrasse.
Gbagbo n'a jamais été malade. C'est ça un homme fort.

OUATTARA DOIT DIRE MERCI AUX MÉDECINS FRANÇAIS CAR IL A PUT TENIR GRÂCE AU FORTE DOSES DE DROGUES mais malheureusement le corps qu'il a ne l'appartient pas. ET ENCORE ON NOUS ANNONCE UN CANCER DE LA PROSTATE CE N'EST PLUS LE DOMAINE DES MÉDECINS FRANÇAIS CAR LE CANCER DE LA PROSTATE A EMPORTER BEAU COUPS DE MILLIARDAIRES ET D'HOMMES Politiques BLANCS EN FRANCE. suivez mon regarde ( Miterant, houphouet etc ....... C'EST VRAI MÊME S'IL REVIENT CE N'EST PLUS POUR LONGTEMPS. DONC JE DEMANDE A MES FRÈRES IVOIRIENS DE PRENDRE LEUR MAL EN PATIENCE CAR LA LUMIÈRE ARRIVE AU LEVÉ DU SOLEIL. QUE DIEU BÉNISSE LA TERRE IVOIRIENNE. DIEU A CACHER NOTRE PRÉSIDENT S.E.M LAURENT GBAGBO A LA HAYE. ils font se massacrer entre eux et a la fin la cote d'ivoire va retrouver sa liberté. C'EST DIEU QUI DONNE LA SANTE ET LA VIE, MALGRÉ NOS MILLIARDS; C'EST DIEU QUI A LE DERNIER MOT.